Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Chad Whittaker - On the highway to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Chad Whittaker
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Chad Whittaker - On the highway to hell   Dim 24 Juil - 21:56

CHAD WHITTAKER
feat : Dan Smith



   
ID DU SORCIER

→ AGE :
24 ans.
→ SANG :
Né-Moldu.
→ DON/FORMATION :
Formation au  Transplanage dispensée par Poudlard & occulumencie.
→ MAISON A POUDLARD :
Poufsouffle.
→ METIER :
Etudiant, cursus Histoire des Arts Sorciers & Arts appliqués magiques, 3ème année.
→ PATRONUS :
Un coyote.
→ EPOUVANTARD :
 Le silence total, l’absence du moindre son. Au-delà-même de la surdité.
→ AMORTENTIA :
L’odeur de l’herbe après la pluie mélangée à celle du bois d’instrument.
→ BAGUETTE :
Bois de noisetier et ventricule de dragon, 31 cm, plutôt souple.



 
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES


♪ Le seul vrai amour dans la vie de Chad est sa mère, Janice. Ca ne l'empêche pas bien sûr de lui mentir sur tout, car il a vite compris que si elle connaissait le dixième de ce qu'il se passe dans son crâne, elle l'aurait fait enfermer. Et il refuse catégoriquement de la décevoir. Elle le voit sincèrement comme le fils idéal et comme beaucoup de gens, est très loin de la vérité.

♪ Le père de Chad a quitté sa mère alors qu'elle était à huit mois de grossesse. A cette époque, il avait des problèmes de drogues, et s'il est parti, c'est parce que ses créanciers le cherchaient pour récupérer leur argent. Il a fallu trois ans à  sa mère pour se débarrasser d'eux et rembourser les dettes de la crapule dont elle était tombée amoureuse.

♪ Chad est un élève brillant. Il a toujours beaucoup étudié, à la fois parce qu'il a soif de connaissance (knowledge is power), à la fois pour se faciliter les choses.

♪ Si Chad s'est retrouvé à Poufsouffle, c'est qu'il a presque imploré le Choixpeau pour cela. On penserait que les maisons qui lui correspondraient le plus seraient Serpentard ou Serdaigle, mais l'un dans l'autre, cela aurait réduit à néant les efforts qu'il aurait pu faire pour cacher sa vraie nature. C'est probablement en se fiant à cela que le Choixpeau l'a envoyé là bas. Qui sait ?

♪ Chad écrit, compose et interprète. La musique est sa véritable passion, la seule à laquelle il soit fidèle. Ses instruments de prédilection sont la guitare, le piano et sa voix.

♪ Le jeune homme a tué son père l'année de ses 20 ans, au cours d'un prétendu voyage autour du monde. Il a pris toutes les précautions possibles pour qu'on ne s'en doute pas, et c'est un secret qu'il espère emporter dans sa tombe.


Caractère de votre personnage
 Chad fait partie de ces gens que personne ne pourra jamais réellement connaître, lui-même y compris. C’est qu’il a naturellement toujours pris sur lui pour correspondre aux exigences de tout le monde, s’adaptant sans relâche aux gens et aux situations auxquelles il est confronté. A partir de là, lui-même ignore ce qu’il est réellement. Il a donc développé au fil de ses jeunes années une hypocrisie qui consiste à dire aux gens ce qu’ils veulent entendre, dans le but de ne pas se compliquer l’existence avec des débats inutiles. « Mieux vaut un mensonge qui fait du bien », autant pour lui que pour ses interlocuteurs. Il se cache donc derrière un bon jeu d’acteur et une pile de mensonges habiles, exprimant rarement ses vraies opinions, pour peu qu’ils les connaissent.

La vérité est qu’il éprouve un besoin vital d’avoir comme une forme d’approbation de la part de ses pairs, de se sentir aimé, d’une certaine façon, alors que lui-même n’éprouve que très rarement de l’amour pour son prochain. Il serait plus correct de dire que s’il éprouve de l’amour, c’en est une forme très volage, très fugace, virulente parfois mais très rarement durable. La plupart du temps, les gens l’indiffèrent, et ses démonstrations d’affection ne sont que de la poudre aux yeux.

Il est vu comme quelque de très sociable, mais c’est en réalité tout l’inverse. Les gens l’épuisent sans qu’il ne le laisse paraître, et quand son cerveau hurle « fais lui fermer sa gueule, putain », il redouble de sourires et relance la personne avec qui il discute. Chad peut donc se retrouver extrêmement entouré, alors qu’il a l’âme même du solitaire. Il s’épuise à aller en permanence à l’encontre de cette nature, et si les gens de son entourage pouvaient se glisser dans sa tête, nombre serait ceux qui lui cracheraient les pires insultes à la figure. Ou qui voudraient sa peau. Mais la vie est plus simple quand vous passez pour quelqu’un de bien et de gentil.

Le seul instant où il arrive à être vrai, c’est lorsqu’il fait de la musique. Quand il chante, joue de la guitare ou du piano ; quand il fait l’amour à la musique. Vous le regardez, et il arrive à toucher quelque chose en vous. Il est beau, il est puissant, il vit la musique et il est touchant. Les gens les plus observateurs et les plus sensibles pourront même se dire « Ce type doit être brisé ». Et il l’est. Contrairement à l’apparence colorée qu’il se donné, Chad est presque totalement vide à l’intérieur, en niveau de gris. Rien n’a d’importance, rien ne compte. Il n’y a plus qu’à satisfaire ses instincts les plus primitifs sans qu’on puisse lui reprocher quoique ce soit.
 


Derrière l'écran ♥️

PSEUDO
tmtc 8)
AGE
 tmtc 8)
HOBBY
tmtc 8)
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
 Un vieux sage m'a dit un jour "Va là-bas". J'ai dis "Où ?" Il a dit "là-bas" j'ai dit "ok".
DES AVIS ?
Je sais pas pourquoi j suis là je vous aime même pas :( LOL    
AUTRE ?




Dernière édition par Chad Whittaker le Lun 25 Juil - 2:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chad Whittaker
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Dim 24 Juil - 21:57


HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE
'You have always worn your flaws upon your sleeve
And I have always buried them deep beneath the ground'



Magicalement™


  SHOW ME THE WAY TO THE NEXT WHISKY BAR.
L’homme avance en titubant le long de la rue. Il n’y voit pas très clair, son cerveau encore embrouillé par l’alcool. Il est tellement saoul qu’il ne sent pas la froideur de l’air autour de lui. Il se gratte allégrement l’entre jambe et manque de tomber sur le bitume. Encore quelques minutes et il pourra s’évanouir sur son bout de carton miteux, posé dans un coin au deuxième étage d’un bâtiment abandonné. Les escaliers seront sans doute l’étape la plus difficile de son périple, mais il n’y pense pas encore. Il se met à chanter des dégueulasseries sans cohérence à mesure qu’il se rapproche. Peu avant de tourner à l’angle de la rue déserte, il remarque une bouteille de whisky posé sur le couvercle d’une poubelle. Il en reste un peu, suffisamment en tout cas pour que l’homme s’en empare et commence à boire. De l’autre côté de la rue, un homme passe et lui lance « Doucement, l’ami ». Le SDF lui adresse un joli doigt avant de l’insulter de multiples noms, en avançant d’un pas incertain vers la porte de son squat.


A BOY’S BEST FRIEND IS HIS MOTHER.
Janice Whittaker est une femme que son entourage admire et respecte profondément. Elle est forte et douce, généreuse et fiable, travailleuse et déterminée, belle et humble. Elle élève seule son petit garçon et dirige habilement son magasine de mode. Ca ne laisse pas beaucoup de place pour un homme dans sa vie, mais de toute façon, Chad est tout ce dont elle a besoin. Il est doux, il est gentil, c’est un bon élève et un bon fils, qui fait tout pour la rendre fière. Bien sûr, ce n’est pas toujours facile, mais elle ne regrette rien. Vis-à-vis d’elle-même, en tout cas. Elle se dit parfois que Chad aurait mérité un père, un bon père, afin qu’il ait un modèle. Mais Chad n’en parle même plus. Il posait des questions, plus jeune. Il a très vite arrêté. « C’est toi, mon modèle, maman », lui a-t-il même dit un jour. Son adorable petit garçon. Bien sûr, il lui a fait peur quelque fois. Probablement comme tous les enfants, il a voulu tester des choses, satisfaire sa curiosité. Il lui est arrivé de faire des choses un peu étranges et répréhensibles, comme lorsqu’il ramenait des animaux morts pour les étudier, un peu trop fasciné. Elle avait rapidement mis un terme à cela, lui faisant promettre de ne plus le faire, et il avait respecté cet engagement. Elle s’estime parfois trop chanceuse d’avoir un enfant si exemplaire, que lorsqu’elle regarde en arrière et repense à l’homme qui les a abandonnés, elle ne parvient pas à éprouver la moindre peine. Plus aujourd’hui, en tout cas.

YOU’VE NEVER BEEN SO USED AS I AM USING YOU.
Claire remet lentement sa culotte, encore un peu tremblante. Il la regarde avec un sourire en coin, celui qu’elle préfère, avant de l’attirer contre lui comme si elle était le chose la plus précieuse au monde. Il est à elle, elle est à lui, et c’est ce qu’il y a de plus beau au monde. Elle a seulement quinze ans, elle ne sait pas grand-chose de la vie, mais elle veut la découvrir avec lui.  Ils en ont fait la promesse. Dans un soupire amoureux, il lui dit qu’elle est belle. La plus belle. Alors elle lui répond qu’elle l’aime, qu’il est le seul qui compte, le seul qui la verra de cette façon. Ils ne se connaissent que depuis le début de l’été, mais leur rencontre est le fruit du destin. Dans quelques jours, il quittera la France pour retourner aux Etats-Unis mais il lui a promis qu’il ne l’oubliera pas. Qu’elle est la seule qui compte, et qu’ils se reverront vite. Après tout, ils l’ont gravé dans un arbre : « Claire & Jack FOREVER ♥ ».

I DID’NT LOVE YOU ANYWAY.
Il est là, à gratter tranquillement les cordes de sa guitare, d’un air totalement absorbé, perdu dans les méandres de sa musique. Elle le regarde, ses cheveux éclatés, ses yeux fermés, et son cœur se serre. Mais ça n’a rien à voir avec l’amour. Plus maintenant. Maintenant, elle ne sait plus. Ça fait quatre ans qu’ils sont ensemble, mais elle a commencé à douter de lui il y a quelques mois. Elle a fini par se demander s’il était sincère. S’il éprouve réellement les sentiments qu’il dit avoir pour elle. Elle se demande s’il est fidèle, s’il veut vraiment faire sa vie avec elle. Il a un air, quand il joue, ou qu’il chante, qu’il n’a jamais quand il la regarde. Oui, il lui fait les yeux doux, il est plein d’attentions, il est gentil, il est parfait. Trop. Il lui fait peur, et elle ne sait plus où elle en est. Elle finit par se demander si elle le connaît vraiment. Alors elle l’appelle. Il sort doucement de sa rêverie, et c’est comme si son regard s’éteignait. Alors elle lui dit. Elle lui dit qu’elle croit qu’elle ne l’aime plus, qu’ils se sont vidés tous les deux dans cette relation. Elle lui dit que Poulard sera bientôt fini, plus que quelques semaines et ils n’auront plus à se voir. Que c’est pour le mieux et qu’elle a besoin de ça. Que parfois, il lui fait peur, et qu’elle ne sait plus. Il la laisse parler, comme elle a besoin. Il a l’air triste. L’est-il vraiment ? Elle ne lui demande pas, parce que, comme d’habitude, il fait précisément ce qu’il faut. Il l’embrasse doucement sur le front, et lui dit qu’il est désolé et qu’elle doit faire ce qu’il y a de mieux pour elle. Que ses sentiments à lui importent peu, et qu’il la laissera tranquille. Elle s’en va, sans trop savoir si c’est vraiment mieux ainsi. Elle sent son regard qui l’accompagne et retient une larme.

I MUST HAVE WHISKY, OH YOU KNOW WHY.
L’homme regarde les clients de la supérette sortir les bras chargés de sacs. Il agite son petit gobelet pour demander de la monnaie mais personne ne s’en soucie vraiment. D’ici peu de temps, on viendra probablement lui dire d’aller mendier ailleurs. Mais on ne sait jamais, il pourrait tomber sur une âme charitable. Il n’est même pas midi et il est déjà saoul. Il a fait tous les fonds de bouteille qu’il a trouvé, c’est fou ce que les gens jettent. Il s’adresse abruptement à quelques personnes qui l’ignorent, puis les insulte en marmonnant. Puis un homme sort de la supérette, un sac dans les bras. Il faut bien reconnaître qu’il a une belle gueule, même si sa coiffure éclatée ne lui revient pas. Le grand s’approche de lui, puis il s’accroupit pour être à sa hauteur. Il lui tend avec un sourire le sac puis lui propose de l’emmener boire un café. Le SDF se méfie un peu, alors l’homme lui explique qu’il a lui-même été à la rue il y a quelques années de ça. Ses parents l’ont mis à la porte et si on ne l’avait pas aidé, il ne serait probablement jamais revenu de la rue. Il y a quelque chose dans son regard, quelque chose de familier, alors il lui fait confiance. Et puis, s’il peut manger un bout au passage, tant mieux. Et pourquoi pas un petit whisky ? Ils se retrouvent autour d’une assiette de frites. D’abord en silence, et puis le jeune homme lui pose des questions. Comment en est-il arrivé là ? A-t-il de la famille quelque part pour l’aider ? Il lui répond que le monde est pourri, qu’il s’est retrouvé là à cause de la gamine qui lui avait fait un gosse dans le dos, qui avait voulu profiter de lui et se faire entretenir. Qu’il détestait cette salope, et qu’il espérait qu’elle était morte. Que la vie avait été une vraie crasse avec lui. Alors l’autre tente de lui remonter le moral, lui disant que les choses s’amélioreront. Qu’il fera ce qu’il peut pour l’aider. Tu parles, encore un connard de hippie.

I’M SORRY I AM.
Janice regarde son fils emballer ses affaires. Il n’arrête pas de venir et de partir. Après Poudlard, ça avait été son tour du monde. Après son tour du monde, c’était l’université de Lir. Parfois, elle se réveille en oubliant que le monde magique existe. Et puis elle se souvient que son fils est un sorcier, qu’il a bien réussi ses études de magie, et qu’il va devenir un homme merveilleux et accompli. Elle se sent tellement fière de lui, tellement chanceuse de l’avoir. Elle n’aime pas être séparée de lui, mais elle sait qu’il le faut. Il a tant de choses à faire qu’elle ne peut que l’observer déployer ses ailes. Elle retient une larme lorsqu’il la serre dans ses bras. C’est étrange de voir son petit garçon devenir un homme.  Elle le serre encore plus fort. Il lui dit qu’il l’aime et qu’il pensera à elle. Qu’il l’appellera souvent, et qu’il ne la laissera pas seule bien longtemps. Qu’elle a juste à appeler si elle a besoin, et qu’il transplanera dans la seconde. Elle sourit en se disant, encore une fois, qu’elle ne pouvait pas espérer avoir un meilleur fils.

I TELL YOU WE MUST DIE.
Dans le vieux bar, la télé grésille un peu. De toute façon, elle n’est là que pour décorer. Personne ne s’y intéresse vraiment. Les gens ne regardent plus vraiment les infos. Qu’est-ce qu’un SDF mort de plus ?

Chad retient un sourire. Ca lui avait pris trois ans. Il avait tout mis en place pour le retrouver, usant régulièrement de polynectar pour obtenir les informations qu’il voulait. Il s’était procuré les ingrédients aux quatre coins du monde, utilisant parfois de fausses identités, pour qu’on ne sache pas ce qu’il tramait. Et puis il avait brouillé les pistes en voyageant à travers le monde, prenant du bon temps un peu partout . A aucun moment il n’avait pensé que ce serait aussi ludique.

Il l’avait trouvé dans la rue, un poivrot de clochard. Il l’avait observé discrètement pendant quelques jours. Il était encore pire que tout ce qu’il avait imaginé. Il passait son temps à boire et insulter le monde. Alors il s’était dit qu’il devait lui parler au moins une fois avant d’en finir.

Il n’avait pas été déçu.

Ayant compris ses habitudes, il avait mélangé un fond de whiskey avec un poison magique qu’il avait concocté lui-même. Il l’avait réalisé patiemment, presque avec amour. Il ne serait jamais le fils idéal que sa mère voyait, mais il pouvait au moins lui rendre justice. Laver son honneur. Elle ne le saurait jamais, son géniteur non plus, mais lui, oui. Ce serait sa plus belle victoire que de mettre un terme à l’existence de ce monstre. Il regrettait simplement de ne pas pouvoir le regarder dans les yeux et lui dire. Mais il ne pouvait pas prendre le risque que quiconque le sache. C’était comme s’il avait bâti toute sa vie pour ce moment précis, et rien ne devait le gâcher.

Chad sort du bar en compagnie d’une jolie demoiselle et il sourit. Elle pense qu’il sourit pour elle, mais il sourit pour le SDF retrouvé mort à l’autre bout du pays. La satisfaction qu’il ressent le rend presque ivre. L’avenir s’annonce radieux.









Dernière édition par Chad Whittaker le Lun 25 Juil - 16:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisa Jones
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 13:56

Ah ouais comme ça tu nous aime pas ? Bha puisque c'est ça pas bienvenue Ta fiche est pas cool du tout de toute façon
(Au fait tu l'as finie ta fiche du coup ou pas ? En lisant j'me suis dit "ça a l'air fini" mais y'a pas de réponse de l'admin ni rien donc j'ai comme un doute '^')

_________________


just let the dragon sleep.
we have faith but our truths are not the same. don't let the magic leave us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 14:10

Roh mais non il faut pas le prendre comme ça :(  c'est pour ça que j'ai mis un si joli gif, pour vous montrer qu'en vérité je vous aime. :*
Et oui à prioris j'ai fini, sauf si j'ai oublié quelque chose mais il ne me semble pas (a)
Pas merci du coup
PS : j'ai oublié que mon téléphone était co avec Charlyn. (a) je vais me flageller de ce pas

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 17:29


Magicalement™️


BRAVO ! TU ES VALIDÉ(E) !!!    
Bienvenue sur Magicalement ♥️


MAIS CETTE FICHE EST TROP BIEN Ton DC est génial, je suis fan !! Hâte de le voir en jeu

Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur notre beau forum ! Mais avant toute chose, il va falloir passer sur ce sujet pour recenser tout ce qu'il y a à recenser ! Ensuite si tu veux trouver des partenaires de RP, n’hésite pas à envoyer des MPs aux membres, venir sur la chatbox ou poster un formulaire dans la F.A.D  
Et en attendant d'avoir des réponses, tu peux créer ta fiche de personnage et flooder dans la partie flood.

En espérant te retrouver in-RP très vite !  




_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chad Whittaker
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 17:37

Awaaaah merci
Je veux faire une danse de la joie avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 17:54

Dansons dansons !!

_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 22:22

J'ai beaucoup aimé ta fiche c'est suuuper bien écrit ! Re-bienvenue et on va se trouver un lien c'est obligé !

_________________
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chad Whittaker
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Lun 25 Juil - 22:38

Merci Charlie Trop contente que ça vous plaise !
Et ouuuiii, un lien ! Je vais commencer à réfléchir de mon côté.

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisa Jones
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   Mer 27 Juil - 13:18

Oooooh c'était bien fini j'ai été la première sur une fiche Amour sur toi

_________________


just let the dragon sleep.
we have faith but our truths are not the same. don't let the magic leave us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Chad Whittaker - On the highway to hell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chad Whittaker - On the highway to hell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm on the highway to hell ♦ Myndi & Tyler
» D4 ➺ highway to hell (Sagitta, Aloysius, Serena, Skyler, Jubilee & Amelya)
» Louiséa & Kenneth, highway to hell.
» MAKSEZIA ; « highway to hell »
» Cho Su Jin - Highway to hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement :: Grandes papiers du forum :: ❝ Cérémonie de répartition. :: Fiches Validées-
Sauter vers: