Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 2:32

CHARLYN + PLUM + BLACKWOOD
feat : sophie turner



     
ID DU SORCIER

→ AGE :
16 ans.
→ SANG :
Sang Mêlé.
→ DON/FORMATION :
Il ne s’agit pas exactement d’un « don », mais Charlyn est particulièrement douée pour la Métamorphose. Elle se plait à penser que c’est en raison de sa grande imagination et de sa facilité à visualiser des images dans sa tête
→ MAISON A POUDLARD :
Gryffondor.
→ METIER :
Etudiante à Poudlard.
→ PATRONUS :
Il s’agit d’un écureuil, absolument trop mignon au grand damn de la jeune sorcière, qui en rougirait presque (de rage ou de honte, allez savoir).
→ EPOUVANTARD :
Son épouvantard est en fait une représentation d’elle-même, beaucoup plus âgée, ayant totalement perdu la tête. Elle rampe même, incapable de se tenir sur ses jambes, et parle dans un langage totalement inconnu (certainement inexistant). C’est la représentation de son angoisse la plus forte, celle de perdre un jour le contrôle de sa personne.
→ AMORTENTIA :
Inconnue à ce jour !
→ BAGUETTE :
La baguette de Charlyn est en bois d’Ebène, mesure 26 cm  et contient une plume de phénix.



 
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


► Les parents de Charlyn sont morts le 6 avril 2004, l’année de ses quatre ans. De ce qu’on en sait, ils ont tenté de s’introduire dans la boutique d’un apothicaire sur le chemin de Traverse. Ils étaient probablement à la recherche d’onguents magiques à revendre au prix fort (ils avaient la réputation d’être des sorciers peu fiables). Ils ont marché sur la mauvaise dalle et sont tombés dans une sorte de champs de Bubobulb en dessous de la boutique. Le temps que les Médicomages arrivent, alertés par le propriétaire de la boutique, le pus avait traversé la totalité de leurs vêtements. Ils étaient couverts de tant de pus et de cloques qu’il a été impossible de les sauver.

► Le grand-père de Charlyn est plus ou moins connu dans le monde magique, en raison de ses nombreuses expériences magiques qui ont contribué à l’invention de certaines potions, comme l’Elixir de Verte Jambe, qui a la particularité de rendre vos jambes vertes… mais seulement vos jambes.

► Lorsqu’elle ment, Charlyn a tendance à se passer le doigt sur la pommette droite, comme si elle essayait de chasser un cil qui se serait égaré.

► Charlyn considère les fraises comme le « fruit du démon ». Impossible de lui en faire manger, et ce depuis qu’elle a failli s’étouffer en en mangeant une quand elle avait sept ans.

► Son compagnon à Poudlard est un chat angora blanc, qui paraît assez gros en raison de son pelage. L’animal a été très originalement nommé Buddy… Il est plutôt sauvage avec quiconque n’est pas sa maîtresse, mais s’il se met à ronronner vers vous, vous vous attirerez automatiquement l’admiration de Charlyn.



Caractère de votre personnage
 Charlyn, comme tout le monde, a été forgée par son vécu. Et comme la plupart des personnes ayant vécu une tragédie dans leur enfance, elle a grandi vite. Un peu trop vite, diront certains. Charlyn a donc toujours été plutôt mature, tant dans son rapport aux autres que dans son rapport à elle-même. Elle dispose d’un relativisme et d’une ouverture d’esprit presque illimités. Cela a pour conséquence notamment de brouiller quelque peu les notions de « bien » et de « mal », ce qui n’a pas été sans compliquer son éducation. A son sens, les actions sont à remettre dans leur contexte, avant tout jugement, et très peu de choses lui semblent être fondamentalement bonnes ou mauvaises. Par ailleurs, on a tendance souvent à la qualifier« rebelle », car elle exige souvent de comprendre les choses qu’on lui demande de faire, et si cela ne lui convient pas, elle va tout simplement décliner. C’est surtout son côté « têtu » qui prend le pas. Car même si elle a un côté très réfléchi et qu’elle a tendance à retourner les situations dans sa tête, cela n’empêche pas que, quand elle décide de quelque chose, il est très difficile de lui faire changer d’avis. Même si elle a conscience du milliard de raisons pour lesquelles elle devrait revoir sa décision. Mais elle assume ses choix, jusqu’au bout, de quelque manière que ce soit.

Socialement, Charlyn n’est pas très compliquée à première vue. Elle est plutôt accueillante et n’a, à priori, pas de grande difficulté à aller vers les gens. Elle a un côté un peu espiègle et joueur qui fait d’elle une compagne assez agréable pour quiconque aime la vie et s’amuser. On peut aussi bien la trouver en pleine bataille d’eau qu’au beau milieu d’une conversation loufoque ou profonde. Charlyn sait s’adapter aux gens qui l’entourent. En dépassant le stade de simple connaissance, pour peu que la relation évolue vers quelque chose de plus profond, on se rend vite compte que l’adolescente a malgré tout quelques insécurités dans ses relations. Elle a une peur profonde de l’abandon et s’attend à ce qu’on lui tourne le dos au premier « couac », bien qu’à ses yeux, le conflit ne soit pas toujours une mauvaise chose. Son reflexe d’auto-défense, si elle sent que vous hésitez à lui claquer la porte au nez, sera de la claquer la première. En outre, la jeune fille est très rancunière et oublie rarement le tort qu’on lui a fait. Le pardon est une notion qui lui est encore un peu étrangère, et c’est bien là une importante lacune.

Les loisirs de la jeune femme sont aussi diversifiés que sa curiosité le lui permet. Elle s’intéresse à tout, mais de fait, arrive rarement à maîtriser un sujet, car elle n’arrive pas à ménager suffisamment de temps pour cela. Autant dire que ça ne l’aide pas à trancher dans ses nombreuses ambitions. Pour se sentir bien, elle a besoin de bouger, physiquement et mentalement. On peut donc la voir passer une après-midi entière à lire et le lendemain, s’adonner à toutes sortes d’exercices physiques. Charlyn a le goût de l’aventure et peut parfois même se montrer insouciante, le danger étant à ses yeux un drôle d’animal qui fait peur autant qu’il attire. Un peu comme un Botruc. Son imagination est sans borne et elle arrive facilement à se perdre dans la contemplation d’un trou dans le mur qui ressemble à une porte vers un autre monde.

La vérité est que Charlyn se perd constamment, tantôt trop terre à terre, tantôt trop rêveuse. Elle a encore beaucoup de mal à trouver un juste milieu et ses réactions, attitudes et paroles n’y échappent pas. Elle peut vous étonner par une compréhension quasi exacte d’une situation extrêmement complexe, et l’instant d’après, vous apparaître comme une idiote sortie d’un placard à balais. Ce qui est sûre, c’est qu’elle assume pleinement la personne qu’elle est, et se montre entière face aux autres.
 


Derrière l'écran ♥

PSEUDO
Dusky.
AGE
 21 ans.
HOBBY
 Ecriture, jeux vidéos & rp notamment ♥
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
 Un topsite mais je ne sais plus lequel :(
DES AVIS ?
Ca a l'air chouette ici et le contexte est sympa ♥
AUTRE ?
Quand on appuie sur mon nez ça fait "pouet" ? Sinon j'ai un peu galéré pour trouver sa maison, donc si quelqu'un a une idée qui conviendrait mieux, n'hésitez pas ♥




Dernière édition par Charlyn P. Blackwood le Mar 21 Juin - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 2:41


HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE
Life is really simple, but we insist on making it complicated.



Magicalement™


  Charlyn est assise dans un gros fauteuil rouge miteux. Il n’est pas très confortable, et elle préférerait s’asseoir par terre, mais on le lui a défendu. Elle ne comprend pas trop pourquoi, mais on le lui a défendu. Les grandes personnes se comportent bizarrement parfois. On l’a laissée ici il y a un certain temps maintenant, et comme elle n’a pas le droit de bouger non plus, elle attend. Mais Charlyn n’est pas très patiente : elle commence à s’ennuyer. Elle a déjà observé toutes les tâches sur le plafond et sur les murs, repéré tous les trous dans la tapisserie et compté un trop grand nombre de gouttes d’eau qui coulent du plafond. Elle aimerait bien que son papi revienne. Finalement, elle se dit qu’après tout ce temps passé toute seule, elle peut bien lever elle-même son interdiction de bouger. De toute façon, aujourd’hui, elle n’a pas envie d’être sage. Elle saute du fauteuil et se met par terre, sur le ventre. Elle commence alors à ramper, puis à faire de maladroite roulade, et s’approche finalement de la fenêtre.  Elle entreprend alors d’escalader le meuble biscornu en dessous, et colle son visage à la fenêtre. Il ne fait pas très beau, mais le jardin décrépi lui fait envie. Elle se met à observer le ciel nuageux, et se met alors à rire en prêtant des formes insolites aux nuages. C’est alors que la porte du bureau s’ouvre. La petite fille se retourne et observe les deux personnes qui en sortent : son papi, bien sûr, et un grand monsieur qu’elle connaît vaguement.

« Si vous pensez que c’est ce qu’il faut faire… » Dit alors le grand monsieur. Il tourne la tête vers elle, et tandis que son papi lui lance une réprimande parce qu’elle n’a pas obéit, elle croise le regard de ce semi-inconnu. Un regard doux et triste à la fois, mais elle ne comprend pas trop pourquoi.

« Charlyn ? reprend le grand monsieur. Tu ne te souviens peut être pas de moi, mais je suis ton tonton. Tu vas venir vivre avec moi pendant un certain temps. »


Cinq ans plus tard, Charlyn est encore assise dans un fauteuil. Un fauteuil de bonne allure, confortable et dans lequel elle se noie beaucoup moins. Elle a bien grandit, aussi, il faut le dire. Elle sourit de toutes ses dents en faisant défiler devant ses yeux une série de photos, faisant bien attention à ne pas les salir avec ses doigts. Son oncle vient juste de les lui apporter, lui rappelant en souriant qu’il faudrait qu’elle songe à faire durer les pellicules un peu plus longtemps. Il est dans la cuisine maintenant, en train de lui préparer un chocolat chaud. Son oncle, c’est le meilleur de tous les oncles de la planète.  Elle l’aime énormément, parce qu’il lui apprend plein de choses, qu’il est très fort, qu’il fait les plus jolies photos du monde, et qu’il l’aime aussi très fort. Elle le sait parce qu’il lui donne plein de jolis petits noms, et qu’il fait toujours très attention à ce qu’elle dit. Ils rigolent beaucoup ensemble, et contrairement aux autres adultes, il n’hésite pas à lui parler comme si elle était déjà grande. Et il ne la gronde même pas quand elle fait des acrobaties ! Il l’a même inscrite dans un club de judo. Parfois, il est très maladroit, surtout quand Mary, la jolie femme, vient à la maison… ou quand Charlyn lui demande comment étaient ses parents et qu’il change de sujet, comme si elle ne voyait pas qu’il était gêné.

Il revient dans le salon avec deux tasses fumantes : son chocolat, et un café, pour lui, la boisson des grandes personnes (mais qui lui avait toujours fait envie). Il s’assoit sur le canapé, à côté du fauteuil dans lequel elle est installée. Charlyn brandit ses photos d’un air très fier :

« Un jour, elles seront aussi belles que les tiennent.
- Oh, tu verras, un jour, elles seront mieux, même.
- Quand j’aurais arrêté de mettre mon doigt sur l’objectif…
- Ou oublié de mettre le flash pendant la nuit ! »


Charlyn se met à rigoler, alors il rit avec elle. Puis il arrête, et son visage semble s’attrister. Charlyn le regarde, et fronce les sourcils.

« Ca va pas, tonton ? »

Il la regarde et lui offre un petit sourire. Il boit une gorgée de son café, et reste silencieux un instant. Elle se demande si elle doit parler, ou attendre. Alors elle tente, d’une petite voix :

« J’ai fait bêtise ?
- Non ma puce, non. Pas du tout.  C’est tonton qui a fait bêtise.
- Ça c’est pas possible. T’es le meilleur, tu fais jamais de bêtises. »


Ce petit instant de complicité la rassure un peu, mais il a toujours l’air grave.

« Charlyn, est-ce que tu te souviens de ton papi ? De tes parents ? »

Elle hausse les épaules parce qu’elle se souvient un peu, mais pas vraiment.

« Est-ce que tu veux savoir pourquoi il y a des choses bizarres qui t’arrivent, parfois ?
- Comme quand je voulais un gâteau l’autre jour, que tu m’as dit non, et que le pot est tombé tout seul du frigo ?
- Oui. »


Charlyn hoche la tête de bas en haut, d’un geste un peu timide. Il n’a pas l’air de rigoler.


« Grand-père ? Grand-père ? GRAND-PERE ?! » Charlyn s’époumone à travers la petite maison, une lettre en main, l’air tout excité. Ses cheveux roux en bataille, elle est encore dans son pyjama. C’est le hibou qui l’a réveillée, cognant de son bec contre la fenêtre de sa chambre. En y repensant, ce devait être un miracle qu’il ne l’ait pas cassé. Elle dévale les escaliers qui montent vers le minuscule étage où se trouve sa chambre et une vieille pièce débarras, et fonce vers le petit bureau. Il est là, c’est sûr. Elle ouvre la porte sans prendre le temps de frapper. Son grand-père est là, une paire de lunettes totalement loufoques sur le nez, à moitié invisible au milieu d’une épaisse fumée verdâtre.

« Grand-père ! Tu avais raison ! Elle est là ! Regarde, regarde, regarde ! C’est ma lettre Grand-père ! Je vais à Poudlard ! »

Une explosion mineure plus tard, il lève la tête vers elle, et son vieux visage tout ridé se fend d’un large sourire.

« Ah, tu vois bien. Le vieillard n’est pas totalement fou !
- Si, tu es fou, Grand-père, ça veut pas dire que tu as perdu la tête.
- Ah, bon, je croyais que c’était la même chose.
- Il faut à tout prix que je raconte ça à oncle Jack ! Il va être trop content !
- Oh, pour ce qu’un moldu peut comprendre… Bon, éloigne bien cette lettre de là, les vapeurs pourraient ronger le papier, entre autre… »


Charlyn serre sa lettre contre elle, et lance un regard méfiant au cabinet de plus en plus enfumé. Elle s’éloigne en marchant à reculons, prudemment, à moitié amusée par les excentricités de son grand-père. Après deux ans passés à vivre avec lui, la folie a pris un tout autre sens dans sa tête. Après tout, il y a deux ans, elle ne faisait que rêver que la magie existe. Aujourd’hui, elle sait qu’elle existe, et que de plus, elle-même est une sorcière. Des faits qu’elle avait oubliés très facilement dans le monde moldu.


C’est les vacances de Noël. Charlyn a quitté Poudlard pour rentrer chez son grand-père. Elle est assise à table, faisant tourner distraitement sa fourchette dans son assiette. Elle est ailleurs.

« Charlyn ? »

Elle lève les yeux vers son oncle. Ca lui fait encore un peu bizarre de le voir dans cette maison biscornue à la même table que son grand-père, mais elle tenait absolument à les avoir tous les deux ce jour-là. Elle tente un petit sourire mais ça ne prend pas.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? »

Elle hausse les épaules, pas tout à fait décidée à parler, mais le regard insistant de son oncle et le silence de son grand-père lui délient la langue. Elle pousse un soupir avant d’expliquer.

« Ben, c’est juste que… Poudlard, c’est chouette, mais bon…
- Mais bon ?
- Ben… y a des gens qui… enfin, quand ils savent mon nom, y a certaines personnes qui…
- Blackwood, c’est un chic nom,
intervient le plus vieux. D’ailleurs, c’est le mien.
- Oui, Grand-père, je sais. C’est juste que parfois… ben, mes parents…
- Ah ! Foutaises. Tes parents sont morts en héros !
- Grand-père… Mes parents étaient des voleurs qui sont mort stupidement parce qu’ils sont tombé sur un champ de Bubobulb. Quel honneur, recouvert de pus de Bubobulb, recouverts de tellement de cloques qu’on n’a rien pu faire pour les sauver… »


Son grand père lâche un grognement et le silence tombe autour de la table.

« Voilà, voilà, le coup du siècle…
- Charlyn, on ne sait pas précisément ce qu’il s’est passé ce soir-là,
intervient son oncle.
- Oncle Jack, de tout ce que j’ai pu apprendre sur mes parents, ça leur aurait bien ressemblé…
- Quoi qu’il en soit, ne laisse pas ce genre de choses te définir, d’accord ? Peu importe ce qu’il s’est passé, tu dois être fière de qui tu es. On s’en fiche de ce qu’ont fait tes parents. Ce qui compte, c’est ce que tu fais toi, et si des gens se moquent de…
- Oui, et bien, s’ils n’avaient pas été si bêtes, peut-être qu’on serait en train de manger avec eux aujourd’hui ? »


Sur ces derniers mots, prononcés un peu violemment, Charlyn se relève et prend le chemin du jardin, claquant bien fort la porte d’entrée derrière elle. Elle avait toujours su, depuis qu’elle connaissait l’existence d’une telle école, que Poudlard serait un chamboulement dans sa vie. Elle n’avait simplement pas pensé que des années après, il y aurait encore des gens pour se souvenir de la triste mais ridicule histoire de ses parents. Elle n’avait pas pensé non plus qu’elle donnerait lieu à des moqueries de la part de certains de ses camarades. Et ce n’était que la première année.


La maison est sens dessus dessous. Une douce odeur provient de la cuisine et on entend les cris de joie d’une petite fille, accompagné d’exclamations complètement gaga de la part d’une autre demoiselle, plus âgée. Contre toute attente, l’oncle Jack a  fini par déclarer sa flamme à la jolie Mary, qui est en réalité une sorcière également. Ils ont eu ensemble une petite fille, désormais âgée de trois ans, qui fait le bonheur de quiconque la croise. Charlyn en est tout simplement dingue et passe le plus clair du temps libre qu’elle a à la cajoler.

« Je suis désolée de t’embêter ma belle, mais je vais devoir la coucher », annonce gentiment Mary à sa nièce.
Mary est une femme vraiment jolie, très douce et très patiente. Elle est issue de parents moldus, mais elle et son frère jumeau ont tous les deux déclarés des talents magiques. Au contraire de son frère, Mary s’est orientée vers une carrière moldue, ce qui ne l’empêche pas d’être bien informée sur tout ce qu’il se passe dans le monde magique. Charlyn embrasse la petite presque à regret, et regarde sa mère qui se dirige vers l’ancienne chambre des parents de Charlyn. C’est la seule pièce qu’il a été possible de rafraîchir pour accueillir la petite fille lors des visites. Son grand père n’a pas compris pour elle a tant insisté, mais du moment qu’elle ne détruit pas la maison… Ce qui est assez ironique, se dit souvent Charlyn, c’est que son grand-père lui-même ne l’ait pas encore détruite, avec toute ses expériences et ses tentatives de découvrir de nouvelles substances magiques plus puissantes.

Elle prend la direction de la cuisine ou son oncle et son grand-père sont déjà assis, en pleine discussion. Son grand père gesticule vivement comme d’habitude et semble au bord de la crise cardiaque. Charlyn se rend alors compte qu’il est en fait seul à parler et que Jack ne fait simplement que subir son monologue.

« Et maintenant on voudrait me faire parler dans un Miroir Portable ! Et voilà quelques années qu’on nous sert ces sornettes ‘Le progrès, l’évolution’ et bien moi je dis : non ! Je n’ai rien contre les moldus mais regardez donc, regardez donc où leurs progrès les ont conduit : leur saleté de pécrole qui se répand et qui tue les animaux dans les lacs noirs, leurs machines de guerre massive… Jamais, jamais les sorciers ne doivent s’aligner sur eux et je pense que...
- Le pétrole, Grand-Père, et les marées noires,
le coupe Charlyn en soupirant. Et arrête donc de t’énerver comme ça, on dirait que tes yeux vont sortir de leurs orbites.
- C’est cette époque, qui me fait sortir les yeux des orbites, proteste encore le vieillard.
- Oui et bien dis-toi une chose, Grand-Père, c’est à toi de t’adapter à cette époque et pas l’inverse. Si les choses ont tant bougé, c’est que les sorciers l’ont voulu non ? Ce n’est pas comme si la société magique n’avait pas de tare. Regarde ce qu’il s’est passé dans le temps, avec les mages noires. Ça aussi, c’était de la destruction massive. On n’a pas eu besoin des moldus pour ça.
- Tu ne comprends pas, petite sotte ! On veut vous ramollir le cerveau ! Ah, je me demande ce qu’ils vous apprennent de nos jours…


La discussion est coupée par le bruit d’un appareil photo instantané que l’on déclenche. Les deux se tournent vers Jack qui secoue tranquillement la photo qui vient d’être imprimée. Le vieux braille, se sentant trahi, et Charlyn se met à rire. Peu importe que sa famille soit un patchwork improbable, elle ne l’échangerait pour rien au monde.

Mais… A la réflexion, peut-être l’aurait-elle échangée contre de meilleurs résultats à ses BUSEs ?





Dernière édition par Charlyn P. Blackwood le Mar 21 Juin - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 11:16

Bienvenue !

J'aime beaucoup ton histoire, j'avoue que la "tragédie" de Charlyn m'a fait rire, vue la façon dont elle décrit la mort de ses parents.

Hâte de te voir validée ! Je viendrais te demander un lien à l'occasion !


_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 13:46

Merci !

Hihi, j'ai réussi mon coup alors ! Je voulais la faire orpheline mais je voulais quelque chose qui soit assez drôle justement, histoire de casser l'effet "Oooh, pauvre petite fille °-°"

Ravie de discuter d'un lien prochainement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 14:16


Magicalement™


BRAVO ! TU ES VALIDÉ(E) !!!    
Bienvenue sur Magicalement ♥


Je crois que je suis amoureux BIENVENUE ICI CHARLYN !
Non mais cet avatar, ce prénom, cette histoire, tout est parfait ! Je. suis. fan. PUIS GRYFFONDOR ! Reste parmi nous, on est les plus beaux et les plus géniaux Je veux un lien et un RP, même si j'ai pas trop de temps je t'en trouverai !
Si tu as des questions n'hésite pas à me MP, après je sais que le forum est pas a son apogée de l'activité mais ça va revenir !! A très bientôt <3

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur notre beau forum ! Mais avant toute chose, il va falloir passer sur ce sujet pour recenser tout ce qu'il y a à recenser ! Ensuite si tu veux trouver des partenaires de RP, n’hésite pas à envoyer des MPs aux membres, venir sur la chatbox ou poster un formulaire dans la F.A.D  
Et en attendant d'avoir des réponses, tu peux créer ta fiche de personnage et flooder dans la partie flood.

En espérant te retrouver in-RP très vite !  




_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 16:12

Woow quelle pluie de compliments *-* Merci beaucoup ! Je suis ravie que ma fiche plaise :D
"Je veux un lien et un RP, même si j'ai pas trop de temps je t'en trouverai ! " huhu, je n'oublierais pas ça, j'ai hâte !
Pour ce qui est de l'activité j'ai vu que le forum avait réouvert il n'y a pas si longtemps, donc je ne m'inquiète pas. Let's rock this place
Merci pour la rapidité de ma validation (j'ai des doutes quant au sens de cette phrase)
A très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 21 Juin - 17:02

De riennnn
J'espère que le monde reviendra en tout cas ! Et c'est quand tu veux pour un rp et un lien

_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ash G. Lynch
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mer 22 Juin - 6:46

Bienvenue
Tu es fabfab. C'est pourquoi je suis content de te voir par ici. Et aussi parce que les nouveaux c'est teeeellement bien.
Et puis j'aime ta fiche.
Bref, moi c'est Ash, ou Rafraf, on rp quand tu veux.  

Tu as un problème contre les surnoms au passage ?

_________________

Nos envies nous collent à la peau,
Et ça te coule dans le dos.

Oui, j'avais juste la flemme de réfléchir à une signature correcte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mer 22 Juin - 19:10

Oh merci, que de gentils mots
Et ouiiii, un RP !! Petite note au passage : j'avais commencé à écrire hier, justement dans le but de poster un sujet en mode ouvert (parce que j'avais désespérément envie de rp et que je me suis dit que ça pourrait être sympa de commencer comme ça), et bien sûr, mon ordi a décidé de s'éteindre tout seul, et bien sûr je n'avais pas sauvegardé, et bien sûr, je n'ai pas eu droit à une récupération de document... après 20 minutes T_T La grande déception.

Enfin bref non je n'ai rien contre les surnoms *-*

Et merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisa Jones
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Jeu 23 Juin - 12:06

Bienvenue sur le forum ! J'arrive encore après la bataille haha
J'adore ton personnage, j'espère que tu te plairas parmi nous !

_________________


just let the dragon sleep.
we have faith but our truths are not the same. don't let the magic leave us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Lun 27 Juin - 18:10

Il est un peu tard je sais c'est terrible mais il fallait tout de même arriver à un moment même si ça en fait déjà un long mais sans quoi il n'y aurait de fin et sans fin le reste est absurde parce que le noir flou et la lumière carré avec c'est pas facile d'y voir quelque chose quand même je sais pas si vous avez déjà remarqué mais en même temps à ce moment là même si je n'ai pas spécialement de fin je ne cracherai pas sur de la tarte au citron après c'est certain être bûcheron est un métier compliqué ça fait mal au bras et tout alors quand même mais bon enfin tout est relatif car il parait que des e-haches vont être inventés c'est bien quand même la technologie et le progrès tout ça le seul problème au final c'est qu'elles en couperons qu'une partie des arbres et que du coup on les appellera les haches-e par m'en tiers.

Bien vœux nu.


_________________

« C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde»
Charlie ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Mar 28 Juin - 22:22

J'ai un peu honte de ce retard mais bienvenue en tout cas ! Il va falloir qu'on se trouve un lien !

_________________
Where do bad folks go when they die ?
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nisrina Nastari
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Dim 3 Juil - 16:02

Bienvenue en retard très chère ! J'adore ta fiche et je suis in love de ton choix d'avatar... Sophie is bae

J'espère que l'on se trouvera un petit lien

à très vite :)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   Dim 3 Juil - 16:50

Merci beaucoup tout le monde ♥
En espérant vous rencontrer en rp (bon, peut être pas tout de suite, vu que vous êtes nombreux, mais voilà )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlyn P. Blackwoord - Singin' in the rain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Singing in the rain [Rachel & Nelly]
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands
» Présentation de Blue Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement :: Grandes papiers du forum :: ❝ Cérémonie de répartition. :: Fiches Validées-
Sauter vers: