Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Constantin Carré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Constantin Carré    Ven 22 Juil - 16:12

Constantin Carré
feat Ben Whishaw



   
ID DU SORCIER

→ AGE :
22 ans
→ SANG :
Sang-Mêlé
→ DON/FORMATION :
Aucun(e)
→ MAISON A POUDLARD :
Serdaigle
→ METIER :
Étudiant, Cursus —  Histoire de la magie & Patrimoine sorcier (3ème année)
→ PATRONUS :
Un orignal albinos
→ EPOUVANTARD :
Inconnu
→ AMORTENTIA :
L'odeur du savon dans la vapeur d'eau, d'un « après-douche », d'une cigarette écrasée, de celle de la neige dans la forêt et de celle du sucre d'érable
→ BAGUETTE :
Bois d'érable, pétale de fleur géante, gravée de petits dessins symétriques



 
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


- Il a des origines québécoises difficiles à cacher dû à son fort accent et à ses petites manies qui pourraient s'apparenter à de vrais clichés. Il parle donc couramment le français et l'anglais, bien qu'il bute parfois sur ses mots, que sa langue fourche pour en former de nouveaux. On peut mettre ça sur le compte de sa timidité.

- Ce personnage a un fort penchant pour le sucre. Ses papilles gustatives se sont développées de telle sorte qu'il n'arrive que très peu à détecter les goûts salés. Il est donc beaucoup plus sensible à la douceur des sucreries.

- Il est passionné par tout un tas de choses. Les créatures magiques, la botanique, l'astronomie, l'histoire de la magie, des moldus, les tas d'histoires qu'il peut trouver dans les livres. Il aime gober les informations, tout encaisser dans son cerveau. Il aime savoir.

- Il aime aussi s'inventer des histoires, écrire, vagabonder dans ses pensées. Il a toujours sur lui un carnet, un crayon. Il raconte parfois des trucs étranges, il écrit, décrit, note, radote. Il a toujours sur lui son carnet. Quel drame cela serait si, par mégarde, il l'égarait.



Caractère de votre personnage
 Un petit corps fluet et mélodieux habite un esprit grand. Constantin ne portait pas grande attention à son physique. Des cheveux en bazar, une petite barbe qui pique, des vêtements douteux, des cravates, des noeuds. Pas vraiment de style particulier, plutôt un méli-mélo de tout ce qu'il aimait. Pas vraiment d'esthétique propre, pas vraiment de sens du fashion. Pourtant pas horrible comme personnage. Des beaux yeux clairs, bleus. Ou gris, selon l'envie, le soleil, l'emplacement de la lune en comparaison à mercure dans le ciel. Mercure ou du mercure, la formation d'un miroir, la même couleur. Je m'égare. Des pastels dans le potage. Il a un petit nez, long comme le personnage de Disney et des lèvres foncées qu'il ne cesse de mordiller. Des cheveux en vrac, on ne se lasse pas de le rappeler. Son cou est semblable à celui d'une giraffe, en moins long, bien entendu. Fin et squelettique, une mâchoire posée dessus comme la connexion entre le cou et la tête d'une poupée. Une jawline à croquer à pleines dents comme un vampire qui veut du sang. Un corps mince, détaché de la gravité, qui danse en ronds-tourbillons comme un coulis sur un fruit. Il est pas danseur, juste égaré. Dans son monde de fées, réservé aux invités, à ceux qu'ont le droit d'entrer. Courbé, le dos, baisser la tête. Jamais un mot, ni un geste de travers, sinon on le réprimande. Jamais un maux ni un regard de travers, il fallait faire bonne impression. Respectu- coincé, dis-tu ? Dans son monde, oui. Il savait s'échapper et parler, et parler. Très bavard, il pouvait être. Étaler des idées, tout sur une carte, les éparpiller. Les épars pillés. Cheveu sur la langue et accent dans le palais. Il parlait étrangement, la compréhension ce faisait parfois difficile. Les expressions d'un autre continent hantaient encore ses paroles. C'était pô sa faute. Z'étaient rendues plates ses tentatives de « j'va fitter si j'parle pareil ». Alors il a abandonné. Mais il abandonne pas souvent, ça non ! Il a une forte tête, une forte détermination. Il va jusqu'au bout, bosse, bosse et rebosse. À force de trop insister, ça créer des ampoules dans la tête. Mais ça ne fait qu'illuminer ses idées. Comme dans les cartoon [petit bruit de clochette] pouf, une ampoule au-dessus de la tête ! Constantin et ses espèces d'ampoules-d'idées.  


Derrière l'écran ♥

PSEUDO

AGE

HOBBY

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?

DES AVIS ?

AUTRE ?
 




Dernière édition par Constantin Carré le Mar 26 Juil - 19:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Constantin Carré    Ven 22 Juil - 16:14


HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE
'Tellement pu rien qui s'passe dans ma vie



Magicalement™



   sa vie dans une chanson
Il fut un temps où parler était facile. Où les mots s'échappaient sans s’accrocher au palais. Il fut un jeune temps où il racontait tout ce qu’il voulait. Inventait des histoires qu'il lisait devant ses parents. Des histoires à propos de violon vivant, seul et triste, qui parvenait à trouver archet à ses cordes. Des histoires d'étoiles filantes, de constellations en tas dans un même panier qu'il était difficile de trier. Il inventait sans aucune retenue, sans aucun regret. C'était un temps où il s’amusait même à se moquer des énormes braies de la voisine, pendues dehors sur une corde à linge. Qui volaient dans le vent froid d'hiver pour sécher ou s'envoler dans le jardin d'à côté. Des drapeaux accrochés aux mats invisibles de plusieurs bateaux pirates. Il fut un temps où il se chamaillait avec son frère pour de petites futilité, où il riait fort sans se priver. Il laissait sa joie éclater aux yeux de tous, en couleurs et feux d'artifice. Il fut un temps où tout semblait simple à expliquer, même les plus grands secrets. Même les plus petites erreurs. Il fut un temps où Constantin était petit. Puis quelque chose bloqua, comme s'il s'étouffait à chaque pas. Comme si les mots s'accumulaient dans la gorge mais ne s'en échappaient jamais. Quelque chose comme une retenue dans sa façon d'être. Plus il grandissait, moins il exposait son âme au monde. Il préférait tout garder pour lui, comme un trésor de pièces en or, de perles rondes et brillantes, de pierres de lune. Il s'enferma alors dans ses livres, avec un cadenas scellé, fermé à double tour. Il n'en sortait que s'il en avait envie. Pendant les repas de famille, par exemple. Qu'il chérissait parce qu'on lui posait des questions, et qu'il avait toujours la réponse à tout. Ses parents, oncles et tantes, grands-parents, étaient impressionnés par l'intelligence du petit garçon. Personne dans la famille n'avait été très grande lumière. Le petit Constantin sortait donc de l'ordinaire ennuyeux de l'arbre généalogique. Puis il fut un temps où il devint sorcier, pour de vrai. Un temps où ses parents décidèrent de déménager. Papa, maman, son petit frère et lui, seuls dans un autre pays. Il fut un temps où il dû encore apprendre à parler. Apprendre les intonations d'une autre langue. Se séparer de son français articulé, rejoindre les notes et les accents anglais. Il eut moins de mal que son frère. Il apprenait vite, le petit Constantin. Le temps s'allongea pour devenir la période de sa scolarité à Poudlard. Des notes presque parfaites, qui dépassaient les attentes de ces parents. Une fascination pour tout un tas de choses. Il fut un temps où il devint adulte, grand garçon, où il commença à s'intéresser à d'autres choses qu'à ses livres et cahiers. Un temps où ses yeux dérivèrent plutôt vers les hommes que vers les femmes. Un temps qu'il eut du mal à comprendre, puis qu'il fini par accepter en haussant les épaules.
Un temps vînt où l'ennui lui rongea les os. Il ne l'avouait pas, restait chez lui, errait dehors, loin des autres. Il préférait s'ennuyer seul qu'en compagnie. Il fut un temps où il comprit comment écraser cet ennui. Lire, travailler rendait sa vie un peu moins plate. Il évitait l'ennui, tentait de tout faire pour ne pas sentir son cerveau ramollir. Ce temps là dura un peu. Un peu plus longtemps, toujours plus longtemps. Mais c'tait juste plate. Tout le temps la même chose, tous les jours la même chanson, le même cercle qui tournait en rond. Toujours le même rythme, les mêmes notes, les mêmes paroles. Personnage sans histoire, sans idées. Comment, bon dieu, sortir de ce calvaire ? De cette même routine qui revient en boucle quand il se réveille. De cette même phrase, qui commence toujours pareil. De ce même style, de cette même tentative. De cet essai à l'écriture étrange, de ses yeux qui roulent. Il soupirait à longueur de journée. 'Tellement pu rien qui s'passe dans ma vie.





Dernière édition par Constantin Carré le Lun 25 Juil - 19:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Constantin Carré    Lun 25 Juil - 17:59


Magicalement™


BRAVO ! TU ES VALIDÉ(E) !!!    
Bienvenue sur Magicalement ♥


C'est trop bien écriiiiiiiiiit, j'aime trop ! Constantin est trop cool, j'ai super hâte de le voir en jeu aussi !

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur notre beau forum ! Mais avant toute chose, il va falloir passer sur ce sujet pour recenser tout ce qu'il y a à recenser ! Ensuite si tu veux trouver des partenaires de RP, n’hésite pas à envoyer des MPs aux membres, venir sur la chatbox ou poster un formulaire dans la F.A.D  
Et en attendant d'avoir des réponses, tu peux créer ta fiche de personnage et flooder dans la partie flood.

En espérant te retrouver in-RP très vite !  




_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Constantin Carré    Lun 25 Juil - 19:29

Waaaaa merci Aleeeeeeec

_________________
+tu te faufiles+
on peut prendre le temps d'une bise avant que tous nos verres se vident et que tu me dises tout ce que j'aime je brise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Constantin Carré    Lun 25 Juil - 20:08

De rien Constantinchou Un plaisir de te lire, qui m'inspire pour écrire quoi !

_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Constantin Carré    Lun 25 Juil - 20:18

(J'adore ce surnom )
Mais mais mais merci beaucoup ! Ça me touche, vraiment

_________________
+tu te faufiles+
on peut prendre le temps d'une bise avant que tous nos verres se vident et que tu me dises tout ce que j'aime je brise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Constantin Carré    Lun 25 Juil - 22:06

Je suis 100% d'accord avec Alec, superbe fiche, re-bienvenue j'ai hâte de lire tes rps.

_________________
Where do bad folks go when they die ?
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Constantin Carré    Lun 25 Juil - 22:10

Moooh merciii

_________________
+tu te faufiles+
on peut prendre le temps d'une bise avant que tous nos verres se vident et que tu me dises tout ce que j'aime je brise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisa Jones
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: Constantin Carré    Mer 27 Juil - 13:19

Ooooh j'avais pas vu ton perso est à Serdaigle c'est trop bien !

_________________


just let the dragon sleep.
we have faith but our truths are not the same. don't let the magic leave us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Constantin Carré    Mer 27 Juil - 13:22

Vouiiiiiii c'est un pitit aigle !

_________________
+tu te faufiles+
on peut prendre le temps d'une bise avant que tous nos verres se vident et que tu me dises tout ce que j'aime je brise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Constantin Carré    

Revenir en haut Aller en bas
 
Constantin Carré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Le "Carré Bleu"
» tour carrée et tour ronde...
» Le jeu du carré rouge
» 3/ La chronique de Martial Carré: il y a patient et patient!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement :: Grandes papiers du forum :: ❝ Cérémonie de répartition. :: Fiches Validées-
Sauter vers: