Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Cours de 6ème Année ~ Let's talk about TV Shows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: Cours de 6ème Année ~ Let's talk about TV Shows   Dim 10 Avr - 12:14



   
   Let's talk about TV Shows
   Cours de 6ème Année

E
lle était en retard.

La journée avait pourtant bien commencé : réveillée bien avant que la vieille horloge de ses quartiers ne sonne six heures, Hestia en avait profité pour revoir une dernière fois son emploi du temps et vérifier ses cours de la journée. L’Étude des Moldus étant une matière optionnelle enseignée à partir de la troisième année seulement, elle avait la chance de disposer de plus de temps libre que les enseignants des matières obligatoires. C'était la raison pour laquelle la brunette s'était permise, après un bon petit déjeuner dans la Grande Salle auprès de ses collègues, de se rendre dans son bureau afin d'avancer dans ses lectures sur les animagus. Durant les quinze années qu'elle avait passées coupée du monde des sorciers, l'année précédente à s'habituer à son retour à Poudlard en tant que professeur et les deux derniers mois à travailler sur son examen de Transplanage – réussi haut la main, merci beaucoup – Hessie n'avait pas eu l'occasion de se renseigner davantage sur la formation à suivre pour pouvoir se changer en animal.

Voilà pourquoi elle avait pris le temps, en cette matinée de début Septembre, de lire les livres généreusement conseillés par Minerva sur le sujet. Et de s'endormir lamentablement dessus. Comme une vulgaire première année en cours d'Histoire de la Magie. Non qu'elle était particulièrement fatiguée ce jour-là : les cours commençaient à peine, elle s'était couchée directement après sa ronde dans les couloirs et elle n'avait pas fait la moindre pity party ces dernières semaines. La preuve étant sa bouteille de Whisky Pur-Feu trônant fièrement sur le manteau de la cheminée, remplie exactement au même niveau qu'à la fin de l'année scolaire précédente... Et le fait qu'elle ne s'était pas endormie dans son placard en jouant à 'Je suis un Épouvantard' parce que seule c'est moins drôle. Rien de tout cela, les écrits étaient simplement si barbants qu'elle avait piqué du nez sans s'en rendre compte.

Elle ignorait ce qui l'avait le plus réveillée : le gros grimoire qui lui compressait le ventre et l'empêchait de respirer facilement, son pied gauche endormi – lui aussi – sur le bureau où elle avait croisé les chevilles ou bien le ronflement sonore que sa tête renversée en arrière n'avait pas manqué de provoquer. Peut-être les trois à la fois, mais ce qui sortit définitivement Hestia de sa torpeur fut le brouhaha incessant qu'elle pouvait entendre de l'autre côté de la porte. L'ancienne Serpentard leva le poignet pour savoir quelle heure il était mais réalisa qu'elle n'avait plus de montre depuis plus de deux ans. Réalisant qu'elle avait un cours à donner, la jeune femme se redressa brusquement sur son fauteuil, renversant au passage plusieurs objets moldus et magiques qui s'étaient trouvé trop près de ses pieds un instant plus tôt. Elle se leva, posa son grimoire et ses lunettes sur le bureau et s'apprêtait à s'avancer vers la porte lorsqu'elle réalisa que son pied encore endormi ne pourrait pas supporter son poids. La brunette fit donc la seule chose sensée : elle se rendit à la porte à cloche-pied tout en secouant ses orteils pour rétablir sa circulation sanguine.

Une fois à la porte, Hessie vérifia sa tenue et passa une main sur son visage pour s'assurer qu'aucune trace de maquillage – ou, soyons honnête, de bave – n'était visible avant de finalement sortir dans le couloir à présent vide. Ses élèves devaient déjà tous l'attendre dans sa classe. La jeune veuve remercia Merlin d'avoir eu la bonne idée de déposer ce dont elle avait besoin pour ses cours dans la salle avant d'aller lire et passa la porte d'air faussement dégagé. Maintenant une expression neutre tout en traversant la salle entre les rangées de bureaux, elle prit la parole :

_J'oublierai que certains d'entre vous sont arrivés en retard si vous oubliez que je suis arrivée la dernière.

Hestia avait terminé sa phrase en faisant face à ses élèves, d'un air conspirateur. Des rires se firent entendre dans la salle. La journée commençait avec un cours de sixième année et elle en était ravie. Le programme tel qu'il était décrit par le Ministère de la Magie imposait que les systèmes électriques, la physique de base et leurs applications dans le monde moldu soient vus durant la troisième et la quatrième année. Quant à l'étude des différences culturelles, elle n'était supposée être enseignée qu'à partir de la cinquième année au travers de cours passionnants tels que 'Tenir une maison sans magie', 'Le système monétaire tellement plus simple des non-sorciers' ou encore 'Non, porter une robe à fleur quand on est un homme n'est pas une façon de s'habiller moldue'... L'ancienne Carrow préférait de loin ces cours-là, ceux sur les différences culturelles. Elle se souvenait d'avoir été surprise, effrayée, fascinée lorsqu'elle les avait découvertes quinze ans auparavant et quelque part, la sorcière revivait ces émotions à travers ses élèves désormais.

_Bien, bonjour à tous, continua-t-elle en souriant à ses élèves. J'espère que vous avez passé de bonnes vacances ?

Elle reçut des hochements de tête et quelques 'Oui !' sonores en guise de réponse. Tous les élèves étaient relativement détendus. Voilà pourquoi Hessie préférait les cours avec les élèves de sixième année : non seulement elle pouvait leur faire classe sur la culture moldue mais en plus il n'y avait pas la pression des BUSEs ou des ASPICs comme en cinquième et septième année. Tout le monde était plus tranquille.

Enfin, tout le monde... Elle garderait un œil sur Miss Carter tout de même. Hestia se pencha pour ramasser le sac qu'elle avait posé derrière son fauteuil et le plaça sur son bureau avant de s'asseoir sur ce-dernier, face à ses élèves un grand sourire aux lèvres. La vert et argent languissait de commencer son cours, elle l'avait préparé avec soin, espérant qu'il plairait aux adolescents. Quand bien même ça ne serait pas le cas, elle s'en moquait, c'était elle l'enseignante après tout.

_Avant de commencer le cours, reprit Hessie en regardant chacun de ses étudiants tous à tous, est-ce qu'il y en a parmi vous qui ne sont pas certains de vouloir ou de devoir continuer cette option pour leur future formation ? Sachez qu'il est encore temps de poser des questions et de vous désinscrire si vous le souhaitez, dans une semaine il sera trop tard.

L'ancienne Serpentard n'aimait pas avoir à faire ce discours. Pour elle, comprendre et pouvoir s'intégrer à la société moldue sans se faire remarquer était important. La politique du Ministère était toujours celle du secret : les non-sorciers ne devaient pas découvrir l'existence de la magie. Comment faire ça si les trois quarts des sorciers se baladent dans les rues habillés en costume couleur vert pomme, sac-banane en main, en s'extasiant sur les écrans publicitaires et les genre en rollers ? Alors oui, à ses yeux son cours devrait être obligatoire au moins en première et deuxième année afin d'enseigner aux jeunes sorciers et sorcières qui n'ont pas de connaissances sur le sujet comment ne pas se faire remarquer par un moldu.

_J'ai conscience que pour certains d'entre vous, elle jeta un coup d’œil appuyé à quelques étudiants notamment à Charlie et Alec, ce cours n'est qu'une option facile. Pensez tout de même que l'année prochaine, vous devrez présenter cette 'option facile'  aux ASPICs. Cela vous prendra du temps qui, si l’Étude des Moldus ne vous est pas nécessaire pour le futur, aurait été mieux employé dans d'autres révisions.

Personne n'avait levé la main et secrètement Hestia était satisfaite. Malgré tout elle se leva et se tourna vers son bureau pour laisser le temps aux étudiants de réfléchir un peu plus. Elle employa ce temps de réflexion à ouvrir le sac qu'elle avait abandonné un peu plus tôt pour le vider de son contenu, posant la précieuse cargaison là où elle même était assise un peu plus tôt. Une fois ceci fait, la jeune femme fit à nouveau face à ses élèves, curieuse de voir combien de mains s'étaient levées entre temps.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Cours de 6ème Année ~ Let's talk about TV Shows   Lun 25 Avr - 23:42


‘’Cours de 6e année : Let's talk about TV Shows‘’
Etude des moldus


Pourquoi avoir choisi l’étude des moldus alors que j’étais, à la base, une moldue. Avant toute explication, il faut tout de même dire que mon raisonnement tient debout, c’est pas comme si j’étais une pro sang-pure future adhérente du parti politique Magie et Tradition, vous voyez ?  Non en fait, la raison de mon inscription à ce cours facultatif (quoi, Charlie se rajoute des cours ? Incroyable !) qui ne m’apprenait absolument rien était que c’était la seule bonne note sur laquelle j’étais sûre de pouvoir compter. Et sans efforts en plus, c’était merveilleux. Ce monde que les sorciers découvraient était le miens, et il m’arrivait même de participer de temps à autre, ce qui en soit aurait mérité que j’ai mon année directement. Je participais ! Et même parfois en levant la main telle une enfant bien élevée que j’étais. Bon j’avais souvent du mal à me contrôler et il n’était pas rare que je me fasse reprendre. Mais c’était si habituel pour moi que quelque part, je crois que ça ne m’atteignait plus. Pourtant, je respectais notre enseignante. Ou du moins j’essayais. Elle faisait partie des rares adultes qui essayait de l’aider. Bien entendu, Madame Davis restait un être humain. Alors parfois, je crois qu’elle avait envie de me prendre et de me balancer par la fenêtre pour me faire taire. Je faisais de mon mieux, très sérieusement, je prenais sur moi au maximum le temps de son cours. Mais il suffisait que je sois un peu fatiguée, ou déjà encore plus excitée qu’à l’habitude… Enfin bref voyez, il suffisait que ce ne soit pas mon jour quoi. Tout le monde avait plus ou moins ses journées avec ou sans non ? Je crois que chez moi, ça se voyait un peu plus. Ou du moins c’était différent.

Je me suis dépêchée. Je le promets que je me suis dépêchée. Et j’ai quand même réussi à arriver en retard. J’ai tout de même souris en rentrant dans la classe et en découvrant que même Davis n’était pas arrivée. On pouvait donc conclure que j’étais en avance. Je me suis installée à proximité d’Alec sans pour autant m’asseoir juste à côté de lui, après tout, il y avait une certaine distance Serpentard/Gryffondor à respecter… Non en vrai je m’en fou, il n’y avait juste plus de place à côté de lui. Quel homme populaire. Je me suis placée assez loin de Lorias la folle que j’ai aperçu du côté des intel… Serdaigle. J’ai frissonné en rabattant mes manches pour cacher la cicatrice laissée au bras par ma tortionnaire. J’ai entendu des chuchotements quand je me suis assise et je ne me suis pas retenue de fusiller du regard l’abruti qui avait osé râler parce que la demoiselle qui ne tenait pas en place (moi au cas où vous ne suiviez pas), se posait non loin de lui. J’ai hésité à lui faire un doigt d’honneur et je me suis ravisée, en enfant distinguée que j’étais. Que d’ironie. Bref, j’ai attendu la venue de l’enseignante.

J’ai été interrompu dans mon intense réflexion qui portait sur le flash spécial et qui concernait ce type qui s’était cru plus fort que tout le monde et qui avait publié un texte sur un forum, révélant à peu près tout ce qu’il y avait à savoir sur le monde sorcier. Je ne comprenais pas ce besoin irrépressible de faire voler en éclat un équilibre qui jusque-là, avait montré son efficacité. Eh non, aussi étonnant que cela puisse paraître, je ne pensais pas que les sorciers et les moldus étaient prêts à cohabiter. La totale transparence n’était pas pour demain, et même si j’étais plutôt pour, j’étais aussi persuadée qu’il fallait y aller vraiment progressivement. On ne pouvait pas imposer un monde à l’autre. Les réactions humaines étaient si imprévisibles. Enfin, j’ai été coupé par l’arrivée de la prof. J’ai écouté d’une oreille distraite son discours habituel tout en soutenait consciencieusement son regard quand il se posa sur Alec et moi. C’était une option facile. Il n’y avait pas à discuter là-dessus. Pour Alec et moi, c’était un fait : l’étude des moldues était d’une facilité déconcertante justement parce que nous étions ces fameux sang-de-bourbe… J’ai commencé à gratter l’avant-bras où la cicatrice du mot « MUDBLOOD » si gentiment inscrit par Lorias me démangeait sans vraiment m’en rendre compte. Déjà, je sentais que je faisais bouger mes jambes à un rythme hallucinant. Eeeeet record battu pour Charlie : 2 minutes 30 sans bouger. J’ai arrêté de me gratter le bras pour lever la main. En réalité, je l’ai levé sans avoir de question et celle-ci n’est venue qu’après. J’ai surtout fait ça pour arrêter de me gratter le bras. Depuis ce fameux soir, je remerciais les uniformes d’avoir conservé les manches longues qui recouvraient à merveilles la cicatrice. Enfin bref, j’avais une question qui n’avait aucun rapport avec ce qu’elle venait de dire. Et j’espérais secrètement que d’autres allaient lever la main avant qu’elle ne se retourne pour que je puisse baisser la mienne tranquillement.
Mais à tous les coups, personne n’avait rien à dire n’est-ce pas ?

_________________
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Cours de 6ème Année ~ Let's talk about TV Shows   Lun 2 Mai - 14:39




TV shows, really ?


Cours d'Etude des Moldus


Le matin et toi, vous êtes franchement pas très copain. Faut dire que tes insomnies aident pas trop : Quand tu t'endors, il est presque l'heure de te lever. Alors quand on a deux heures de sommeil dans le cul, on est forcément pas très frais. Heureusement le sucre et le café existent, mais tu sais très bien que tu risques de faire des micros-siestes tout au long de la journée. Et sûrement que le cours d'Etudes des Moldus va complément t'assommer.   En même temps le monde moldu, tu le connais plutôt bien. Tes parents sont 100% muggle et t'es le seul de ta famille à posséder des pouvoirs magiques (Ou alors t'as peut-être un oncle ou une tante comme toi, mais si c'est le cas, t'en as jamais entendus parler.) Donc ce cours, il t'offre pas les plus grandes découvertes de ta vie. (Parce que oui, tu sais à quoi sert un canard en plastique.)   Seulement voilà, sous tes airs de mec qui s'en fout, t'aime quand même bien avoir de très bons résultats. Par conséquent, tu vas pas cracher sur un O en plus dans ton bulletin, encore moins quand celui-ci te demande de fournir environ 0 effort. Surtout que la prof est plutôt cool, donc vraiment, ça aurait été bête de ne pas en profiter.

En tout cas le petit-déjeuner fût une sorte d'aventure en soi, puisque t'y es allé la tête profondément enfoncée dans ton cul. (#poésiematinale) Ta tignasse il valait mieux pas en parler vu son état de "je suis un cheveu pas coiffé du tout depuis deux jours" et ton uniforme, c'était presque devenu une oeuvre d'art tellement il était mis n'importe comment.
Heureusement pour toi, t'as pas croisé Arthur dans cet état (Ou alors tu l'as pas vu, ce qui est assez probable) et personne ne t'as adressé la parole avant que tu n'ingères ton chocolat chaud, ton café et ton jus d'orange. (Ou alors, tu les as pas entendu, ce qui aussi très probable.)
Et le pire dans tout ça, c'est que t'as réussi à arriver à l'heure en classe. Pourtant personne ne t'as traîné là-bas puisque aucun de tes amis Gryffons ne suivent cette option, mais faut croire que t'es vraiment un champion parfois.
Toujours est-il que t'es étrangement dans les premiers arrivés et une fois installé, il te faut pas longtemps avant de sombrer contre ton bureau, la tête contre ton sac. Niveau confort on repassera mais t'es crevé alors tout te va.
Tu remarques à peine les gens qui s'installent autour de toi et même si t'as pas forcément envie d'être à côté de certains, il est trop tard pour faire quoique ce soit.  

Tu captes pas que la prof est super en retard mais tu sursautes un peu quand la porte claque en se refermant. Il te faut bien 30 secondes pour  te souvenir que t'es en cours et tu dévisages Hestia en plissant des yeux. Pas parce que tu la détestes de t'avoir réveillé, mais parce que tu vois flou et que tu comprends rien à ta vie. Y'a bien une fille qui ricane un peu avec sa copine en voyant ta tête mais comme tu t'en fous, tu dis rien.
Tu captes vaguement qu'elle parle de futur et t'as un peu envie de grimacer à l'idée. T'aime pas trop y penser et ton don t'y obliges assez souvent, alors pas besoin d'en rajouter une couche. T'es sûr de vouloir être ici et tu changeras pas d'avis.

— « J'me suis levé trop tôt pour abandonner ce cours, Miss. »

Tu bailles pour confirmer tes dires, oubliant au passage de coller une main devant ta bouche. Par contre tu fronces les sourcils en voyant que Charlie gigote déjà dans tous les sens et qu'elle lève la sienne pour une raison obscure. Elle veut quand même pas laisser tomber hein ? Non, à coup sûr elle allait encore dire un truc qui n'a rien avoir avec le cours, pour changer.
 

_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Cours de 6ème Année ~ Let's talk about TV Shows   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de 6ème Année ~ Let's talk about TV Shows
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] Résultats des examens de la 6ème année
» Cours n°1 de potions - 6e & 7e années [PM]
» Bases en Médicomagie [Cours de 1er année]
» Inscription Cours n°1 - [6ème année ; 7ème année]
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Salles de Classe. :: Etude des moldus-
Sauter vers: