Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lou Davis
Hors Poudlard

avatar

Hors Poudlard




MessageSujet: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 21:33

Lou Davis
feat : Cara Delevingne



   
Lou.

AGE :
17 ans.
SANG :
Né-moldu.
DON/FORMATION :

MAISON A POUDLARD :

METIER :

PATRONUS :
Le fennec.
EPOUVANTARD :
Les miroirs.
AMORTENTIA :

BAGUETTE :
Chêne rouge // Pétale de rose.



 
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Lou déteste les personnes pressés, où trop brusque. Elle préfère ceux qui sont en général calme, et qui aime la même chose qu'elle;C'est a dire la musique, l'écriture.


Caractère de votre personnage
 
« J'ai marqué vivre, sur la liste des choses à faire avant d'mourir. »
Ces mots, venaient d'être dit par une adolescente, que personne ne connaissait vraiment. De vue peut-être, et encore, ce n'était pas le genre de fille à se faire remarquer. Elle n'était pas timide loin de là, au contraire elle avait un fort caractère sans forcement être méchante ou bien trop gentille. Personne n'aurait put définir cette jeune fille avec des adjectifs, parce qu'ils se ressemblaient tous de trop alors qu'elle, ne ressemblait à personne. En un seul mot : Lou. Ça pourrait paraître tellement étrange, de ce point de vue. Seulement c'était la réalité;Lou était à la fois banale, et unique. La châtaine était plutôt douée en cours, même si la plupart du temps elle répondait à quelques pics lancés par les professeurs. C'était une fille simple, avec une intense joie de vivre qui ne cessait de grandir. Comme la plupart des filles de son âge, Lou était assez possessive, peu importait de quoi il s'agissait. Mais ce qui la rendait si différente, était sa capacité à rêver. Chaque jour elle s'imaginait de nouvelles histoires, qu'elle racontait à ses amis comme pour leurs transmettre son bonheur à elle. Etant une fille très philosophique et intelligente, à chaque histoire qu'elle écrivait la veille pour le lendemain, la châtaine y laissée traîner des indices pour dire qu'un jour ou l'autre, elle s'en irait. Elle marchait comme ça, depuis toujours. C'était ce qui la caractérisée d'étrange, le fait qu'elle n'était que de passage dans la vie des gens. Une fille vive, joyeuse, rêveuse, bizarre, banale et unique. Cette fille, c'était simplement Lou.  


Derrière l'écran ?

PSEUDO
AGE
 13 aaaans.
HOBBY
B&O, Labeeu.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
 Bonne question, très bonne question.
DES AVIS ?
"c'est cool ".  What a Face
AUTRE ?
Après 4 semaines à peu près, je sors quelque chose de potable ici ! voilà c'est tout pour moi.


Dernière édition par Lou Davis le Mar 29 Mar - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lou Davis
Hors Poudlard

avatar

Hors Poudlard




MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 21:46


HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE
Le temps me file entre les doigts, on m'l'a répété 100 fois.



Magicalement™



" Casser un miroir, c'est 7 ans de malheur. "
Elle avait cette phrase en tête, certainement parce que sa mère venait de lui dire. Une femme d'une quarantaine d'année, l'ayant bien éduquée pendant 17 années, presque 18. Lou avait une peur bleue des miroirs, depuis son plus bas âge. Elle disait que c'était un objet maudit, séparant deux mondes en plein conflit. Elle s'empressait d'enfoncer ses écouteurs dans ses oreilles, dès qu'elle et sa mère entamées une discussion à ce sujet. La châtaine n'avait pas une vie remplit de rebondissement, n'avait pas subi d'agression et elle ne s'était jamais faite enlevée par des extraterrestres. Mais même si elle avait une vie d'adolescente normale, personne n'était en position de la juger, parce que sa vie était peut-être courte et sans histoire, mais elle ne faisait que de commencer. Elle rêvait énormément de voyager, comme son père le faisait. Mais elle était coincée dans une petite ville de France, alors qu'elle était née à Birmingham. Certes elle n'en avait jamais vu la couleur, mais elle imaginait souvent sa vie là-bas. Elle pensait énormément à une autre vie, pleine d'aventure, de magie, et un tas d'autres trucs fantastique. Lou ne souffrait pas d'avoir une vie banale, mais elle espérait que cela changerait, un jour où l'autre. A vrai dire, n'ayant pas d'histoire, elle adorait s'en inventer. C'était une sorte de passion, sauf qu'elle n'y portait pas autant d'amour que dans l'écriture et la musique. Elle avait son propre monde, c'était comme un secret avec elle même. La châtaine était persuadée que tout ça se réaliserait un jour ou bien un autre, et elle avait raison. Tout ses rêves, du plus calmes aux plus fous, allaient se réaliser. C'était pendant cette après-midi d'ennuie, où elle écoutait comme a ses habitudes de la musique, que sa vie allait changer. C'était peut-être clichée comme phrase, mais c'était la vérité. Elle s'était retrouvée seule dans sa maison, Lou l'avait compris à l'instant où elle avait entendu que quelqu'un toquait à la porte, et que personne ne répondait. Elle détestait ouvrir et parler aux inconnus, mais là elle se sentait indirectement concernée. C'était peut-être comme dans ces films, où un choix qui paraissait être le contraire d'important était en fait l’élément qui bousculait la vie de la personne. Et Lou avait cette arrière pensée, sans vraiment savoir pourquoi. C'était ce jour là, dans les dernières minutes d'une heure, qu'elle avait ouvert la porte par curiosité. C'était aussi ce jour là, que tout ses rêves les plus fantaisiste les uns que les autres allaient se réaliser. Elle ne trouvait plus personne derrière la porte, mais un bout de papier jaunâtre à la place. Il y'avait écrit dessus " PARTIR ". Et c'était là, qu'elle avait enfin comprit. Partir, faire comme dans ces livres que la châtaine aimait tant lire. Elle avait ramassé le papier et l'avait déposé sur la table. Une paire d'écouteurs, son téléphone portable, un sac contenant de l'argent et de l'eau. Lou n'avait jamais couru aussi vite, pour aller à la gare. Elle ne comptait pas dépenser la monnaie qu'elle avait, mais plutôt prendre un train et fuir la vie, le monde cruel dans lequel tout le monde respirait. Elle se hâta vers le quai de la gare, comme si elle allait rater son train. La châtaine s'était arrêtée deux petites secondes, pour reprendre son souffle et quand elle releva la tête ses sourcils se froncèrent seuls. Elle croyait avoir rêvé; mais non, un enfant venait réellement de se jeter dans un mur, et il avait disparu, comme avalé par ce dernier. Elle ne comprenait pas et pour la première fois, elle aimait ne pas comprendre. Elle s'avança vers cet étrange mur, le tâtait et se collait même contre celui-ci mais rien autour d'elle ne changeait pour autant. Alors elle réessayait encore et encore, en vain. Quelques larmes de rage et d'insatisfaction coulait sur ses joues, et sa colère prit subitement le dessus. Elle recula de quelques mètres, et se jeta sur le mur rosé de la gare. Mais cette fois si, son petit corps ne heurta pas les briques. Elle l'avait fait; Elle n'était plus celle qui écrivait toutes ses histoires, elle était cette fille mystérieuse et incompréhensible qui avait décidé de croire en l'impossible comme dans les fictions dont elle était l'auteur. Elle s'était retrouvée sur un autre quai, semblable à la gare de sa ville, Toulouse. C'était juste à ce moment, qu'un train s'était arrêté devant elle. Les autres personnages présent sur ce quai peu commun s'empressaient tous d'embarqués, Lou s'était décidée à faire de même. Il y'avait une place libre, alors sans grande réflexion, elle s'assit et remit machinalement ses écouteurs. La châtaine ne réalisait toujours pas. Elle venait de traverser un mur dans une gare du Sud-Ouest, pour ce retrouver sur un quai peuplé de personnes étranges. Et là, elle était dans un train pour aller dans un lieu inconnu. Elle fermait les yeux, sur sa vie à présent, car au fond d'elle, elle savait pertinemment que tout allait changer. Elle l'avait su à l'instant où elle avait traversé se mur, comme si c'était du coton. C'était son histoire, l'histoire de Lou Davis. Une fille banale, sans histoire, du moins pour le début. Et pour la première fois de sa vie, elle déclara la phrase qui lui avait brûlé la langue pendant des années :
" C'est que le début... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 22:12


Magicalement™


BRAVO ! TU ES VALIDÉ(E) !!!    
Bienvenue sur Magicalement ♥


La preuve qu'on parle trop chez nous : Je savais pas que ma sœur s'était inscrite depuis 4 semaines MDR
En tout cas t'écris grave bien maintenant, ça gère ! Bienvenue sur le forum du coup, je dois juste te faire un petit rang vu qu'elle a pas étudié à Poudlard mais je m'en occupe de suite

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur notre beau forum ! Mais avant toute chose, il va falloir passer sur ce sujet pour recenser tout ce qu'il y a à recenser ! Ensuite si tu veux trouver des partenaires de RP, n’hésite pas à envoyer des MPs aux membres, venir sur la chatbox ou poster un formulaire dans la F.A.D  
Et en attendant d'avoir des réponses, tu peux créer ta fiche de personnage et flooder dans la partie flood.

En espérant te retrouver in-RP très vite !  




_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 22:16

BIENVENUE MINI-ALEC !
Tu sais que depuis ton inscription je me demande quand est-ce que tu vas poster ? Mais ça valait le coup d'attendre, t'écris suuuuper bien pour ton âge c'est dingue. J'espère qu'on se trouvera un lien et j'adooore le prénom et l'avatar !

_________________
Where do bad folks go when they die ?
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 22:17

Je te hais. Cara. Meurs.

_________________

« C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde»
Charlie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lou Davis
Hors Poudlard

avatar

Hors Poudlard




MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 22:28

Ohhhh oui c'est vrai qu'on se parle tellement !  
En tout cas merci ça fait toujours plaisir
Eh oui, c'est en ce 29 mars que enfin, je sors quelque chose What a Face
mais merci beaucoup !


Oh Jonathan, on m'avait prévenu de ta petite venue et on m'a aussi dit à l'oreillette que tu haïssais Cara, bon c'est pas grave faudra faire avec maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Allen Kalon
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   Mar 29 Mar - 22:51

BIENNVEENUUUUUE

Quel personnage ! ._. Je me demande bien où il ira, en tout cas ça promet !

Je viendrai te demander un lien à l'occasion avec mes persos

_________________
I'm so desperate...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: "Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Mes phrases m'amènent au bout du monde, donc je suis pilote de ligne."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chamane du bout du monde
» Le champ du bout du monde...~Jarod contre Hades
» LES AVENTURIERS DU BOUT DU MONDE
» -- délai accordé -- Aelenia - Jusqu'au bout du monde
» LES DIX COMMANDEMENTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement :: Grandes papiers du forum :: ❝ Cérémonie de répartition. :: Fiches Validées-
Sauter vers: