Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 I don't give a fuck about you anyway. - PV Tony ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: I don't give a fuck about you anyway. - PV Tony ♥   Jeu 5 Mai - 0:58




Mind your own business.



Anthony R. Highman & Alaska M. Lllewellyn


Rouge à lèvre rouge vif et faux-cils, talons hauts et petite robe moulante - Ce soir tu es full-glam pour accompagner Viktor, un riche quarantenaire d'origine Russe ayant demandé ta compagnie pour une soirée entre bourgeois dégueulasses. Tu souris parce qu'on te le demande et t'essaies d'oublier ta position délicate de petite pute payée pour montrer tes fesses. T'as beau ne pas avoir envie d'être ici, le business c'est le business. Tu as trop besoin de ces 300£ qu'il va t'offrir pour refuser de jouer le jeu. Par contre tu t'en tiens aux baisers et légères caresses, hors de question d'aller plus loin. Il peut bien essayer, mais il risque de le regretter. T'es une grande fille, une adulte, tu sais te sortir des situations délicates d'un coup de poing ou de baguette magique. Après tout, tu ne sors pas avec des moldus pour rien. T'es sûre de toujours avoir l'avantage, un sortilège dans la tête et le problème sera réglé. Tant pis pour la légalité.
L'endroit est plein a craquer de mecs comme lui et de meufs comme toi. Ça pue le riche et l'alcool et cette vision te donne envie de vomir. Tu détestes être ici, devoir faire ça. Tu détestes ces gens qui nagent dans l'argent sans jamais avoir à penser s'ils pourront manger le lendemain.

Au départ, tout se passe bien. Comme d'habitude en somme. On te colle un cocktail entre les mains et tu le sirotes l'air de rien. Tu le vides avec une lenteur calculée, refusant de finir bourrée. Depuis qu'on t'a drogué une fois, tu fais désormais attention à tout. Tu testes, t'observes, tu vérifies que rien n'a été glissé dans ton verre. Tout ces types sont des requins et tu ne le sais que trop bien.
Tu danses un peu avec lui, t'agites ton corps parfait, tu fais semblant de profiter. Tu préfères ne pas regarder l'heure sur ton téléphone, au risque de déprimer. Parce que tu sais que tu en as au moins jusqu'à 5 heures du matin, vu comment c'est parti. Heureusement, c'est le weekend, tu pourras dormir le lendemain. Pas trop, parce que tu dois aussi t'entraîner, mais ça va aller. T'as l’habitude, tu vas gérer.

Au final, Viktor finit par t'abandonner sur un canapé pour aller discuter business avec un de ses "amis." Tu sais pas si t'es soulagée d'être laissée seule un moment ou si tu dois flipper. Cette comédie que tu joues ce soir, ce masque que tu portes, t'es pas forcément à l'aise derrière. Si t'avais le choix, tu serais tranquillement installée dans ton appart, à lire un livre pour  te reposer de ta semaine éprouvante. Ta licence te demande de gros efforts physiques et mentaux et parfois, tu sais pas comment tu réussis à tout gérer. Ton corps entier est douloureux à cause des entraînements et t'as les 3/4 de ta peau couvert de bleus. On dirait presque une femme battue.
Tu soupires et décides de boire un peu, sortant ton téléphone pour jouer à un jeu moldu dessus. Tu croises les jambes, alignant les bonbons colorés sans sourciller. Tu ne remarques pas qu'un type t'observes, un putain de canon, le genre qu'on voit qu'à la télé. Un type bien riche à la gueule parfaite, le genre qui plaît à toutes les femmes et à tout les hommes. Le genre de mec qui a le monde à ses pieds en un claquement de doigt, sourire émail diamant & cie.

Viktor finit par revenir et tu lui souris, faussement ravie de le retrouver. Une bonne heure s'est écoulée depuis son départ et visiblement, il est revenu défoncé. Il commence à dire n'importe quoi et à te toucher un peu trop à ton goût. Tu le repousses, puis il tente de te faire avaler un cachet - Du LSD sûrement. Heureusement tu réussis à lui mordre la langue et à lui décocher une droite dans sa tête de pauvre type défoncé sans rien avaler.

— « Try that again and I'll blind you.  »

Tu te redresses rapidement et va vers le bar. Pour le coup t'as bien besoin d'un petit verre. Tu commandes un whisky sans faire attention à la star à tes côtés, tremblant légèrement. T'es perdue dans tes pensées, du style : Ce connard a intérêt à payer l'autre moitié de la soirée, sinon tu fais un scandale. Et tu trembles pas de peur, mais d'agacement. T'es fatiguée de ces trous du cul qui savent pas se tenir en place. Fatiguée de ces putains de riches qui profitent de la détresse du pauvre. Fatiguée de devoir faire ça pour vivre correctement.
Fatiguée d'avoir choisi cette option de lâche, fatiguée de ressembler à ton père sur ce point.
 

_________________
You're all on your own
and you lost all your friends. You told yourself that it's not you, it's them.
©️pathos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anthony R. Highman
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: I don't give a fuck about you anyway. - PV Tony ♥   Lun 9 Mai - 20:02



I like my lady like i love my brandy - making me loose my mind and money.


Alaska M. Llewelyn & Anthony R. Highman.

Une nouvelle merveilleuse soirée inutile. Une nouvelle merveilleuse soirée où on allait être à tes pieds, te lécher les bottes, mieux t'insulter dans ton dos pour être le con que tu es, t'admirer et te haïr, et où tu allais repartir avec une magnifique pouffiasses à ton bras. En sommes ton quotidien, parce qu'il fallait bien s'occuper de ton carnet d'adresse et que tu ne pouvais pas tellement négliger ce genre de soirées trop souvent quand même. Tu ne sais même pas trop pourquoi cette soirée est organiser - sûrement quelque chose comme une oeuvre de charité ou une commémoration quelconque. Tu t'en fiches. L'important c'est de te montrer et de convaincre ces vieux cons que tu restes le meilleur avocat sur le marché, qu'ils t'apprécient ou pas.

Evidemment, tu arrives en retard. Evidemment, tu n'as personne à ton bras - jamais Anthony Highman n'arrives avec quelqu'un, il se contente de séduire sur place. Certain te disent que prendre une femme serait un atout, qu'une belle plante à ton bras aiderait à te faire passer pour un gentil père de famille. Mais le jour ou te trouverais une bourgeoise n'est pas prêt d'arriver ; tu as bien du mal à te réveiller le matin aux côtés d'une demoiselle, ce n'est pas pour reproduire la chose tout les matins.
Il est plus rare que tu fasses des apparition côté moldu, puisqu'après tout tu es plus connu comme avocat côté sorcier qu'ici. De côté là, tu as eut tes heures de gloires mais tout ça s'est peu à peu effacé avec la Guerre. En revanche tes entreprises prospèrent, alors on va dire que tu es là un peu avec les deux casquettes ? C'est pas comme si quelqu'un en avait quelque chose à foutre. T'avais été invité et point. Te voilà.

Et très vite, alors que tu discutes avec un abruti, tu remarques des cheveux roux. Tu aimes les rousses, oh oui tu peux même dire que tu les adores. Et cette rousse là te parait vraiment très jolie de loin. Tu aimes ses courbes, tu aimes son visage, tu aimes tout en sommes. Il faut dire que tant qu'elles n'ouvrent pas leurs bouches, les femmes te paraissent toujours ou presque parfaite..
Tu l'observes un moment, tu repères le requin avec qui elle est. Tu espères pour elle qu'elle a bien négocier son contrat, parce qu'il n'est pas connu pour avoir des performance sexuelles très élevées, en plus d'être très moche.. Tu finis heureusement par détourner le regard, te concentrant sur tes interlocuteurs.

Sauf qu'un peu plus tard, quand l'ennui te prends, tu as la magnifique chance d'assister à l'altercation entre le débris et la rousse. Tu souris, évidemment, amusé, prêt à intervenir aussi.. Mais visiblement vu ses coups de poings, tu n'auras pas besoin de bouger le petit doigt. Tu détournes les yeux alors qu'elle s'approche, s'installe à tes cotés et commande un whisky. Tu n'hésites pas deux secondes avant de parler.

— « I'll take the same as the lady, please.»

Et alors qu'on va pour te donner ton verre, tu te tourne vers elle.

— « Well if we can still call you a lady after this punch.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I don't give a fuck about you anyway. - PV Tony ♥   Mar 17 Mai - 20:09




Mind your own business.



Anthony R. Highman & Alaska M. Lllewellyn


La musique est mauvaise et bien trop forte à ton goût. Ton verre mets trop de temps à arriver et t'as qu'une envie : Qu'on te foute la paix. T'es plus vraiment d'humeur pour adresser la parole à qui que ce soit et t'es vraiment en train de te dire que tu ferais mieux de rentrer chez toi. Tant pis pour le reste de l'argent, si ça se trouve Viktor ne te le donnera même pas de toute façon. Après tout tu viens de lui péter le nez, donc ça t'étonnerai pas mal qu'il daigne tenir ses engagements. Il a beau l'avoir cherché, t'es réaliste : Dans cette histoire t'as pas trop ton mot à dire.
Ton verre arrive enfin et tu remarques même pas le beau gosse à tes côtés. Celui qui a un sourire de star, celui qui ferait tomber n'importe qui à ses pieds. Le philanthrope milliardaire au costume hors de prix et au sourire émail diamant que tout le monde voudrait à ses côtés. Même toi, au fond, tu dirais pas non. En même temps faudrait être taré pour refuser une nuit à ses côtés - Ou alors juste très agacé.
Tu t'enfiles ton verre d'une traite et tu grimaces un peu à cause de l'amertume de la boisson. Un seul suffira amplement puisque après tout, c'était juste pour te laver la bouche de ce vieux dégueulasse.

Tu vas pour partir en disant que la note doit être donnée à certain Viktor Avdeïev quand le type à tes côtés fait une réflexion qui te cloue un peu sur place. Au fond ça n'a rien de méchant ou de vraiment moqueur mais comme tu passes la pire soirée de ta vie, t'as un peu tendance à t'agacer pour un rien dans l'instant. Fronçant les sourcils, tu lui accordes donc enfin un regard et restes un instant muette. Déjà parce que son visage te dit quelque chose et ensuite, parce que même s'il est beaucoup plus vieux que toi, tu peux pas cacher qu'il est absolument canon. Ce genre de mec, c'est ceux que tu vois à la télé, pas dans la vraie vie.
Tu finis toutefois par te reprendre et par lever les yeux au ciel. Tu t'en fiches qu'il t'appelle Miss ou Monsieur en vérité mais dans l'instant, t'aimerais surtout qu'il ne t'appelle pas du tout.

— « Don't call me at all, that'll make things easier between us. »

Tu soupires un coup mais plutôt que de tourner les talons, tu restes plantée devant lui. Tu sais pas pourquoi tu te barres pas en plus : peut-être que c'est son foutu charme qui t'empêche de partir ou peut-être que t'essaies de te souvenir d'où te viens cette impression de le connaître. Parce que tu es sûre de l'avoir déjà vu, ce mec. T'es presque sûre qu'il est célèbre. Maintenant va savoir s'il est connu chez les moldus ou chez les sorciers - Impossible de t'en rappeler.  
Et vraiment, tu pourrais profiter de ces quelques secondes de blanc entre vous pour simplement partir et sortir de ce club rempli de vieux riches. Oublier cette soirée misérable et te contenter de tes 250£ déjà payé. Seulement voilà, pour une raison obscure, tu décides de rester encore un peu. Ce type à l'air d'être seul (Ou alors sa gonzesse est partie quelque part mais tu doutes qu'une femme laisse un homme pareil seul) et t'es un peu curieuse à son sujet.

— « Just so you know, he really deserved it. He's a dick. . »

T'hausses une épaule, l'air de rien. A coup sûr il sait que t'es une escort mais qu'importe. Y'a que ça de toute façon ici. Ça ou d'autres filles à papa pétée de fric qui ont tout dans leur vie juste en claquant des doigts. Alors peut-être que toi tu vends ton corps contre de l'argent, mais t'estimes être bien plus respectable que ces idiotes. Tu travailles dur, tu fais des sacrifices et rien n'est jamais tout rose dans ta vie.
Alors qu'on essaie de te faire des remarques à ce sujet, mais y'a de grands risque que tu le fasses payer.
 

_________________
You're all on your own
and you lost all your friends. You told yourself that it's not you, it's them.
©️pathos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: I don't give a fuck about you anyway. - PV Tony ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't give a fuck about you anyway. - PV Tony ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.
» [Event & Libre] Give me liberty, or give me death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Les Rues de Londres. :: Soho-
Sauter vers: