Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Charlie A. Carter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Charlie A. Carter   Dim 6 Mar - 22:41

Charlie Angie Carter
feat : Frances Bean Cobain



   
ID DU SORCIER

→ AGE :
16 ans
→ SANG :
Né-Moldu
→ DON/FORMATION :
Absolument rien
→ MAISON A POUDLARD :
Serpentard
→ METIER :
 Attrapeuse pour l’équipe de Quidditch de Serpentard
→ PATRONUS :
Loup Arctique
→ EPOUVANTARD :
Le noir total
→ AMORTENTIA :
L'odeur de sa mère qui est une odeur infiniment douce, et mêlée à celle du bois des vieux magasins de musique.
→ BAGUETTE :
Composée de Bois d'If et de Sang de Dragon, 24,6 cm. Souple et fine.



 
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

- Charlie possède de nombreux tatouages moldu qu’elle n’a pas peur d’exhiber : sur l’omoplate droite, elle s’est fait tatouer le portrait de Quentin Crisp, un auteur, humoriste et icone gay. Plus bas, entre les deux omoplates, la phrase « l’art est la solution au chaos » est inscrite en français. Son avant-bras droit est marqué par la tête d’un personnage de dessin animé, Seymour Sunshine, venant du Biologic Show. Sur ses deux bras, on retrouve des paroles de la chanson Grace de Jeff Buckley « There's the moon asking to stay
- Long enough for the clouds to fly me away
- Well it's my time coming, I'm not afraid to die.
». Sur son poignet gauche, on retrouve des fleurs, les mêmes tatouages que sa mère parait-il. Enfin, non loin de la tête de dessin animé, une référence à David Bowie est tatouée sur son avant-bras. Pour finir, ses côtes (côté droit) sont aussi tatouées, une forme un peu abstraite avec quelques fleurs.

- Charlie est une née moldu à Serpentard, elle a morflé pour cela au début et s’est souvent demandée ce qu’elle faisait dans cette maison avant d’y trouver sa place. Peu lui importe qu’on lui rappelle ses origines, elle sait qu’elle est aussi Serpentard que le gosse de riche au sang pur.

- Elle a un chat, Ziggy, dont elle prend le plus grand soin.

- Elle se teint les cheveux régulièrement, un coup noir corbeau, un coup son blond naturel, un coup du rose : elle se fiche éperdument de ses cheveux et suit ses envies.

- Elle aime la musique moldu de tout son cœur et ne s’en passe que rarement. Elevée avec des classiques rock, elle penche plutôt pour Stones, Bob Dylan, Ray Charles, les Red Hot, les Guns, Eminem de temps à autre, les Libertines quand l’envie lui prend, Pink Floyd, Nirvana, les Beatles, Janis Joplin, David Bowie et Joy Division pour se limiter à ça.

- "Angie" de la chanson des Rolling Stones. Ses parents étant fans de musique, il leur a paru normal de lui attribuer ce deuxième prénom.

- Charlie n'a aucune idée des études qu'elle veut faire par la suite, ni même si elle en fera.

- La technologie ne la touche pas trop, elle n'est pas curieuse de ce monde là puisqu'elle le connait parfaitement. D'ailleurs, elle n'est que rarement sur son portable, elle n'est pas fan de tout ces réseaux sociaux et ne regarde pas ça d'un bon œil. Cependant, elle n'y est pas opposée.


Caractère de votre personnage
Charlie est dans son monde. Et son monde, ça n’est pas le vôtre. Elle a ce côté sauvage, abrupte, cru. Elle a cette assurance infaillible qui n’est qu’une façade bien mince. Charlie, on pourrait croire parfois qu’elle a peur des autres, ou bien qu’elle les déteste tous. Il y a un peu de ça. La jeune demoiselle est hypersensible, et en réponse à tout ce qu’elle ressent, elle préfère se renfermer, et se tenir à l’écart des autres qu’autrefois elle adorait car elle pensait qu’ils ne pouvaient lui faire du mal. Charlie parait donc froide et détachée, alors qu’il n’en n’est rien. Elle ne cherche pas particulièrement à ce donner cet air, elle ne se force pas, elle est ainsi, elle en a besoin pour se protéger d’elle-même et des autres. Charlie a un côté autodestructeur qu’elle ne contrôle pas, elle n’y peut rien, elle aimerait échanger cette partie d’elle-même contre n’importe quoi mais c’est un fait. Enfant difficile, Charlie souffre d’un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), et cela l’a handicapée de nombreuses fois : bien que normalement l’impulsivité et l’hyperactivité est plus présent chez les garçons que chez les filles, on ne peut pas nier que Charlie est bien hyperactive et légèrement impulsive. Elle ne parvient pas à se concentrer (sauf quand les matières l’intéressent) et elle est assez agitée.

Charlie n’est calme que lorsqu’elle joue, écoute, écrit de la musique. Elle baigne dans cet univers depuis toujours, considère que c’est la seule chose capable de réellement la rendre heureuse. Elle peut se perdre pendant des heures avec une guitare, des feuilles, ou simplement en écoutant des chansons. Elle adore en découvrir de nouvelles et se nourrit réellement de cet art dont elle pourrait discuter pendant des heures. Elle n’est alors plus sauvage dans ces cas-là et elle se révèle drôle, attachante, spontanée. Il est cependant rare de la voir ainsi. La plupart du temps elle conserve sa froideur et à moins qu’elle soit vraiment attachée à la personne, elle n’hésitera pas à la sacrifier si cela peut sauver sa peau. Pourtant, Charlie se fait souvent remarquer pour son comportement, notamment pour ses remarques déplacées en cours et son incapacité à tenir en place.

Charlie enfin, a commencé assez tôt à sortir, sans doute que son incapacité à tenir en place et sa faculté à se détruire l’ont poussé jeune à faire ses premières soirées. Elle s’y est fait une réputation dont elle est loin d’être fière mais à chaque fois c’est pareil, elle se laisse emporter et fini souvent à animer les soirées, puis moins glorieusement, les potins du lendemain. Charlie a honte d’elle-même, mais elle n’y peut rien. Elle n’arrive simplement pas à se contenir. Elle se pose des questions, beaucoup, beaucoup trop parfois… Le moins qu’on puisse dire c’est que Charlie est difficile à suivre, mais après tout, peut-être que ça en vaut le coup.


Derrière l'écran ♥

PSEUDO
Charlie
AGE
 18 ans
HOBBY
Manger *_*
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
 Secret
DES AVIS ?
 C’est un 10 !
AUTRE ?
Je vous aime ♥




Dernière édition par Charlie A. Carter le Lun 7 Mar - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Charlie A. Carter   Dim 6 Mar - 22:42


HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE
There's good in all of us and I think I simply love people too much, so much that it makes me feel too fucking sad. I don't have the passion anymore, and so remember, it's better to burn out than to fade away.



Magicalement™


 17 SEPTEMBRE 1999
Alice est enceinte. Depuis 3 mois. Elle ne peut plus avorter et ne compte pas le faire, malgré leurs problèmes d’argent, malgré le fait qu’ils soient misérable, que Chris soit aussi drogué qu’irresponsable, même si ça va être difficile. Après tout un enfant, n’est-ce pas ce dont ils ont toujours rêvé ? Parce oui, malgré tout, elle l’aime : c’est sans doute pour ça que c’est si difficile de le voir se détruire. Elle a beau l’implorer, hurler, pleurer, lui écrire ou lui murmurer… il a beau lui promettre, crier plus fort, pleurer de désespoir, un peu, ça ne change rien. Le lendemain tout recommence.
Alors secrètement, Alice espère qu’avec leur enfant tout va changer, après tout pourquoi pas ? D’accord, ils n’ont rien, mais un enfant, ça pourrait très bien le changer non ? Elle l’espère, elle l’espère tellement fort qu’elle pense que cela va arriver.
La seule chose qui arrive, c’est Charlie, le 20 Février 2000.

**
2003
Charlie est une enfant qui aime le monde. Personne ne peut lui faire du mal, la vie est merveilleuse. Leur famille est pauvre, Chris n’a rien abandonné malgré ses promesses, Alice n’en peut plus. Mais la vie est merveilleuse. Les gens sont bons, sont beaux. Charlie n’a que trois ans et la vie est belle. Elle est pleine d’amour, de joie, elle embrasse tout ceux qu’elle croise. Charlie est une enfant parfaitement adorable, agitée mais d’une tendresse infinie.

**

2011
« Charlie, c’est quoi ce bordel ?
- - Je n’en sais rien, de quoi tu parles papa ? De cette lettre ? Sans doute une erreur non ? Une blague peut-être ?
- - Non je ne sais pas, je ne crois pas. Poudlard. Ça me dit quelque chose, pas toi ?
- - Rien du tout papa, je crois que c’est seulement ton imagination, oublie ça… »

La jeune fille soupir en regardant son père. Des années après, il n’a toujours pas décroché. Elle s’occupe plus de lui que l’inverse. Mais elle l’aime, elle l’aime terriblement. Et pourtant elle ne peut pas s’empêcher, en regardant l’endroit où elle vit, de lui en vouloir, ne serait-ce qu’un peu. Elle ne supporte pas les allés et venus du dealer, de ses amis, elle n’en peut plus de rien. Heureusement, il y a la musique, toujours. Et maintenant ça, une lettre apprenant qu’elle est soit-disant une sorcière, qu’une école de sorcellerie l’attend quelque part… Elle a terriblement envie que ce soit vrai, elle qui se sent si différente (mais après tout, quel enfant n’a jamais ressenti ça ?), mais pourtant, elle est persuadée que c’est faux.
Son père en revanche, est plus convaincu que jamais, elle voit même ses yeux briller de joie, ça ne lui est pas arrivé depuis bien longtemps.

**

2007
Charlie a beau encore aimer ce monde, elle le supporte déjà moins. Alice a été convoquée plusieurs fois parce que la jeune enfant perturbe la classe. Elle est agitée, elle a du mal à se concentrer, parfois même elle pique des colères impressionnantes. Cette fois, alors qu’elle entre dans le bureau du directeur, elle comprend que c’est particulier. « On ne peut plus la garder madame Carter, je suis désolée. » Alice ne dit rien, elle préfère rester muette tout en observant sa fille assise sur la chaise à côté, les bras croisés. Elle n’a pas le temps de demander ce qu’il s’est passé que le directeur, qui a franchement l’air désolé, se met à raconter que lorsque Charlie s’est énervée en classe, elle a tout envoyer balader, cassant au passage le matériel de l’école. Une enfant de 7 ans ? Sans s’en rendre compte, Alice s’est exprimée tout haut, devant l’air effaré du directeur. Oui, une enfant de 7 ans, personne ne comprend, tout a volé, c’était violent : il ne peut vraiment pas la garder.

**

2010
Chris contemple sa fille, une lueur triste dans le regard. Elle a encore changé d’école au milieu de l’année. Charlie, sa petite Charlie. « Papa je veux plus y aller. S’il te plait. C’est horrible, je veux rester avec toi, je te promets que je lirai des livres et tout je…
- -Charlie, tu n’as pas le choix ma chérie. Moi aussi, je préfèrerai que tu restes avec moi mais ce n’est pas possible. Et… Non ne pleure pas Charlie.
- -Mais… je connais personne et ils m’aiment pas. Papa s’il te plait…
» Il serait presque prêt à dire oui tant voir la solitude de sa fille lui crève le cœur. Il se déteste pour ce qu’il lui fait vivre, il se déteste d’être aussi lâche et absent, d’avoir besoin de tout ça pour fuir ce monde alors qu’il la force à vivre dedans. Seule.

**

2006
Alice met en route un autre disque avant de revenir s’asseoir à côté de sa fille qui, pour une fois, est entourée de ses deux parents. La musique, il n’y a que ça qui les unis, depuis toujours. Aujourd’hui, on est le 20 février. Charlie a 6 ans. Chris tapote l’épaule de sa femme pour qu’elle aille chercher le cadeau et c’est sous des yeux brillants d’admiration qu’Alice revient accompagnée d’une petite guitare. Elle leur a coûté cher, mais elle sait que sa fille en prendra le plus grand soin. Charlie n’arrête pas de sourire, elle promet de travailler dur pour les rendre fiers. Elle promet de devenir une grande musicienne. Ils rient tous les trois.
La vie est merveilleuse ce soir-là.

**

2011
« SERPENTARD ! »
Le Choixpeau vient de hurler alors qu’il est resté que quelques secondes sur sa tête. En voyant sa nouvelle maison applaudir, Charlie n’a qu’une envie : que son père et sa mère soient là. Elle ne veut pas de ce monde dans lequel elle ne comprend rien. Elle n’est pas des leurs. C’est pire que tout, pire qu’avant, pire qu’avec les « moldus ». Son père avait raison, la lettre n’était pas une blague, et même si elle avait du mal à y croire : elle était bien une sorcière. Doucement, elle rejoint la table des vipères. Elle entend un chuchotement sur sa gauche et tend l’oreille. « Il parait que c’est une sang-de-bourbe ». Elle ignore ce que cela veut dire mais elle sent déjà que c’est mauvais signe. Charlie se recroqueville et prie pour se réveiller.
Elle n’est pas de ce monde. Mais elle n’est pas de celui des moldus non plus.

**

2009
Tout le monde pleure. Charlie reste silencieuse, elle ne peut pas parler, à peine respirer. Elle ne réalise pas mais a déjà affreusement mal. On lui parle, on lui adresse des condoléances, on pleure, on la plaint, on pose des mains qui se veulent compatissantes sur son épaule ou sa tête. Son père pleure aussi, beaucoup. Elle veut s’accrocher à lui mais c’est comme si elle n’existait plus. Comme s’il était parti lui aussi. Elle n’avait pas tout compris. Sa mère était morte, elle s’était tuée parait-il. Elle avait écrit une lettre que Charlie gardait précieusement. Apparemment, elle ne supportait plus cette vie misérable, elle ne supportait plus Chris et ses crises de manque, Chris et son addiction, Chris et sa capacité à s’autodétruire. Elle ne supportait plus de devoir s’occuper seule de Charlie et de ses problèmes. Elle s’excusait, dans sa lettre d’être aussi lâche, elle disait qu’elle n’en pouvait plus « C'est trop difficile de vivre avec quelqu'un qui est à la merci d'une puissance plus forte que tout et qui l'entraîne dans des abîmes terribles. On ne peut pas demander de l'attention ni pour soi ni pour un enfant à quelqu'un qui va mal. J'en ris, j'en pleure mais c'est sans issu. Romane Serda » a-t-elle écrit dans s lettre. Charlie ne comprend pas. Elle comprendra plus tard. Elle dit encore, qu’elle revoit Charlie plus jeune, si heureuse de vivre, si amoureuse de tout le monde. Elle dit qu’elle a peur, à tel point qu’elle peut à peine respirer, peur de la voir devenir aussi misérable que Chris, aussi misérable qu’elle. Elle dit qu’elle les aime enfin, pour toujours et à jamais.
Charlie a 9 ans, et elle n’aime déjà plus ce monde qu’elle adorait.

**

2013
« Je vais essayer d’arrêter Charlie tu sais, pour toi. Pour toi je vais essayer tu comprends ? Je t’aime Charlie. Je t’aime. »

Charlie brule la lettre en la lançant dans le feu de la cheminée de Serpentard. Elle prend sa plume et écrit sa réponse. Combien de fois lui a-t-il promis ? Combien de fois va-t-il encore lui promettre ? Elle a peur pour lui, terriblement peur. Mais elle a appris à ne plus croire ce qu’il lui dit, elle l’aime mais elle ne peut plus lui faire confiance. Elle l’aime parce que c’est son père mais il est si loin d’elle, même quand elle est avec lui. Après toutes ces années, Chris a perdu ses habitudes de réel être humain. La drogue a rongé les réflexes que tout humain en société a acquis. Il est violent aussi parfois, quand il est en manque. Elle déteste revenir chez elle pendant les vacances, elle déteste ressentir tout ce tourbillon d’émotions qu’elle sent chez son père, elle déteste le regarder se détruire. Mais elle ne supporte pas non plus d'être loin de lui. Elle comprend la lettre de sa mère. Elle pleure alors elle aussi, à son tour. C’est sans issu. Personne ne sauvera son père de ses démons à par lui-même. Personne ne peut le faire à sa place. « Je t’aime, papa. » répond-elle simplement, il comprendra sans doute qu’elle ne peut pas, elle, lui faire croire qu’elle a confiance en sa décision et en sa volonté. Elle le soutien, oui, mais elle est sûre qu’à l’heure où elle lit la lettre, il a déjà renoncé.

**

2016
Charlie réalise qu’il ne lui reste plus que deux ans à Poudlard. Après, elle est libre. Elle n’est plus certaine de vouloir de cette liberté, elle aime l’enceinte rassurante du château, elle aime même cette maison qui l’a tout d’abord si mal accueilli. Elle a peur de l’avenir, peur de ce qu’elle va devenir. Elle sait qu’elle doit d’abord se concentrer sur ses notes qui ne sont ni catastrophiques ni brillantes, mais elle n’y arrive pas. Elle sait qu’elle doit d’abord faire des efforts vis-à-vis de son comportement mais elle n’y arrive pas. Souvent, elle fait un tour chez la directrice, tout aussi souvent, en heure de colles. Soupirant, Charlie attrape la lettre que le hibou lui apporte. C’est son père. Elle a hâte de le revoir, et en même temps, elle n’en n’a aucune envie. « Charlie ma chérie, cette fois c’est décidé… » Elle referme la lettre et quitte la Grande Salle.
Parfois, elle a vraiment envie d’y croire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Charlie A. Carter   Lun 7 Mar - 23:46


Magicalement™


BRAVO ! TU ES VALIDÉ(E) !!!    
Bienvenue sur Magicalement ♥


Gnnnnh j'adore ta fiche, j'avais presque oublié comment tu écrivais bien ! L'histoire est super touchante et j'adore Charlie, j'espère qu'on va se trouver un lien en béton et se faire un super RP ensemble ♥

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur notre beau forum ! Mais avant toute chose, il va falloir passer sur ce sujet pour recenser tout ce qu'il y a à recenser ! Ensuite si tu veux trouver des partenaires de RP, n’hésite pas à envoyer des MPs aux membres, venir sur la chatbox ou poster un formulaire dans la F.A.D  
Et en attendant d'avoir des réponses, tu peux créer ta fiche de personnage et flooder dans la partie flood.

En espérant te retrouver in-RP très vite !  




_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Charlie A. Carter   Mar 8 Mar - 19:29

Merciii !
Mais oui un lien en béton t'en fais pas !

_________________
Where do bad folks go when they die ?
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Charlie A. Carter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlie A. Carter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» CHARLIE X)
» A true humanitarian,Jimmy Carter.
» entraînement Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement :: Grandes papiers du forum :: ❝ Cérémonie de répartition. :: Fiches Validées-
Sauter vers: