Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Conseils d'ami - Charlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Conseils d'ami - Charlyn   Lun 25 Juil - 17:42



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


Il faisait bon, mais ce n'était pas pour cette raison qu'Adrian se promenait dans la cour intérieure du château. Sa Game Boy aux mains, il marchait sans regarder où il allait, captivé par son jeu. Il l'avait recommencé deux jours plutôt et était déjà arrivé au Conseil des Quatre. Il allait les affronter, gagner, et devenir le meilleur dresseur pour la cent vingt-et-unième fois. Alors qu'il combattait Agatha, la console s'éteignit. Il poussa un grognement de rage et essaya de la rallumer, sans succès. Les piles... pensa-t-il, sachant qu'il ne les avait pas changées depuis un bout de temps. Il rangea l'objet dans sa grande poche et pris conscience du lieu où il se trouvait. Il avait l'impression de le découvrir pour la première fois, car à chaque fois qu'il venait il n'y portait pas grande attention. Cela lui rappelait sa première venue au château, sa surprise lorsqu'il avait découvert l'école magique. Adrian avait grandi dans le monde Moldu, et il n'aurait pas pu utiliser la magie sans Lorias, pour la simple raison qu'il n'en avait pas. Ceci dit, il savait très bien que posséder des pouvoirs, même s'ils n'étaient pas les siens, faisaient tout de même de lui un sorcier tant qu'il savait s'en servir. Alors de temps à autre, il faisait un effort pour l'apprentissage des sorts. On n'était jamais assez prudent. Dans le monde magique, il fallait savoir se défendre avec la magie. En revanche, Serdaigle n'était pas la maison qui lui correspondait le mieux. S'il avait été présent à la place de Kelsey lors de la Cérémonie de Répartition, Lorias aurait été envoyée à Poufsouffle. Il l'avait su à son premier réveil suivant la cérémonie. Ils avaient tous su leur maison, en quelque sorte. Comme une illumination. Ils n'ont jamais vraiment su pourquoi. Ils avaient assumé que le Choixpeau avait fait son petit effet.

Il n'y avait pas grand monde dans cette cour. Quelques élèves, éparpillés ici et là, par petits groupes de deux à cinq personnes. Sans plus. L'endroit était calme. S'en était ennuyeux. Adrian s'adossa contre l'un des murets encadrant la cour et détailla les élèves. De toutes les maisons, ils discutaient, piaillaient, lisaient, passaient. Adrien s'ennuyait. Il pensa un instant à aller chercher une autre console portable en attendant de trouver des piles neuves pour sa Game Boy, mais y renonça car il lui faudrait remonter, et il était trop fainéant pour ça aujourd'hui. Il n'avait pas envie d'aller vers les autres non plus, mais il venait de remarquer quelqu'un à l'apparence pathétique, et il ressentit le besoin de l'aider. Bon, c'était surtout car son ennui grandissait qu'il s'était levé pour aller vers l'élève. Une Gryffondor, d'au moins deux ans de plus que lui, voire peut-être trois, fine, à la longue chevelure rousse.

- Excuse-moi, mais il faut qu'on parle. Il la détailla des pieds à la tête, et reprit : ça va pas du tout. T'es belle, vraiment, mais tu gâches tout en te fringuant comme ça. On te donne un uniforme et t'es même pas foutue de le porter correctement. Tu pourrais être classe, toute mignonne, surtout avec de longs cheveux comme ça, c'est dommage de foirer. J'suis sûr que si tu faisais un peu attention, tes cheveux brilleraient de mille feux, et tu serais tellement belle que les gens se décaleraient pour te laisser passer.

Adrian était souvent un peu trop franc. Il disait ce qu'il pensait, et assumait les conséquences ensuite. Il ne considérait pas ses précédents propos comme des insultes, plutôt comme des conseils. Il trouvait ça dommage, pour quelqu'un de naturellement beau, de faire n'importe quoi avec son apparence au lieu de l'entretenir. Le physique pouvait être un réel atout dans ce monde. Pourquoi ne pas s'en servir quand on avait la chance d'en avoir un attirant ?

- Conseils d'ami, ajouta-t-il. C'pas pour m'foutre de toi ou quoi, ça m'fait juste de la peine de te voir comme ça.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 26 Juil - 0:42

Charlyn profitait tranquillement du bon temps, assise dans l’herbe, un carnet de dessins entre les mains. Elle griffonnait avec application les dernières aventures du Lama Disparu, un personnage qu’elle avait créé étant toute petite. Avec le temps, le Lama était devenu récurrent dans ce qu’elle faisait, toujours là pour apporter une touche d’humour à ses journées. Aujourd’hui, le Lama se demandait d’où venait les sorciers. Peut-être sortaient-ils du chapeau d’un lapin ? Il fallait probablement s’appeler Charlyn pour apprécier cette blague, mais son carnet était plutôt privé. Il n’avait pas à faire rire qui que ce soit d’autre qu’elle-même, elle ne se souciait donc guère que son humour soit de bas étage. Peut-être que la question du jour aurait-dû être « Pourquoi diable la rouquine gaspille son temps à dessiner des absurdités au lieu d’étudier sagement », mais, cher Lama, cette question ne se posait pas. Charlyn n’avait vraiment pas envie d’ouvrir le moindre livre de cours aujourd’hui, encore moins rédiger quatre parchemins sur les plantes vénéneuses mais ô combien fascinantes du fin fond de l’Amazonie. Ou peu importe sur quoi portait le dernier devoir de botanique.

Elle s’était réveillée d’une nuit un peu étrange, peuplée d’œufs et de poules portant des chapeaux pointus, lui demandant qui était arrivé en premier. De fait, la seule question qui lui tiraillait l’esprit aujourd’hui était celle qu’avait formulé le Lama. D’où venait la magie ? Depuis quand existait-elle ? Y avait-il eu un temps où les moldus n’existaient pas, et où la Terre était peuplée uniquement de sorciers ? Bien sûr, les théories Darwiniennes allaient à l’encontre de cette idée, mais si les sorciers s’étaient arrangés pour implanter ce genre d’idées ? Et si Darwin lui-même avait été un sorcier ? Tant de questions se bousculaient dans son esprit, qu’elle en avait relevé la tête, son crayon dans la bouche, l’air totalement absent. L’air même peut être un peu bête, n’ayons pas peur des mots. C’est pour cela qu’il lui fallut un certain temps pour comprendre qu’on lui parlait. A regret, elle s’échappa de ses pensées. Face à elle se dressait une jeune femme, portant l’écusson de Serdaigle. Elle ne capta qu’une partie de ses paroles, suffisamment pour comprendre que, de ce qu’on lui disait, elle ne prenait pas suffisamment soin de ses cheveux. Charlyn fronça les sourcils, un peu prise de court, sans prendre la peine de se lever. La jeune fille ajouta que ce n’était pas pour se foutre d’elle. Mhm. Elle était plutôt ravie de ne pas avoir entendu la première moitié du monologue. Simplement, elle se sentait un peu... comment dire ? On l’avait tiré de ses questions existentielles pour questionner son esthétique capillaire ? Charlyn, un peu incrédule, toisa la jeune femme, aussi bien qu’elle le put, puisqu’elle était encore au niveau du sol.

Un instant s’écoula avant qu’elle ne retrouve l’usage de sa langue, tant elle se demandait ce qu’il venait de se passer. « Mhm, bonjour » articula-t-elle d’abord, d’une voix pleine de réserve. C’était un peu sa façon de dire « Je ne sais pas si tu as été polie, mais dans tous les cas, c’est comme cela qu’il faut faire. » En fait, Charlyn se fichait un peu de la politesse, c’était plus une petite pique lancée sur le coup. « Je suis désolée, je n’ai pas tout suivi. Ma masse de cheveux informe m’empêche d’entendre distinctement » ajouta-t-elle, parvenant à s’étonner elle-même de l’humour qui pointait dans sa voix. Puis elle enchaîna, un peu plus vive « Et je n’ai pas besoin qu’on me laisse passer, tu sais. J’ai deux jambes, alors je marche un peu où j’ai envie. » Elle ne savait pas trop si la jeune fille se fichait d’elle ou bien si elle pensait sincèrement ses dernières paroles, mais Charlyn n’aimait pas vraiment se faire insulter gratuitement. Surtout qu’elle les aimait bien, ses cheveux.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 26 Juil - 5:24



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


Il apprécia la répartie de sa nouvelle interlocutrice, même s'il pensa que le sarcasme n'arrangeait pas ce genre d'allure. Il avait beaucoup à dire, mais devait sélectionner ses réponses pour ne pas partir sur de trop longues répliques. Déjà que la jeune Gryffondor avait eu du mal à capter trois lignes, il ferait mieux d'y aller doucement ! Et puis, elle semblait vexée. Ce qui paraissait être une réaction normale, compte tenu des propos d'Adrian. Il était souvent un peu trop honnête, et il se fichait un peu des réactions des gens tant que son message passait. Pourtant, il ne voulait pas non plus paraître méchant, cela n'étant pas son intention.

- C'est bien de savoir marcher, je suis même fier de toi pour cet accomplissement, mais si ton chemin est bloqué, ça sert pas à grand chose.

Sa réplique n'était pas seulement une métaphore. En effet, si les gens ne t'apprécient pas, ils te bloquent le chemin dans tous les sens du terme. Coincé dans le corps de Lorias, il n'avait pas vraiment eu ce genre de problème. Il fallait dire que, même si Lorias avait été particulièrement laide, Adrian avait un caractère qui pouvait en faire craquer plus d'un. « Craquer » dans le sens le battre jusqu'au sang ou s'enfuir en pleurant. Les deux situations s'étaient produites, et il avait laissé Theo prendre la relève pour éviter d'être envoyé à l'hôpital à force d'encaisser les coups. Mais cela arrivait rarement, et quand ça arrivait c'était souvent un peu de sa faute. La jeune femme allait peut-être lui en vouloir, mais il s'en fichait un peu. Ce serait de sa faute. Ceci dit, elle avait répliqué, alors ce serait aussi un peu de sa faute à elle. Il se pencha en avant et repoussa doucement les cheveux de la Gryffondor en arrière, justifiant son action, un sourire gentiment moqueur aux lèvres :

- Tu devrais entendre mieux, là. Il faut dire aussi que comme ça, ça va déjà un peu mieux. Au moins, ton visage est dégagé, ça le met en valeur, et si ton visage est mis en valeur alors tes yeux le sont aussi. C'est important qu'on voit bien tes yeux. Ils en disent bien plus que les paroles. Et puis, les yeux clairs, c'est toujours fascinant.

Adrian avait les yeux marrons, Lorias avait été sa chance d'avoir les yeux très clairs. Ils avaient une couleur étrange, passant du gris au vert, un vert d'eau, si on pouvait vraiment définir une couleur. La Gryffondor, dont il ignorait le nom, avait des yeux d'un bleu-gris appréciable, cela décevant un peu plus Adrian sur le gâchis offert par ce laisser-aller.

- Non mais sérieusement, tu t'en fous de ton apparence ? Nan parce que, y a tellement à y gagner à être beau, si en plus t'es intelligente, là tu fais ce que tu veux.
Il fit une pause. Il essayait de cerner son interlocutrice. Il aperçut le dessin à côté d'elle et commenta : Bah dis donc, pour une prétendue artiste, tu sembles pas vraiment porter attention aux apparences.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 26 Juil - 21:38

Face aux réactions de son interlocutrice, Charlyn était un peu dépassée. Lorsqu’elle s’était penchée vers elle pour repousser ses mèches, la Gryffondor avait eu un léger mouvement de recul. Il lui arrivait d’être assez tactile avec ses proches, mais globalement, tout ce qui s’approchait trop d’elle était un peu comme une violation de son espace vital. Mais elle n’avait pas eu le temps d’en placer une que la Serdaigle était repartie. Charlyn l’avait poliment laissé finir sa tirade, curieuse de voir jusqu’où elle allait aller. Elle n’était pas déçue. Elle avait un peu l’impression d’être à l’école primaire et de se faire réprimander sur un dessin « plein d’idées mais très mal réalisé ». Oui, c’était un peu ça, quelques compliments sympathiques glissés dans un fatras de reproches d’ordre esthétique. Elle prit sur elle pour ne pas se froisser, mais ce fut un bel effort. Premièrement, si elle voulait porter son uniforme de travers, c’était son affaire. Non, elle n’allait pas le réajuster toutes les deux minutes pour les beaux yeux d’une inconnue. Deuxièmement, Charlyn n’était pas à la pointe de la mode, mais se souciait quand même un minimum de ressembler à quelque chose – quelque chose qu’elle-même appréciait en tout cas. Elle avait quelques bases, et ses sous-vêtements étaient constamment accordé à son maquillage. Nom de nom.

Ce qui la frappait le plus, c’était le sérieux de la jeune femme. Comme si, effectivement, tout ce qu’elle lui balançait était dans son intérêt. Bien, il se pouvait qu’elle le pense. C’est probablement ce qui empêcha Charlyn de l’envoyer balader – si elle était convaincue d’agir en tout bien tout honneur, il serait malvenu de le lui reprocher. Alors, quand la Serdaigle se tut afin de reprendre son souffle, Charlyn se décida à lui offrir un petit sourire tout en se levant. A présent qu’elle se retrouvait à sa hauteur, elle distinguait mieux ses traits. Oui, ma foi, c’est vrai qu’elle était jolie. Cela ne lui donnait pas pour autant le droit de se prendre pour une relookeuse ambulante, mais bon. « Justement, j’aime à croire que le travail de l’artiste est de voir au-delà des apparences. L’art n’est pas fait pour être beau, il est fait pour éveiller les sens. Avec toi, je crois que j’ai réussi ma mission. »  Son ton était un peu amusé, en effet, elle avait fait plus qu’éveiller les sens de son interlocutrice. C’était un euphémisme joliment choisi.

Il y avait quelque chose d’étrange chez cette fille, quelque chose qui piquait la curiosité de la Gryffondor et l’empêchait de l'envoyer paître. Elle n’arrivait pas à mettre le doigt sur ce que c’était, évidement, mais il fallait qu’elle trouve. Quoi qu’il en soit, elle décida de marcher entièrement dans son jeu, se demandant jusqu’où cela pouvait aller. « En tout cas je te remercie de te soucier de mon cas. Bravo pour ton honnêteté. »  Elle lui accorda un autre petit sourire, tentant de se montrer sympathique. Puis elle ajouta « Alors, du coup, quels sont tes autres conseils ? »  Elle faillit lui préciser qu’il ne valait mieux pas la toucher à nouveau, mais se ravisa. Puisqu'elle avait choisi la voie de la diplomatie, autant ne pas tout faire foirer de suite


_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Jeu 28 Juil - 9:48



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


Elle n'avait pas tort, un artiste faisait bien ce qu'il voulait, pour le peu qu'Adrian en connaissait. Il jugeait son savoir sur le monde artistique trop petit pour pouvoir se permettre de le définir. Et il fallait dire aussi qu'il ne l'appréciait pas tant que ça. Les artistes l'agaçaient souvent, c'était très certainement car il lui était déjà arrivé de se réveiller avec une guitare dans les bras et des gens autour qui lui demandaient une chanson. La faute de Peter. C'était embarrassant de se sortir de ce genre de situation sans lever les doutes sur sa santé mentale. Pourtant, malgré l'embarras que lui procurait la pratique des arts, Adrian s'était essayé au dessin. Il aimait bien les mangas, surtout le style de graphisme dans certains jeux vidéos. Cela lui plaisait, mais il avait dû se résoudre à l'imagination après une triste révélation : ces dessins étaient nuls. Très nuls. Il avait vraiment essayé, longtemps, des heures, des jours, sur une longue période de temps. Rien n'y avait fait : son âme n'avait rien de celle d'un artiste. Alors l'art, les gens pouvaient bien lui donner n'importe quelle définition, Adrian n'allait pas contredire. Cela dit, il pensait que c'était tout de même mieux quand une personne était agréable à regarder, un regard posé sur elle ne nous attaquait pas le cerveau à coup de laideur. Cela concernait les gens. Le dessin, elle en faisait bien ce qu'elle voulait, Adrian n'allait pas détourner la conversation pour parler d'un truc aussi laid.

- T'as raison, t'as bien réussi à réveiller mon dégoût, en conclut-il sur le dessin. Mais c'pas de ça dont j'veux parler.

Il ne prit même pas la peine de la toiser quand elle le remercia pour sa gentillesse. Il avait bien compris qu'elle se foutait de lui, et il prit ça comme un défi. Et là, pour le coup, Adrian était un artiste. Un véritable artiste des conversations à la con, comme il l'avait déjà prouvé, et il était bien difficile de le battre sur ce terrain-là.

- J'en ai plein de conseils. Je sais même pas par où commencer tellement c'est bordélique chez toi. Il fit une pause, effet d'attente. Il savait par où commencer, en réalité. C'pas de ta faute si t'es à Gryffondor, mais voilà, quand on est roux et qu'on porte l'uniforme de cette maison, ça fait un mélange de rouge et orange dégueulasse. Et là j'serais pas étonné si on me disait qu'au Moyen-Âge on brûlait les sorcières comme ça. Y a de quoi avoir peur quand on voit ça. Surtout pour un moldu.
Il avait lancé sa pique en se demandant si son interlocutrice allait se vexer ou répondre. Il était bien curieux de voir si la personnalité valait mieux que l'apparence. Peut-être bien. Il le souhaitait pour elle. La personnalité pouvait rattraper le coup après un long entretien. Si on s'y prenait bien.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 2 Aoû - 21:53

Son dégoût. Charlyn avait esquissé un sourire en entendant ce mot. Décidément, la jeune femme ne mâchait pas ses mots. Bien sûr, elle avait pu s’en apercevoir dès les premiers mots échangés, mais son interlocutrice confirmait cette aspect-là de sa personnalité avec  force à chaque phrase qui s’échappait de ses lèvres. Elle avait le sentiment que la Serdaigle n’allait rien laisser passer, de ses cheveux à l’agencement de ses orteils. Encore qu’elle ne pouvait pas les voir, et c’était tant mieux. Bien qu’une partie d’elle-même était profondément agacée d’être jugée ainsi, une autre ne pouvait s’empêcher d’admirer le courage de la jeune femme en face d’elle. Peu de gens assumaient à ce point ce qu’ils pensaient. Bien sûr, c’était aussi bien du courage que de l’inconscience, dans le cas présent. Charlyn n’était pas sûre de savoir où cette conversation allait les mener, peut-être finirait-elle par changer la tenue de son interlocutrice en costume de poulet pour lui clouer le bec ? Elle aurait beaucoup à styliser après ça. Cette idée l’amusait beaucoup, mais il fallait qu’elle soit un peu sage. Ses exploits avaient tendance à coûter des points à sa maison, et ce n’était vraiment pas raisonnable. Elle écouta donc poliment le discours de la jeune fille sur la discorde régnant entre sa couleur de cheveux et celle de son uniforme. Elle n’y avait jamais accordé le moindre songe. Qu’y pouvait-elle de toute façon ?

« A cette époque-là, le simple fait d’être rousse m’aurait valu un aller simple pour le bûcher, tu sais ? Pas d’âme, suppôt de satan, tout ça. On m'aurait probablement tuée à la naissance. » Elle sourit encore une fois. Elle avait souffert bon nombre de blague sur sa couleur de cheveux au cours de ses seize années d’existence, sans jamais trop s’en formaliser. Elle avait conscience que rien de ce que lui disait la Serdaigle était une blague, en revanche. « Malheureusement pour tes yeux, je n’y peux rien. Je t’avoue que je n’y ai pas trop pensé pendant la cérémonie de répartition, le Choixpeau non plus visiblement. Cela dit, ça aurait pu être pire. S’il m’avait envoyé à Serdaigle, par exemple. Les toilettes, chez mon grand-père, sont orange et bleu. J’aurais été obligé de les lui faire repeindre. » Charlyn poussa un soupir. « Si tu fais aussi décoratrice d’intérieur, tu pourrais peut-être aller lui rendre visite ? » L’image était assez drôle, en vérité. A ce stade de la conversation, le vieux aurait probablement déjà perdu les pédales, à jurer dans tous les sens à la recherche d’une quelconque fiole pour changer l’individu en cochon ou en oie. Il fallait croire qu’elle était plus patiente que lui. « Bref, tu as une liste il me semble ? Continue donc. » L'idée du costume de poulet traversa à nouveau son esprit tandis qu'elle attendait de nouvelles remarques sur son absence de style. Elle avait le sentiment que même affublée d'un tel costume, la Serdaigle continuerait à déprécier son manque de goût.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Ven 26 Aoû - 16:49



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


Les vieilles histoires de sorcellerie, Adrian en connaissait des dizaines. Dans le monde moldu, on voyait des références aux sorcières partout. Dès qu'on parlait du Moyen Âge, il y avait toujours quelqu'un pour parler des vilaines sorcières au nez crochu brûlées sur les bûchers après avoir mangé des petits enfants innocents et maudit tout le village. Avec la découverte de Poudlard et du monde magique, Adrian en était venu à se dire que, peut-être, l'on brûlait de véritables sorcières à l'époque. Cela n'avait plus rien d'étonnant pour lui, surtout si les sorcières en question avaient des cheveux de feu. Cette réflexion-là l'amena à se dire qu'il était bien content que Lorias ne fut pas rousse, sinon son bien être en aurait sévèrement pâti.
- Toi à Serdaigle, ça aurait peut-être un peu arrangé les choses. Probablement car j'aurais fait quelque chose avant pour amélioré tout ça, parce que partager un dortoir avec toi, je n'aurais jamais pu dormir avec ça en face de moi, et ça aurait été pire si tu avais été dans le coin du dortoir, comme les vilaines sorcières de contes qui attendent la nuit pour manger les enfants. Non non, ça n'aurait pas été possible. Sans oublier tes dessins accrochés sur les murs. Si c'était ça, je prendrais avec joie les toilettes orange et bleu de ton grand père. J'aurais retiré les toilettes, les conduits d'eau, pour mettre un lit, et j'aurais repeint les murs, le plafond, le sol, isolé les murs, et peut-être après aurait-ce été un peu mieux qu'un lit en face du tiens dans une grande tour en pierre. C'est quand même beaucoup à faire pour survivre.
Il réfléchit à sa question. De liste, il en avait une qu'il pouvait allonger autant que la conversation le divertissait. Certes, il ne serait jamais venu lui parler si sa console n'avait cessé de fonctionner, mais elle n'allait pas se remettre en marche comme par magie, et même si c'était possible il n'en connaissait pas le sort. La magie et lui n'étaient pas très complémentaires, il restait sur des sorts très basiques. Ceux qui pouvaient s'avérer utiles et ceux qu'il trouvait amusant. Ceci dit, il n'utilisait pas souvent la magie, pas plus qu'il ne le fallait, car il préférait largement ses jeux vidéos.

- Je passerais bien à la suite mais je suis actuellement bloqué sur tes cheveux. Ils sont vraiment perturbants. Plus que ça même. Terriblement dérangeants. Mais ça va, tout est remédiable, finit-il en sortant soudainement sa baguette pour souffler un petit sort. Il pensait à des cheveux bruns. Pas trop clairs, pas trop foncés. Les cheveux noirs, ça serait peut-être pire. Quoi que non, on ne pouvait pas faire pire. Il la voyait bien comme ça, avec des cheveux foncés. Mais pas trop foncés.
Encore une fois, c'était vraiment par pur ennui. Au fond, il s'en fichait bien de ses cheveux, ou de son apparence, il avait juste envie d'embêter quelqu'un et c'était tombé sur elle. Par ailleurs, il se demandait combien de temps il lui restait avant que la jeune Gryffondor ne se lasse de lui et ne l'envoie promener. Ou bouler, selon son niveau d'agacement. Adrian admettait bien qu'il pouvait pousser le bouchon un peu loin parfois, mais qu'il ne quittait jamais son cercle d'honnêteté. Il s'en fichait de l'apparence de son interlocutrice, mais il était bien vrai qu'il trouvait son accoutrement particulièrement laid. Elle n'était pas moche, pas si moche, en fait, il se disait qu'elle devait être vraiment très belle, surtout avec des yeux comme ça, dans une tenue moins débraillée et avec une coiffure soignée. Alors, s'il pouvait y remédier un peu, se moquer d'elle par la même occasion, peut-être qu'il oubliera un moment sa console en situation de mort cérébrale.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 30 Aoû - 2:48

La patience n'était pas une vertu que Charlyn possédait réellement. Qu'elle ait pu tenir tranquillement la conversation comme cela jusqu'à ce point était déjà beaucoup. Mais là, la jeune femme était devenue trop intrusive. Changer la couleur de ses cheveux ? Et puis quoi encore ? Elle allait les lui raccourcir ? Les allonger ? Changer son apparence à sa guise ? Charlyn n'était pas une mauvaise tête, il ne fallait quand même pas pousser. Déjà qu'elle avait eu du mal à ne pas décrocher de la tirade interminable de son interlocutrice. C'était trop pour une première rencontre. Les traits de son visage se durcirent instantanément, et son regard se fit noir. “Ne t'avises plus jamais de faire quelque chose comme ça” lança-t-elle d'un ton dont le calme masquait mal la colère. Elle sortit alors sa baguette. “Peut être que tu as besoin qu'on te rappelle le sens du mot 'respect' ?” Un tour de baguette rendit à ses cheveux leur apparence originale. Elle n'avait pas envie de perdre son calme, mais elle le sentait s'échapper au fil des secondes. Elle n'avait pas envie d'être méchante non plus, mais si elle pouvait comprendre, dans une certaine mesure, l'attitude de la jeune fille, l'excuser, c'était autre chose encore.

“Je ne pensais pas avoir besoin de rappeler un point de vocabulaire aussi simple à qui que ce soit, voilà qui est curieux. Mais peut être que la définition n'est pas le problème, après tout ? Peut être que c'est l'application qui est compliqué, quand on dispose de ces jolis cheveux et de ton sens inné du style ? Ou peut être que tu confond honnêteté et bêtise, je ne sais pas.” Son débit s'accélérait un peu, parce qu'elle se sentait réellement contrariée. Si la jeune fille s'en était tenue aux mots, peut être Charlyn aurait-elle pu continuer à conserver son calme. Mais c'était comme si on avait violé son périmètre de sécurité, et ça, elle ne le permettait pas. Charlyn agita à nouveau sa baguette. “Il y a des choses qu'on ne comprend seulement en les vivant, il paraît”. Les vêtements de son interlocutrice se mirent alors à changer. Voilà pourquoi Charlyn aimait tant la métamorphose également. Petit à petit, son interlocutrice se retrouvait affublée d'un costume de poulet affreux, exactement à l'image de celui que la rousse avait dans la tête. Elle ne savait pas si ça allait réellement faire réagir la demoiselle, mais une chose était sûre : Charlyn éprouvait un certain plaisir à la voir ainsi. Une petite voix, comme toujours, lui chuchotait qu'elle ne devrait pas suivre ses impulsions aussi facilement, mais qu'importe ? Après tout, on l'avait provoquée. Et si c'était ce que la jeune fille désirait, Charlyn n'allait pas se gêner.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 30 Aoû - 18:06



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


Elle l'avait mal pris et il en était fier. Il arrivait toujours, à un moment ou un autre, à vexer les gens. Cela pouvait se montrer vraiment utile parfois. Il l'observa passer du neutre à la colère, amplement diverti. Il ne put s'empêcher de rire quand la Gryffondor évoqua le mot « respect ». On n'avait pas besoin de le lui rappeler car il ne l'avait jamais appris. Il se demandait souvent comment Lorias pouvait se montrer respectueuse alors qu'elle n'avait jamais été éduquée pour. Chez elle, il n'y avait pas de respect. Sa tante s'était faite passée pour sa mère, son « père » n'avait été que le petit-copain de sa tante et il ne connaissait pas le respect lui-même. Et ses frères, ou cousins, étaient des morveux. Alors le respect, il n'avait jamais trouvé bon de l'utiliser chez Lorias, pas avec des gens qui ne le méritaient pas.
- On m'a appris le respect très jeune pourtant, moi qui pensais être calé. C'est censé être efficace le viol.
Il ne révélait jamais cet élément du passé de Lorias, mais il voulait choquer et il s'était dit que cette réplique serait largement assez dure à entendre. Ceci dit, il ne voulait pas que cela soit pris en pitié ou fonctionne comme une excuse pour son comportement. Il était lui et avait été élevé normalement, il n'était pas Lorias et sa famille de dingues même s'il était dans son corps.
- Je confonds toujours honnêteté et bêtise, surtout quand je parle aux autres. Je sais jamais s'ils sont sérieux ou non. M'enfin bon en même temps mes parents sont jumeaux, ça doit venir de là ma connerie. Mais comme tu dis avec mon apparence, pas besoin de respect, non ?
Elle ne tarda pas à se venger et il ne fut pas surpris de voir apparaître en guise de vêtements un gigantesque costume de poulet. Il était laid, certes, très laid, terriblement moche, mais cela ne dérangeait pas Adrian. Au contraire, il trouvait ça drôle et il se demandait si c'était là la limite de son interlocutrice.
- Super, j'ai toujours voulu travailler pour KFC ! Si avec ça ils m'embauchent pas, franchement j'comprends pas.
Il se leva pour observer au mieux son costume et tournoya un instant. Un sourire s'étendit sur son visage et il rabattit son attention sur la Gryffondor.
- Tu sais qu'avec une certaine coiffure t'as la crête d'un coq ?
Un tour de baguette et elle se trouva à son tour coincée dans un costume. Ses cheveux s'étaient dressés en crête. Adrian tira sa camarade galinacée pour la remettre debout.
- Bon, cette leçon de respect, elle en est où ?
Et il commença à danser. La danse des poulets. En plein milieu de la cour. Il n'avait absolument aucune gêne.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 30 Aoû - 21:26

Les mots de la jeune femme n'avait pas aidé Charlyn à décompresser. Viol ? Consanguinité ? Etait-elle sérieuse ou se fichait-elle d'elle ? Charlyn n'était pas dupe, elle percevait clairement l'intention qu'il y avait derrière la dureté des paroles de son interlocutrice. C'était certainement une tentative pour la déstabiliser, ou la mettre encore plus hors d'elle. Elle essayait de jouer avec elle alors ? Parfait. Charlyn n'était pas du genre à s'apitoyer sur le sort de quelqu'un, surtout pas dans des situations comme cela. Si les propos de la Serdaigle étaient vrais, c'était incroyablement triste pour elle, mais si elle s'en servait de cette façon, alors elle ne valait pas grand chose. L'expression de Charlyn avait viré à l'exaspération la plus totale, et elle toisait  à présent son interlocutrice avec mépris. "Oh, tout s'explique dans ce cas. L'absence de respect pour soi-même découle souvent de ce genre d'histoire. Pas étonnant que cette notion t'échappe, vis à de toi même ou des autres." Elle s'étonna elle même de la façon dont elle avait craché ces mots. En vérité, l'autre avait gagné. Elle était furieuse à présent. Pas question de laisser son empathie naturelle prendre le dessus.

Et bien sûr, il aurait été trop simple que la jeune fille s'offusque de son tout nouveau et très affreux costume. Non, au lieu de s'en agacer, elle semblait s'en réjouir, comme si elle avait enfin l'occasion d'exorciser le poulet qui sommeillait en elle depuis toujours. Peut être que c'était ça - peut être qu'en fait, elle avait toujours été poulet ? Elle tournoyait dans son costume de poulet, et si la colère n'avait pas été l'émotion dominante chez Charlyn à cet instant, elle aurait sans doute rit de bon cœur. Mais l'heure n'était pas aux blagues. Bien qu'elle s'était douté que la jeune fille ne lui ferait pas le plaisir de s'en plaindre, elle n'allait pas en rester là. Elle avait une correction à donner. Mais le nouveau vilain poulet ne tarda pas à répliquer : elle se retrouva à son tour coincée dans un costume de poulet. Avec la crête en plus. Encore ses cheveux ? Par tous les consanguins réunis, ça n'allait pas se passer comme ça La situation devenait de plus en plus stupide et hors de contrôle. C'était n'importe quoi, mais Charlyn n'avait pas le temps de s'occuper de ce à quoi elle ressemblait. Elle faisait la danse du poulet, à présent. C'était beau à voir, tiens. Sa colère se fit alors rattraper par une vague de consternation, ou d'admiration, allez savoir. On aurait dit que son interlocutrice avait vécu seulement pour cette instant, elle exultait, vraiment. "Travailler chez KFC, oui, mais seulement en tant que mascotte. T'aurais eu de sacrés problèmes avec ta hiérarchie." Son ton était sec mais la rousse ne savait plus si elle était énervée ou juste consternée face à ce spectacle. Elle s'approcha alors de l'autre, qui était en pleine danse de la joie, et, très simplement,  elle la poussa. Juste pour la pousser, juste pour qu'elle arrête ses mouvements ridicules. Juste pour qu'elle arrête de se foutre d'elle.

"C'est pas fini de te prendre pour un poulet ? C'est pas parce que t'en as le costume que tu en es un. Et puis arrête de bouger comme ça, tu insulte tous les gallinacés. Je suis pas sûre que tu survives au prochain repas volaille."  Elle agita à nouveau sa baguette, et le costume de poulet dont l'autre était affublée se changea en un costume de ver de terre. "Maintenant, bouge un pouce, et je te bouffe."


_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mar 30 Aoû - 23:57



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


Ça avait fonctionné, Charlyn avait très mal pris son comportement. Il la laissa lui hurler dessus, ravi. Son commentaire le fit réfléchir. Ce genre d'histoire ? Non, ce n'était pas une histoire lambda, ni la sienne d'ailleurs, mais celle de Lorias. Elle était plus complexe qu'il ne pouvait l'expliquer. D'ailleurs, sans lui, Lorias n'aurait peut-être pas tenu si longtemps. Avec tout ce qui lui était arrivé, avec ceux qui l'avaient oppressé, il fallait bien quelqu'un avec le caractère d'Adrian pour la garder debout. Il n'y avait pas que lui, évidemment, il fallait bien une dizaine de personnes pour garder Lorias sur les rails, mais il fallait dire qu'il avait joué une grande part dans le remballage de son entourage.
Adrian la laissa déballer sa colère. Il se mettait rarement en colère lui-même, ne prenant rien au sérieux. Il n'était pas stupide, mais il ne pensait pas que quelques mots pussent vraiment blesser, et s'il se prenait des coups, il les encaissait. Jusqu'à ce qu'il ne commence à en prendre un peu trop et ne s'évanouisse pour laisser Theo prendre les commandes. Comme quoi, les autres étaient vraiment utiles. Si seulement tous se comportaient correctement... mais Adrian se comportait-il correctement lui-même ? Il n'était pas toujours très juste envers les autres, mais il n'avait jamais fait de mal à quiconque. Sauf si vous étiez vraiment très sensible à ses paroles bien sûr, mais ceci était un tout autre débat.
- Au contraire, KFC m'adorerait car j'attirerais le client, ajouta-t-il avec un clin d'oeil.
Elle était déjà bien énervée, mais il n'avait pas fini de l'agacer. La voir furieuse l'amusait, il ne s'arrêterait que lorsque la situation deviendrait trop dangereuse. Loin de lui était l'idée de la blesser.
Alors qu'il dansait encore, il fut poussé et bascula en arrière, entraîné par le poids de son costume. Il sourit à la réplique de son interlocutrice. Cette situation était vraiment dingue.
- J'me suis d'jà fait plumer toute ma dignité souviens-toi. Ecartant les bras, il ajouta : Je suis un poulet sans respect, dignité, ni pour moi ni pour personne, même pas pour mes parents t'façon ils sont morts. Genre, même moi j'ai pas pitié de moi. J'suis posey à m'foutre de toi si tu l'avais pas remarqué.
Il laissa retomber ses mains et sentit son costume s'agiter pour se transformer en... c'était quoi ? Un costume de saucisse ? Après le KFC, un stand de hot dog ? Pourquoi pas. Il se redressa et regarda ses nouveaux vêtements avec curiosité. En se rendant compte de la nature de son costume, il éclata de rire. Ses mains rejoignirent son ventre, il eut du mal à arrêter ce rire. Cette situation était si ridicule qu'il lui serait difficile d'expliquer comment ils en étaient arrivés là. Il répondit à la remarque de la Rouge et Or :
- J'aurais encore été en poulet j'dis pas, mais là en ver je me pose quand même des questions sur ton alimentation. Si en plus de ton apparence faut corriger ton régime alimentaire on n'est pas sorti.
Une petite lumière au coin de son esprit, il bondit sur ses pattes vivement et rentra dans la jeune femme pour la faire basculer en arrière. Il bascula aussi et roula sur le côté. Il se redressa, riant aux éclats. Il se tourna vers sa camarade costumée et s'approcha.
- Je t'ai pas fait mal au moins ? Tu sais, les vers sont vicieux, fallait choisir autre chose.
Il la saisit soudainement, embrassa son front et la relâcha pour se relever et reprendre une danse.
- BISOU MAGIQUE ! Paraît que c'est ce que font les gens normaux pour soulager une blessure. M'enfin moi je sais pas, chez nous c'était la drogue. Mais tu vois, j'essaie quand même de tirer quelque chose de ta leçon, même si tu crains vachement comme prof.
Il avait du mal à bouger dans son costume, mais cela ne l'empêchait pas d'exécuter une danse du ver assez ostentatoire pour attirer l'attention. Il était vrai que c'était facile de se comporter ainsi quand on n'était pas dans son corps, mais il était tout aussi vrai qu'il n'y avait jamais honte à oser, et Adrian osait toujours. A treize ans, dans le corps d'une fille de seize ans, il ne se montrait pas toujours très mature, même s'il en était bien capable.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Mer 31 Aoû - 23:05

Alors qu'elle entamait sa si délicate course vers le sol, provoquée bien évidement par la jeune femme au costume de ver de terre, Charlyn se sentit incroyablement bête. L'attitude de la fille était totalement déconcertante, et même si Charlyn savait depuis le début qu'elle se payait bien sa tête, ça ne l'empêchait pas de se maudire intérieurement de ses réactions. Elle avait l'impression d'avoir six ans et de se disputer dans la cour de récréation pour une histoire de tirage de couette. Des costumes de poulet, de ver de terre ? C'était tout à fait ridicule. Charlyn se fichait pas mal d'avoir l'air ridicule - ce n'était pas ça. Simplement, la situation avait dégénéré, et pour pas grand chose. Et pour une fois, son cerveau avait décidé de relativiser les choses avant qu'elle ne se braque définitivement. Peut être que le discours de la jeune fille l'avait touchée, dans un sens ? Alors qu'elle touchait le sol, Charlyn eu cette envie soudaine et bizarre d'être... raisonnable. Alors que l'autre lui collait un baiser bruyant sur le front, avant de la relever, et alors qu'elle se sentit un peu oppressée par ce contact, quelque chose se débloqua, quelque part entre ses poumons et sa bouche. De l'air, plus précisément.

Ses lèvres s'étirèrent finalement, tandis que la jeune fille lançait une autre réplique et qu'elle se mettait encore une fois à danser. Elles s'étirèrent largement, et puis finalement, Charlyn éclata de rire. Un rire incontrôlable, un peu fou. Un rire léger, qu'elle n'aurait pas su contenir. De toute façon, elle ne le voulait pas. C'était comme si elle avait choisi de transformer sa colère en autre chose, en quelque chose de plus doux. Quelque chose de plus simple, de plus évident. Quelque chose qui collait plus à cette situation loufoque qu'un nouveau costume, qu'une tentative de correction. Quelque chose à la hauteur de cet échange - quelque chose de stupide et d'enfantin. Elle dut alors se tenir les côtés, et finit par s'agenouiller, tenant à peine sur ses jambes à cause de son fou-rire. Et c'est ainsi que le poulet roux se retrouva mort de rire devant un petit auditoire venu assister à la prestation du ver de terre un  peu insolent.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Jeu 1 Sep - 22:59



Conseils d'ami
~ Adrian ~


feat Charlyn


La Gryffondor riait aux éclats et cela fit plaisir à Adrian. Elle avait laissé la colère de côté et il se dit qu'elle n'était pas si stupide après tout. Elle avait fini par prendre la situation du bon côté, comme il le faisait, et il considéra sa petite scène une réussite. Il aimait emmerder les gens, mais il était tout aussi fière quand il les faisait rire avec ses conneries. Il s'arrêta de danser, un grand sourire au visage, et la regarda un instant. Il se sentait fatigué et il essayait de ne pas le montrer. Il savait ce qui allait se produire, mais il n'en était pas déçu. Pour une fois, cela n'arrivait pas alors qu'il était en plein milieu d'une activité. La scène qui se déroulait ici avait atteint l'un des buts escomptés. Son grand sourire s'atténua peu à peu, le garçon conservant toujours une risette. Sa tête lui tournait un peu, mais il y était habitué. Il n'en montra rien et décida de s'allonger. Avant de le faire, il déclara un simple « Merci. » sincère.
Allongé, les paumes de main sous la tête, il ferma les yeux et se laissa partir doucement. S'il ne pensait pas s'endormir de sitôt, il considérait tout de même que c'était le bon moment. Après tout, il se sentait bien, alors autant en rester là. Il ne se demanda pas qui allait venir prendre sa place, laissant le hasard se préoccuper de ces choses-là.
Une chanson flottait dans son esprit et le berçait. Elle lui venait souvent quand il s'endormait, sans qu'il ne sache d'où elle lui venait. Un morceau de la mélodie de Lorias, sans doute. Il conservait certains de ses souvenirs pour qu'elle ne fut pas blessée. C'était leur rôle à tous.

Adrian disparut, aussi aisément qu'une feuille volant au vent.

Je sentis l'air frais glisser sur mon visage, le sol assez mou pour maintenir correctement mon dos, la lumière du jour priant mes paupières de la laisser entrer. Quand j'ouvris finalement les yeux, je papillonnai pour m'habituer à cette nouvelle lumière. Je me sentais reposée et sereine. Je me redressai, mon regard glissant sur ma tenue. Haussant un sourcil, je saisis ma baguette et me débarrassai de ces vêtements peu pratiques. Ils n'étaient pas à moi, je doutais avoir cela dans ma garde robe. J'aperçus dans le coin de mes yeux une tenue similaire et haussai les épaules à la découverte de ma camarade à côté. Je me retins de demander ce qui s'était produit, ne voulant pas montrer que j'avais encore oublié. Ce n'était pas la première fois que je me réveillais sans aucune idée de ce que j'avais bien pu faire. La dernière fois que je m'étais endormie, j'étais dans mon lit, le soir. Je me demandais si nous étions le lendemain ou si plus de temps était passé. Il m'était bien arrivé de m'endormir pendant un mois cette année.

- C'était bien drôle, fis-je maladroitement, souriante, en espérant ne pas avoir dit de bêtise.




_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Sam 3 Sep - 0:57

Le simple “merci” que la jeune fille lui offrit calma Charlyn, son fou-rire se brisant en petits sursauts de rire plus ou moins maîtrisés, alors que son interlocutrice s'allongeait dans l'herbe. Les yeux de la Gryffondor étaient brillants, et une petite larme glissa du coin de son oeil, qu'elle essuya d'un revers de la main. Ce fou rire, si inattendu qu'il soit, lui avait procuré un bien fou. Elle se sentait si apaisée qu'elle s'allongea également, ses yeux accrochant le ciel au dessus d'elle. Elle inspira profondément, gonflant son costume de poulet avec ses poumons. Elle ne savait pas trop pourquoi la jeune femme l'avait remerciée, mais elle l'avait pris très à coeur. Un sourire se dessina sur les lèvres de la rousse, un petit sourire un peu timide mais aussi sincère que le remerciement de son interlocutrice. Elle tourna alors la tête vers elle, et en profita pour l'observer un peu mieux. Elle était jolie, ses cheveux s'éparpillant dans l'herbe, ses yeux clos face à l'immensité bleue. Charlyn avait un peu de mal à croire qu'il s'agissait de la fille qui lui avait manqué de respect peu avant. Mais l'avait-elle vraiment fait ? D'une certaine façon, oui. D'une autre façon, elle lui avait donné une petite leçon, sur laquelle Charlyn n'arrivait pas encore à mettre vraiment de mots. Est-ce que c'était ce fou-rire qu'elle avait recherché à travers ses paroles et ses actions ? Non, peut être pas. Peut être, simplement, avait-elle voulu de la légèreté. Charlyn voulait l'en remercier également, mais les mots se perdirent quelque part dans sa gorge, comme si elle n'était pas encore tout à fait capable de se départir d'une certaine forme d'orgueil, qui ne lui avait probablement pas rendu service. Son sourire s'effaça lentement, tranquillement. Et la jeune fille à côté d'elle rouvrit ses yeux papillonnants sur la lumière du jour.

Charlyn l'observa se redresser, et jeter un coup d'oeil à son costume. La rousse eut la drôle d'impression qu'elle ne comprenait pas trop ce qu'elle avait sur elle, mais peut être était-ce simplement l'éclat du soleil qui se jouait d'elle ? Elle réalisa alors qu'elle-même en avait oublié son costume, alors que son interlocutrice s'en débarrassait, après un haussement d'épaule que Charlyn ne sut pas trop interpréter. Le commentaire de la jeune fille tira un nouveau sourire à la Gryffondor, qui se redressa à son tour. Elle s'étira un peu avant de faire disparaître le costume à son tour, rencontrant au passage sa masse de cheveux dressé en crête. Elle pouffa légèrement et agita sa baguette pour les libérer, et ils retombèrent en cascade sur ses épaules. “Je n'en étais pas si sûre au début mais.. Oui, a faisait longtemps que je n'avais pas rit comme ça.” Il y avait quelque chose d'un peu différent chez la jeune femme, comme si elle était à sa place sans l'être totalement. Charlyn s'interrogea un instant sur cette émotion, avant de se rappeler de quelque chose. Un détail, peut être, mais qui lui sembla important à cet instant. “Je viens de me rendre compte que je ne connais même pas ton nom. Et je doute que 'petit poulet', 'kfc' ou 'worm' soit très flatteur.” Elle offrit encore un sourire à la jeune fille en face d'elle, un sourire chaleureux.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Dim 4 Sep - 21:22



Conseils d'ami


feat Charlyn


Alors, nous avions ri. Elle venait de le dire et moi je le sentais au creux de mon ventre. J'avais ri, c'était pour ça que j'étais détendue. Elle relâcha ses cheveux, qui étaient précédemment attachés en paquet sur le dessus de son crâne. C'était curieux comme coiffure, mais si ça l'avait fait rire alors pourquoi s'en priver ? Je la décris du regard discrètement, n'étant pas certaine de l'avoir déjà vue auparavant. Plus je la regardais, moins je ne pouvais le savoir. Je l'avais peut-être déjà rencontrée avant, mais je doutais que ce genre de bal costumé soit très courant. Je l'aurais remarqué, autrement, non ? Ou pas. Tant de choses m'arrivaient sans que je ne m'en rende compte, c'était compliqué de définir des limites. Une remarque me sortit de mes pensées. Elle connaissait pas mon nom, je ne connaissais pas non plus le sien. Alors on ne se connaissait pas vraiment. En un sens, cela me rassura, car j'avais l'occasion de la connaître par moi-même, et de me souvenir de cette présentation. Je ne savais peut-être pas comment nous nous étions rencontrées, mais au moins j'aurais une première vue sur qui elle était. Les surnoms qu'elle me donna me firent sourire, je les aimais bien au fond.
- Tu pourrais m'appeler comme ça que ça me dérangerait pas. C'est joli, ça sonne bien. Et le poulet, tout le monde aime ça. C'est un peu un compliment en fait.
KFC, c'était pas si mauvais non plus. J'y avais bien mangé une ou deux fois il y avait longtemps, et je me souvenais des couleurs du restaurant. Je les trouvais jolies. En fait, je me souvenais pas de grand chose, plus du lieu que de la nourriture en soit. Mais si le restaurant était agréable dans mes souvenirs, alors j'imaginais que se faire appeler par son nom n'était pas insultant. Ceci dit, il fallait bien que je lui donne un nom à mon interlocutrice. C'était plus pratique de connaître le nom de l'autre pour les identifier. Surtout que je voyais régulièrement des gens que j'avais apparemment déjà croisé, mais sans aucune idée de leur nom. Ils m'appelaient, me parlaient, on semblait se connaître un minimum, mais moi je savais pas qui ils étaient. Je me sentais toujours un peu gênée dans ces moments-là, mais je m'y étais habituée avec le temps.
- Je m'appelle Lorias, si jamais l'envie te prend de m'appeler par mon vrai nom. Et toi ? Je suis nulle pour donner des surnoms, je vais aller pour ton prénom.
Je ne la connaissais pas, mais elle avait l'air sympa. Et puis, au moins, elle souriait. Parfois, quand je me réveillais, les gens agissaient bizarrement. Et comme j'évitais de trop parler tout de suite pour ne pas me contredire si j'avais dit ou fait des choses avant de me réveiller, un silence gênant pouvait s'installer. Je n'avais pas l'impression que ce serait le cas avec elle et ça me rassurait un peu. En fait, j'espérais qu'elle tiendrait pas compte de mon air. On m'avait déjà dit maintes fois que j'avais toujours l'air un peu perdue, mais j'étais bien comme ça, c'était naturel, j'aimais bien ma bulle.
Je relevai le regard vers le sien et senti une petite boule de chaleur réconfortante au creux de mon ventre en la voyant ainsi, joyeuse, mais surtout, bien. Elle allait bien. Juste bien. C'était un miracle avec moi. C'était quoi ? Maintenant que j'y pensais, c'était peut-être, quoi, la deuxième fois que je me rendormais comme ça ? Depuis ce qui s'était passé, malgré mes efforts pour essayer de ne pas dormir. Je décidai d'éviter de trop y penser pour ne pas gâcher le moment et me concentrai sur l'important : cette fille, dont l'écusson désignait Gryffondor, allait tout à fait bien. Je ne lui avais rien fait de mal.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Sam 10 Sep - 21:19

Plus Charlyn observait la jeune fille, plus elle lui semblait différente. Il y avait quelque chose dans ses yeux, quelque chose qui n'était pas là avant. Ou bien quelque chose qui avait disparu - c'était difficile à savoir. Et puis, elle avait cet air un peu perdu, un peu étonné, comme si elle venait de se réveiller ou quelque chose du genre. Mais la Gryffondor choisit de ne pas s'y attarder outre mesure, la situation avait été tellement loufoque quelques instants auparavant que le calme et la simplicité de ce nouvel échange était, de toute façon, un grand changement dans cette rencontre. Elle apprit ainsi que son interlocutrice s'appellait Lorias. Un joli prénom, si on demandait son avis à Charlyn. Un prénom qui sonnait bien. Mieux que "KFC", même si, dans un sens, c'était mignon, comme surnom. "Lorias, c'est quand même plus joli. Et même si j'aime beaucoup le poulet, je me vois mal t'enlever une cuisse pour la manger donc... Le jour où je t'appelle par un de ces surnoms, souviens toi de t'enfuire en courant. Ca voudra dire que je suis affamée. Ou zombie. Ou du coup, les deux." La Gryffondor avait une petite moue aux lèvres, du genre réflexion intense. Elle s'imagina un instant la tête qu'aurait une version zombie d'elle-même, ce qui la projeta immédiatement vers une version zombie du Lama, puis d'une version zombie du lama en train de manger des morceaux d'une version poulet-humanoïd de Lorias, et elle se promit d'en faire un petit sketch une fois qu'elle se retrouverait seul. Elle reprit alors contact avec le monde autour d'elle, et sourit à nouveau à la Serdaigle en face d'elle.

Elle avait failli oublié qu'elle lui avait demandé son prénom, également. "Moi c'est Charlyn. T'inquiète pas pour les surnoms, ça finit toujours par dégénérer. Tu viens d'en avoir la preuve, d'ailleurs." Un petit rire lui échappa alors qu'elle passait sa main dans ses cheveux pour désentortiller quelques mèches. Finalement, ses doigts attrapèrent une mèche innocente et se mirent à la triturer pensivement. Charlyn avait une question en tête. Le genre de question un peu gênante, un peu déplacée, mais le genre de question capable de ravager son petit cerveau. Ses yeux s'étaient détachés du visage de Lorias, fixant un point invisible sur le sol. Pouvait-elle seulement se le permettre ? Ce n'était pas tout à fait... Etait-ce de la curiosité mal placée ? Non. Ou si ça l'était, ce n'était qu'une petite partie du problème. Elle ne savait pas dire ce que c'était, réellement. Son empathie qui se remettait à fonctionner à toute allure peut être ? Mais elles ne se connaissaient pas. Bien sûr, c'était la Serdaigle qui en avait fait mention, mais... A la regarder maintenant, Charlyn se disait que ce n'était certainement pas si simple que ça. Ca lui permettrait aussi de lui expliquer réellement sa colère ? La raison qui avait fait que les choses avaient dégénéré. Oui, si elle l'abordait sous cet angle là, ce serait plus facile d'en parler. Et si Lorias ne voulait pas en parler, elle n'aurait pas à le faire. De cette façon, ce ne serait pas vraiment une question.

Charlyn reposa alors ses yeux sur elle. Sa bouche se tordit en une petite moue un peu gênée, avant qu'elle ne recommence de parler, d'une voix plus basse. "Pour tout à l'heure je... J'ai un peu pété un plomb, tu sais. C'est juste que... quand tu as parlé de viol et tout ça, ça m'a énervée. Tu sais, qu'on puisse lâcher ça comme ça ? Je me suis dis que si c'était vrai, c'était un peu moche de me le balancer juste pour me faire sortir de mes gonds." Ce n'était pas un reproche non plus. Pas exactement. Mais si elle s'expliquait la première, peut être que la Serdaigle en ferait autant ?

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Dim 11 Sep - 14:30



Conseils d'ami


feat Charlyn


Charlyn, c'était mieux qu'un surnom. Plus joli, plus simple. Je souris, contente de pouvoir mettre un nom sur ce nouveau visage. Elle rit et mon sourire s'agrandit, ça faisait vraiment du bien d'être en compagnie de quelqu'un de joyeux, n'étant pas moi-même une personne très drôle, les seuls moments où les autres riaient en ma présence était quand je me ridiculisais sans au départ m'en rendre compte. Je ne réalisais la raison de leur rire que quelques heures, voire jours, ou mois après. Je m'en fichais un peu, au fond, mais là, Charlyn n'avait pas l'air de se moquer de moi. Elle avait l'air d'avoir ri avec moi et non de moi. Je la laissais rire jusqu'à ce que son expression change pour un air plus concerné. Je me demandai ce à quoi elle pouvait bien penser avant d'être distraite par un jeu d'ombres sur le mur du fond en face de moi. J'y voyais deux fillettes en train de faire de la corde à sauter, puis un petit garçon vint leur demander de jouer avec lui mais les fillettes se moquèrent de lui parce que la corde à sauter c'était pas pour les petits garçons. Il se sentit triste et alla lire un livre près d'un arbre. Les vilaines fillettes furent bientôt punies pour leur comportement car un ballon tout rond vint rebondir sur la tête de l'une pour atterir sur celle de l'autre. Elles tombèrent à la renverse, s'emmêlant les pieds dans la corde qui s'immobilisa. Le petit garçon partit en riant, rangeant discrètement sa baguette magique dans la manche de son épais pull. Les fillettes se mirent à pleurer et un homme ne tarda pas à venir à elle. Je n'entendis pas ce qu'il se disait, déconcentrée par un bruit proche, et quand ma concentration essaya de revenir sur les petites filles, l'une avait disparue, l'autre s'était endormie, l'homme se baissant pour se coucher sur elle.
Mon cœur rata un battement et je détournai la tête du mur et de ses ombres horribles. Je fixai Charlyn, dont les paroles avaient changé mon histoire.
- Je, euh... essayai-je de répondre sans parvenir à trouver quoi que ce soit à dire.
Je n'avais jamais parlé de ce qu'elle avait évoqué. Pourquoi l'aurais-je fait ? L'avais-je fait ? Qu'est-ce que ça pouvait m'apporter ? Je baissai la tête un instant, clignant une à deux fois des yeux pour me retirer de l'esprit les images qui avaient émergées. Partez, partez! leur hurlai-je mentalement. Je voulais pas m'en souvenir, j'avais promis d'oublier, j'avais même promis de rien dire. J'avais pas pu briser ma promesse comme ça, non ? Mais je dormais, ou alors je m'étais pas réveillée et je dormais encore. Je savais plus. Et si on m'avait donné le thé et qu'il m'avait fait dormir comme avant ? Et si je me réveillais avec les mêmes douleurs au ventre ? Et si je me réveillais avant l'heure prévue ?
Je pouvais pas fuir, parce qu'il me retrouverait comme il l'avait fait, et ça recommencerait. Je ramenai mes genoux contre mon abdomen, les entourant de mes bras. J'essayai de me dire que tout allait bien pour faire partir l'horreur de mes yeux. J'étais à Poudlard, pas à la maison. A moins que je sois en train de dormir. A moins que je ne dorme depuis très longtemps. Et quand je me réveillerais, ça fera mal. Je voulais pas me réveiller.
L'impression de me noyer. Je tâchai de prendre une longue bouffée d'air, essayai de garder un certain calme, car je sentais le sommeil m'alourdir et que je voulais pas, surtout si je dormais déjà, je voulais pas m'endormir dans mon rêve, ce serait idiot.
- Je... je reprenai doucement, mon souffle revenu. Je suis désolée. Je voulais pas faire ça.
Je profitai du silence un instant, le laissant me rassurer, et repris :
- Je veux pas te mettre en colère, tu sais. Je préfère quand tu ris, c'est mieux. J'aime pas les gens tristes.
Je me concentrai sur elle, ne pouvant plus détourner le regard par peur de revoir les ombres et de laisser les images réapparaître.




_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Lun 26 Sep - 0:13

Plus le temps passait, plus Charlyn s'interrogeait sur son interlocutrice. C'était plus fort qu'elle : elle avait vraiment l'impression d'avoir à faire à une personne différente. C'était dans ses expressions, dans la lueur qui animait ses yeux, dans sa façon de regarder le monde, un peu comme si elle en était simple spectatrice. Et la façon dont elle avait réagit à ses mots. Comme si, sur l'instant, elle ne comprenait pas de quoi elle parlait. Et très vite, la Gryffondor eut l'impression d'avoir lancé une bombe. La Serdaigle peina à simplement lui répondre, et ce que Charlyn décela de ses expressions lui fit regretter d'avoir remit le sujet sur la table. En voyant Lorias ramener ses jambes sur elle et glisser ses bras autour, la rousse sentit son cœur se pincer. Elle se maudit intérieurement d'avoir déclencher cela, s'efforçant de ne pas tomber dans la facilité en blâmant son interlocutrice qui avait fait mention de cette histoire en premier lieu. Rapidement, Charlyn s'accroupit pour se retrouver à nouveau en face d'elle. La jeune femme parut se calmer un peu, et lui adressa des excuses, et d'autres mots encore. Empathie en action, Charlyn se fit happer par plusieurs émotions. De la culpabilité, toujours, de la tristesse, bien sûr, une pointe de regret un peu inexplicable, et une soudaine vague de tendresse envers la Serdaigle. Elle lui offrit alors un léger sourire, ses yeux plantés dans les siens. « Ne t'en fais pas, je voulais pas te mettre mal à l'aise. On n'a qu'à dire qu'on en parle plus. » Elle bascula un peu en arrière afin de s'asseoir en tailleur. Ses mains effleurèrent le sol, caressant quelques brins d'herbe au passage. Elle ne voulait pas laisser le moindre malaise s'installer : toutes deux avaient eu assez d'action auparavant. Inutile de rajouter quoique ce soit à tout ça. « Et puis, je ne suis pas triste. »

Charlyn leva tranquillement les yeux au ciel et repéra un nuage. Elle le pointa du doigt. «  C'est peut être un truc d'enfant mais j'adore les regarder passer et imaginer des formes dedans. Là, par exemple, j'ai l'impression de voir une tête de lion qui fume la pipe. » C'était une diversion mal cachée, mais son but n'était pas d'être subtil. Simplement d'éloigner la conversation de tout ce qui aurait pu être désagréable. « Du coup, je me met à imaginer des histoires débiles autour de ça. » Elle appuya alors ses mains sur le sol, penchant sa tête bien en arrière pour continuer à observer le ciel. « Là, par exemple, je crois bien que le lion toxico s'est fait bouffé par le pigeon qui vient d'apparaître. » Elle pouffe un peu, se disant qu'à ce stade, Lorias pouvait soit la trouver ridicule, soit marcher avec elle. Peu importait en fait, tant qu'elles s'éloignaient des histoires de viol et d'inceste. Il lui semblait que la Lorias qui avait parlé de tout ça un peu plutôt était une Lorias bien différente que celle qu'elle avait devant elle. Elle se demandait si la jeune fille souffrait de trouble de la mémoire, mais après tout, ça ne le concernait pas, si ? Il fallait parfois savoir refréner sa curiosité. Surtout quand on effleurait des sujets aussi délicats. Pourtant, Charlyn savait que toutes ces informations allaient se stocker précieusement dans un coin de sa tête, et qu'il y avait là quelque chose à comprendre qui lui échappaient. Alors qu'elle fixait encore l'immensité bleue au dessus d'elle, ses sourcils se froncèrent. L'idée que tous les secrets du monde et de l'univers pourraient ne jamais se révéler à elle avait parfois le don de l'angoisser.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   Lun 26 Sep - 19:54



Conseils d'ami


feat Charlyn


De toute façon, je ne comptais pas en parler. J'avais rien à dire. C'était quelque chose dont je parlais pas et de toute façon je pouvais pas parce que je m'endormais à chaque fois que j'essayais de m'en souvenir. Je savais ce qui m'était arrivé, c'était la chose qu'on pouvait jamais vraiment oublier, mais je pouvais pas entrer dans les détails. Les souvenirs, ça me menait au sommeil, et le sommeil aux cauchemars. Parce que je savais pas ce que je faisais en dormant, je savais juste que parfois je faisais des choses. J'avais encore dormi et encore fait des choses aujourd'hui d'ailleurs, mais rien de grave, alors ça allait. J'avais peut-être dit des choses pas bien, mais Charlyn avait décidé de les laisser de côté, et elle me dit même ne pas avoir été attristée. J'étais déjà plus rassurée, c'était bizarre, parce que normalement je trouvais le comportement des gens assez faux, ou étrange, incompréhensible. Charlyn ne semblait pas aussi compliquée. Elle était aussi complexe qu'une personne pouvait l'être mais elle n'était pas aussi difficile à lire dans son attitude. Je voyais qu'elle disait vrai, elle n'avait pas l'air de m'en vouloir, mais moi je m'en voulais peut-être un peu d'avoir été bizarre parce qu'elle semblait un peu troublée. C'était moi la personne incompréhensible ici. Et je pouvais rien y faire pour changer ça parce que moi non plus je me comprenais pas.

Je levai les yeux au ciel, écoutant la description de Charlyn. C'était dingue comme elle avait pas tort !
- Le pigeon recrache regarde, sinon il va mourir, les pigeons ça consomme pas les mêmes choses que les lions.
C'était une jolie histoire, un peu étonnante, mais jolie quand même. Y avait rien de terrible là-dedans, juste des animaux, une histoire de meurtre qui finissait bien, le lion survivait quand même. Mais y avait pas que ça non plus. Y avait plein de choses, je les voyais et l'histoire se racontait dans ma tête, et j'étais convaincue que Charlyn voyait la même chose. C'était rare, ça, les gens qui voyaient la même chose. Rares étaient ceux qui aimaient les histoires. Beaucoup n'étaient pas clairvoyants et n'aimaient que les histoires dramatiques sur la vie quotidienne. Moi ça m'intéressait pas trop. De ces histoires-là, j'en avais vécu bien assez. Elles étaient ennuyeuses, et se finissaient toujours mal. Pire que dans les histoires que les choses nous racontaient. Parce que les choses, elles, pouvaient changer. C'était apparemment pas le cas des humains.
- Toi aussi tu les vois, les histoires. Je les aime bien, la plupart du temps, mais après je les oublie. Je sais que je devrais noter mes préférées mais à chaque fois j'oublie de le faire. Alors peut-être que cette histoire-là, dis-je en désignant le ciel du regard, je l'ai déjà vu. Je sais pas, je m'en souviens pas. Tu vas me dire, c'est pas plus mal, au moins je ne me lasserai jamais.
Le ciel était fascinant. Auparavant, c'était juste le ciel, et là c'était un film. Même mieux qu'un film. Y avait pas de limites. Couleurs. Formes. Personnages de tous types. Et le plus beau dans tout ça, c'était qu'on ne saura jamais la fin de l'histoire. Elle ne se terminera jamais.
- Y a pas de fin, dis-je. Y a rien à comprendre. C'est immense, et à la fois c'est mystérieux, à la fois y a pas de mystère. Je trouve ça magnifique. Je fis une pause pour regarder, et repris un instant plus tard : C'est beau que tu vois ça aussi. C'est pas le cas de tout le monde.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Conseils d'ami - Charlyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils d'ami - Charlyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques Conseils pour un bon RP
» Besoin de conseils pour l'armée de mon père .
» Conseils pour peindre la VIIIeme armée britanniques
» Conseils pour réaliser une fiche de RPG
» Conseils pour améliorer son orthographe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Parc. :: La cour intérieure-
Sauter vers: