Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 A.O.F — we can be heroes, just for one day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: A.O.F — we can be heroes, just for one day   Lun 7 Mar - 18:10

ALEC ORION FAWKES
feat : ezra matthew miller



   
ID DU SORCIER

→ AGE :
Seventeen years old.
→ SANG :
T'es né de parents moldus. Genre bien bien moldu.
→ DON/FORMATION :
T'as le troisième oeil. Le don de voyance quoi. Devin RPZ.
→ MAISON A POUDLARD :
Gryffondor. #ROAR  
→ METIER :
Juste étudiant, ce qui est déjà pas mal en soi.
→ PATRONUS :
Un border collie.
→ EPOUVANTARD :
Te faire rejeter par tes amis. Autant ta famille ça passe encore, que tes amis ... Tu peux juste pas.
→ AMORTENTIA :
Une odeur de parchemins neufs, de chocolat et de cannelle.
→ BAGUETTE :
Bois d’ébène, plume de phénix, 30.5 cm et légèrement flexible.



 
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


— T'es autant Anglais que Français. Ton père est né en Angleterre mais ta mère est française. Tu parles donc le François couramment, ce qui est un atout charme plutôt sympathique.
Tes grands-parents maternels habitent d'ailleurs à Bordeaux et sont viticulteurs, ce qui implique une gueule de bois garantie chaque fois que tu retournes en France.

— Depuis tout petit t'as ce qu'on appelle "le troisième oeil" - ou un don de voyance. Tes pressentiments s'avèrent très souvent exacts et t'as parfois des visions concernant le futur. Elles apparaissent souvent quand tu es endormis et sont totalement incontrôlables. Il t'est donc très difficile de séparer la réalité des rêves alors parfois, tu prédis n'importe quoi. Les visions les plus fiables sont celles qui apparaissent en pleine journée et qui te font entrer en transe. Celles-ci sont toutefois extrêmement rare.

— En parlant de ton troisième œil, tu dois avouer en profiter honteusement pour te faire un peu d'argent de poche. Il faut dire que tes camarades de classe sont plutôt crédules et pensent vraiment que tu rêves des examens à venir. Certes parfois ça arrive et tu tombes souvent juste sur les sujets qui sortent mais honnêtement, les 3/4 du temps, c'est juste du gros mytho.

— T'es du genre bordélique. Tes cours tu les prends pour les perdre aussitôt. A croire que quelqu'un les bouffe au fur et à mesure en fait. Heureusement t'as une bonne mémoire et de bons amis sur qui compter, sinon tu serais franchement dans la merde.

— Tu viens d'une famille riche moldue. Ton père est ministre au parlement Anglais et ta mère est membre de plusieurs associations dont t'en as pas grand chose à foutre. De toute façon ta mère et toi c'est pas le grand amour ; notamment parce qu'elle a peur de toi. De toute façon elle a peur de tout : De la magie, des gays, de devenir vielle et moche, de devenir pauvre (Comme si ça pouvait arriver ça) ... Elle t'exaspère au plus haut point.

- Wham! quoi.  Tu peux pas t'empêcher de chanter une de leur chanson au moins une fois par jour. Guilty feet have got no rythm ...



Caractère de votre personnage


Dire que personne ne te connait réellement serait un mensonge. T'es pas un garçon particulièrement mystérieux ou plein de secrets, bien au contraire. T'es une personne assez directe, bruyante, parfois même agaçante. Tu dis ce que tu penses et t'en assumes les conséquences après, même si t'es pas toujours fier de ta façon d'agir. Tu t'emportes facilement et tu tires des conclusions parfois trop hâtives, même si t'as pour principe de défendre la veuf et l'orphelin. Tu sais pas rester de marbre devant un Poufsouffle qui se fait harceler et pourtant, il t'arrive aussi d'harceler d'autres élèves juste parce que tu t'ennuies et que tu veux faire rire tes amis.  T'es le genre de personne toujours présent pour eux d'ailleurs. Prêt à les défendre avec toute la rage du monde s'il le faut. Tu seras toujours là pour eux, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Que ce soit pour parler, rire, pleurer ou faire de belles conneries ensembles.

T'es assez ouvert à la discussion, tu vas vers les gens facilement. Tu détestes voir quelqu'un seul dans son coin et t'accordes de l'importance à chacune des personnes que tu rencontres. Tu donnes une chance à tout le monde, même si paradoxalement, tu peux avoir tendance à juger quelqu'un sur une simple phrase prononcée. D'ailleurs, quand tu détestes quelqu'un, tu le détestes à l'extrême. T'es rancunier et mieux vaut rester dans tes bonnes grâces, au risque de se manger sortilèges et réflexions à longueur de temps.
T'as un peu la réflexion facile et t'aimes faire rire les gens. T'es de ce genre de personne à chanter et danser au milieu des couloirs sans te soucier du regard des autres, parce que tu brilles dans les yeux de tes amis. On pourrait d'ailleurs croire que tu prends la vie comme elle vient sans te poser trop de questions alors que c'est pourtant faux. Parce que même si en apparence tu apparais comme quelqu'un de très relaxé et détaché de tout, c'est loin d'être le cas. Tu te prends la tête sur tout et ta self-confidence est loin d'être aussi élevée qu'il n'y paraît : seul, tu n'es rien.   

Mais ça c'est tes problèmes et t'évites de trop en parler, t'es pas vraiment du genre à étaler ta vie devant autres. Sauf que t'es bourré, à la limite, mais ça c'est un peu comme tout le monde.
Aussi tu aimes le contact physique. T'aimes quand on t'enlace ou quand on t'embrasse et même si tu ne cours pas après le grand amour, t'as ce besoin constant d'attention et de tendresse. T'es de ce genre de personne qui s'allonge sur les cuisses des autres ou qui pose sa tête sur l'épaule de quelqu'un pour se reposer un peu. T'es un peu envahissant et curieux, un chiot constamment en manque d'attention en quelque sorte.
Et bien sûr par moment, ça t'arrives de ne pas parler, d'être renfermé sur toi même. C'est pour ça qu'il est si simple de voir quand tu vas mal : Au fond t'es pas vraiment une personne compliquée.

Et t'es aussi impertinent qu'indomptable, aussi beau qu'incompréhensible, aussi intelligent que vulgaire et aussi compréhensif que tu peux te montrer cruel. Tu es toi, avec tes qualités et tes défauts, à essayer de trouver ta place dans ce monde en pleine reconstruction.

 


Derrière l'écran ♥️

PSEUDO
Alaska ou Alec  
AGE
 Des millions d'années.
HOBBY
 Dormir.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
 Ah bah ça c't'une bonne question. Je me le demande bien.
DES AVIS ?
C'est vraiment un forum de merde.
AUTRE ?
   




Dernière édition par Alec O. Fawkes le Jeu 21 Juil - 12:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: A.O.F — we can be heroes, just for one day   Lun 7 Mar - 18:10


HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE
To live is the rarest thing in the world. Most people exist, that is all. 



Magicalement™


 
— « Alec, dépêche-toi, on va être en retard pour la réception !   »

Tu pousses un énième soupir alors que ta mère te traînes par le bras pour te coller dans la voiture. Ta sœur aînée est prête depuis déjà 10 minutes et tu préfères ignorer le regard réprobateur qu'elle te lance. Tu comprends pas pourquoi elle est jamais de ton côté celle là, à croire que ça l'amuse d'être l'enfant modèle de la famille. T'attaches ta ceinture et tu croises les bras, préférant regarder par la fenêtre sans rien dire. Inutile de faire une scène pour rien, à part te manger une fessée honteuse et avoir envie de pleurer, tu gagneras rien sur ce coup. T'as pas envie d'aller à une réception pleine de ministres et tu comprends pas pourquoi ta présence est si importante mais tes parents te laissent jamais le choix. Mince à la fin, à 7 ans, tu peux te garder tout seul ! T'es plus un bébé. Jonathan dit tout le temps que ses parents le laissent seul chez lui alors pourquoi toi tu peux pas faire pareil ? C'est injuste. Mais la dernière fois que t'as dit ça à ta mère, elle a dit que les parents de Jonhatan étaient des drogués. Pfff. Tu sais même pas ce que c'est un drogué.

Le paysage défile sous tes yeux d'enfant mécontent et tu finis par les fermer un instant. Juste quelques secondes, parce que la lumière du soleil te fait larmoyer. Mais le noir est rapidement remplacé par des images : Tu vois ta mère, assise à l'avant, bien droite. Elle parle et sourit, ses dents blanches contrastant avec ses lèvres rouges vif. Votre chauffeur tourne la tête un instant pour la regarder et quitte la route des yeux. Une autre voiture vous percute. Tout est silencieux. Pourtant vous criez, du verre se brise, du sang coule.
Tu finis par rouvrir les yeux en criant, paniqué. Tu comprends pas ce qu'il vient d'arriver et pourtant tu sais que c'était réel, ou presque.

— « ARRÊTE LA VOITURE ! FAUT ARRÊTER LA VOITURE ! »
— « Alec enfin calme toi bon- !  »
— « NON ! ARRÊTE LA VOITURE PATRICK !   »

Par chance le chauffeur t'écoute et freine brutalement. Tu manques de te buter contre le siège avant mais tu parviens à te rattraper, lorsqu'une voiture passe à toute vitesse devant vous, vous coupant le nez. Tu la regardes passer la bouche ouverte, réalisant que ta vision aurait pu se réaliser à quelques secondes près.
Ta mère se retourne pour te regarder. Tu sais qu'elle te parle parce que tu vois ses lèvres bouger mais t'entends rien. De toute façon t'as pas envie de parler, tu peux pas expliquer ce qu'il vient de se passer. Alors tu te rattaches juste et tu restes muet pendant tout le reste du trajet.

*

C'est toi le Loup. Tu cours après tes amis le plus vite possible dans la cour de récréation, les rattrapant en riant. Aujourd'hui c'est ton anniversaire et tu fêtes tes 8 ans. T'as ramené plein de bonbons pour tout le monde et du gâteau au chocolat, qu'un pâtissier a fait exprès pour toi. Dessus il y a Woody et Buzz l’Éclair, les héros de ton film préféré.
Un an a passé depuis ta première vision et c'est quelque chose qui fait désormais parti de ton quotidien. Même si elles sont rares, t'as souvent des pressentiments qui s'avèrent vrais. Par exemple tu arrives à deviner s'il va pleuvoir ou non, si quelqu'un va se faire mal ou être triste dans la journée, ce genre de chose. T'évites de trop en parler à ta mère parce qu'elle pense que tu racontes n'importe quoi. L'idée que tu dises la vérité la terrifie, alors tu lui dis plus rien.

La cloche sonne et vous rentrez tous dans la salle pour prendre le goûter. La maîtresse te laisse couper ton gâteau et tout se passe bien, du moins jusqu'à ce qu'un garçon totalement idiot écrase une part de gâteau dans les cheveux d'une de tes amies.
Forcément tu vois rouge, parce que c'est ton anniversaire et qu'il a fait du mal à une de tes copines. Tu t'entends le traiter d'idiot, le regard dur. T'attrapes un bonbon et tu le jettes sur lui avec force, mais pas assez fort pour lui faire vraiment mal. Puis soudainement, il reçoit d'autres sucreries. Tu penses que c'est tes amis qui t'ont imité avant de réaliser que les bonbons se jettent sur lui d'eux même. Tu regardes ça la bouche ouverte, perdu.
La maîtresse te regarde aussi et tu sais qu'elle va tout raconter à ta mère. Tu sais que tu vas avoir de gros ennuis.

*

— « Heyyyyy Amy pas trop triste que MOI je sois un sorcier contrairement à toi ? »

Tu hausses un sourcil en souriant, fier de toi. T'adores embêter ta sœur depuis que tu sais ce que tu es et depuis que tu as reçu ta lettre pour Poudlard. Elle te fait un doigt et ris un peu, avant de se jeter sur toi pour te chatouiller. Les années ont passé et vous vous entendez de mieux en mieux. Elle est sortie du moule familial et ne plus la voir va te faire bizarre, tu dois l'admettre. T'espères que d'ici les vacances de Noël, elle sera encore aussi cool.
Mais vos éclats de rire sont finalement coupés par la voix puissante de ton père, qui retentit d'en bas.

— « Mais arrête de  dire que c'est un monstre ! Alec IRA là-bas, que tu le veuilles ou non ! »
— « Mais enfin, de la magie ! C'est n'importe quoi ! Qu'est-ce qu'on va dire à nos amis !?   »
— « J'en sais rien. Je suis pas enchanté par cette situation non plus mais c'est comme ça et pas autrement alors maintenant fais-toi une raison.   »

Tu déglutis, lassé de ces engueulades perpétuelles à ton sujet. T'y peux rien si t'es un sorcier et t'y peux rien si ça leur fait peur. Heureusement que la rentrée approche parce que tu commences à étouffer dans cette ambiance. Et même si tu t'en veux d'abandonner ta sœur ici, tu te dis que ce sera bien mieux de cette façon.

— « Il est temps que je parte hein ?   »

Elle te regarde d'un drôle d'air mais son expression veut tout dire. Elle pense comme toi.

— « Tu vas me manquer, idiot. »
— « T'en fais pas, ça va aller. Je te laisserai un de mes caleçons sales pour que tu penses à moi. »

Tu pouffes de rire alors qu'elle écrase un oreiller sur ton visage avec force. Encore 5 jours à lire des livres à propos de la magie et tu découvriras enfin ce monde auquel tu appartiens. Tu vas enfin découvrir Poudlard et son histoire incroyable, rencontrer d'autres sorciers et faire de la magie. Tu vas pouvoir oublier tous les problèmes qu'il y a ici et te concentrer sur ta vie sans penser à tes parents. T'auras plus à entendre que t'es pas normal ou que t'es un monstre. Que la magie c'est n'importe quoi, que t'as rien à faire dans cette famille. Tout ça c'est fini.

Et forcément t'es effrayé, mais qui ne l'est pas en réalité ?





_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité






MessageSujet: Re: A.O.F — we can be heroes, just for one day   Mer 9 Mar - 16:36

Wouah. J'avais oublié à quel point c'était cool de te lire et j'ai vraiment adoré Alec, il est tout simplement génial !

Et moi aussi (je viens de lire le message que tu as laissé sur ma fiche. ) je veux un lien entre Alec et Jana !! Et Gryffondor/Poufsouffle ça ne peut que faire un rp cool !

Revenir en haut Aller en bas

Arthur W. Brent
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: A.O.F — we can be heroes, just for one day   Mer 9 Mar - 17:52


Magicalement™


BRAVO ! TU ES VALIDÉ(E) !!!    
Bienvenue sur Magicalement ♥


PUTAIN tu déchires !! VIVE ALEC !!!!! Bébé est de retour <3 Vivement nos Rps ** Et arrête d'écrire aussi bien tu m'fous l'seum.

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur notre beau forum ! Mais avant toute chose, il va falloir passer sur ce sujet pour recenser tout ce qu'il y a à recenser ! Ensuite si tu veux trouver des partenaires de RP, n’hésite pas à envoyer des MPs aux membres, venir sur la chatbox ou poster un formulaire dans la F.A.D  
Et en attendant d'avoir des réponses, tu peux créer ta fiche de personnage et flooder dans la partie flood.

En espérant te retrouver in-RP très vite !  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: A.O.F — we can be heroes, just for one day   Mer 9 Mar - 19:39

J'aime Alec et je veux un lien.

_________________
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: A.O.F — we can be heroes, just for one day   

Revenir en haut Aller en bas
 
A.O.F — we can be heroes, just for one day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]
» City of Heroes Freedom
» Coup de Coeur : Star City Heroes - [Rpg Super Héros]
» [Cycle Échos de la Force] Paquet de Force 1 : Héros et Légendes - Heroes and Legends
» Super Smash Heroes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement :: Grandes papiers du forum :: ❝ Cérémonie de répartition. :: Fiches Validées-
Sauter vers: