Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Double courant - Arielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Double courant - Arielle   Ven 29 Juil - 23:28



Double courant
~ Lorias ~


feat Arielle


Il faisait frais. Mais bon. C'était agréable. Je restai là debout parce que ça faisait du bien de respirer de l'air pur, sans odeur de pierre ou de vieilles tapisseries. Non pas que je détestais ces odeurs, mais après les avoir senties une journée entière, ça faisait vraiment du bien de s'en libérer. C'était vraiment cliché, mais je pris quand même une longue bouffée et eus envie de m'asseoir. De peur de ne plus avoir envie si je changeais de place, je m'assis là, sur le petit chemin de terre parsemé de gravillons, en plein milieu. Il n'y avait pas grand monde, je n'entendais personne approcher, alors je pouvais me le permettre. Je sortis ma baguette pour me distraire. Je n'avais pas envie de faire quoi que ce soit de particulier. Je voulais juste profiter, et tout ressentir, avant de m'endormir. Ce matin je m'étais réveillée dans mon lit, et cette sensation de normalité m'avait vraiment parue étrange. Je me réveillais trop souvent à des heures et dans des endroits atypiques pour trouver un réveil matinal dans un lit couvert par une couverture « normal ».

Je me décidai à arroser un peu le sol, même si cela créerait probablement de la boue. Le rayon de soleil tapait mon dos, je sentais ma nuque commencer à me brûler un petit peu. Pas une brûlure méchante, mais la sensation de cuire. Comme de la viande. Ou une pomme de terre, j'avais du mal à différencier les deux textures. Une pomme de terre, c'était quand même étrange, et un peu effrayant. Je pensais à un barbecue, viande et patates grillées, et je n'aurais peut-être pas dû, car les quelques feuilles qui traînaient devant moi s'étaient enflammées. C'était de l'eau que je voulais ! Mince ! Je pestai contre moi et bondis sur mes jambes avant de me brûler. Il me fallait de l'eau. De l'eau. Juste de l'eau. Pas du feu. Mais rien à faire, les pommes de terre avaient raison de moi. Je n'arrivais pas à me concentrer sur le sort d'eau, lançant des flammèches à la place. Je fermai les yeux, ignorant la chaleur des flammes en face de moi, trop proches, terriblement attirantes, trop dangereuses, et me concentrai sur tout ce qui pouvait bien offrir de l'eau. La douche, baignoire, robinet, rivière, mer, océan, immense piscine qu'était l'océan, il était joli mais effrayant, et ça faisait beaucoup de choses d'effrayantes alors que je n'avais pas peur. J'étais juste intriguée. Mais la mer, c'était ça qu'il me fallait, la mer, l'océan, et l'image d'un terrible torrent nourri par une pluie diluvienne fit jaillir un jet d'eau haute pression, de durée courte, mais efficace. Je fus projetée en arrière tandis qu'il éteignait les flammes, et atteris contre une surface pas aussi dure que je ne l'avais imaginée. Normale, me dis-je en redressant la tête, ce n'était ni un arbre, ni un rocher, mais une personne. Je dégageai mon visage de mes mèches de cheveux trempées, essuyai mes mains rougies par l'eau bouillante, contraste des flammes et de l'eau, et bégayai une excuse.

- Je... euh... suis désolée, je – y avait le feu.

C'était faible, mais c'était la vérité. Je n'en dis pas plus, ne voulant pas envenimer la situation. Je ne connaissais pas très bien cette personne, même si son visage me disait quelque chose. On n'était peut-être dans la même classe, mais je n'étais pas toujours là, alors c'était compliqué de se souvenir de tout le monde. Je voulais un peu lui demander si je lui avais fait mal, mais je l'avais heurtée comme un boulet, alors je doutais que tout soit merveilleux. J'espérais simplement qu'elle ne m'en veuille pas trop, je n'aimais pas quand les gens n'étaient pas content, je préférais les voir sourire. Les sourires étaient toujours plus beaux.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arielle A. Rosebay
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Re: Double courant - Arielle   Sam 30 Juil - 0:50

Tu venais juste de faire une crise de jalousie, encore. Même si pour une fois ta jalousie n’était pas dirigée vers Nao. On t’avait refusé un service, rien que pour ça tu boudais. Mais le fait est, qu’aujourd’hui tout tournait autour de « la nouvelle élève trop mignonne » à la fin de journée tu avais craqué. Comment on pouvais être nouvelle, mignonne, gentille et attirer la sympathie de tout le monde ? Et c’est quoi ces potes qui lui avaient sauté dessus ? D’habitude c’était sur toi que se dirigeait toute l’attention.

En soit tu t’en foutais de la nouvelle, elle n’était clairement pas mieux que toi, au bout de deux jours tout le monde l’aurait oublié. Mais aujourd’hui personne ne t’avait complimenté ou même demandé comment tu allais et ça, ça mettait un gros coups à ton estime. Tu te devais d’être parfaite. Tu avais pensé à changé d’école l’espace de deux minutes pour que ça soit toi la nouvelle. Non mais.

Quoi qu’il en soit, désormais la journée était terminée et tu étais consciente au fond de toi, que tu étais allée trop loin en poussant un coup de gueule à tes potes pour rien. Surtout que la raison de se haussement de voix avait été une blague douteuse qu’avait fait un de tes camarades de classe. Rien de bien extraordinaire ou qui expliquait cette crise de nerf. C’est donc pour cette raison que tu avais décidé d’aller t’aérer l’esprit, pour te calmer un peu et sortir de ces couloirs bruyants.

À chaque fois tu t’en voulais et à chaque fois, au final tu allais t’excuser. Combien de fois ça t’étais arrivée ? Tu ne les comptais même plus. Et comme toujours tes ami.e.s te pardonnaient. Toi même tu ne savais pas comment ils faisaient pour constamment passer l’éponge sur tes erreurs. C’était peut être ça l’amitié ? Ça ne t’empêchais pas de t’en vouloir. C’est derniers temps tu avais fait des efforts, tu avais fait attention à tes paroles mais cette après-midi tu avais craqué.

Tu marchais dans le parc désert tu hésitais même à te mettre à courir. Ce grand espace rien que pour toi. Tu adorais ça. La nature, les plantes, les fleures. L’odeur du grand air, c’est odeur de terre séché et de brulé ... De brulé ? Tu ouvrais les yeux en te questionnant sur la provenance inhabituelle de cette odeur quand soudain on vint te percuter. Tu ne t’y attendais absolument pas. Tu étais quasiment certaine d’être seule il y avait peine quelques instant.

Le temps que tu remettes tes idées au clair, la jeune fille qui t’avait bousculé s’excusa et te raconta une histoire à dormir debout comme quoi il y avait le feu. Pourtant tu ne voyais rien aux alentours et même si toi aussi tu avais bien senti cette odeur de cramé, tu trouvais ça louche. D’après son insigne elle était une Serdaigle et elle était plutôt mignonne à vrai dire, mais tu ne l’avais jamais vu auparavant. Quoiqu’il en soit tu souriais et lui tendais une main amicale.

- Enchantée, je m’appelle Arielle. Tu m’as parlé d’un feu ?

Tu n’y croyais pas beaucoup à cette histoire de feu mais maintenant que tu étais là autant te renseigner et puis elle n’avait pas l’air d’une incendiaire au premier coup d’oeil. Tu préférais même t’assurais qu’elle n’avait rien. Toi à part deux ou trois bleus tu te sortirais indemne de cette bousculade. Tu scrutais de nouveau l’horizon à la recherche d’une quelconque fumée mais RAS, avant de t’inquiéter de l’état de la fille à tes côtés.

- Au fait tu vas bien ? Rien de blessé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Double courant - Arielle   Sam 30 Juil - 18:25



Simple question
~ Lorias ~


feat Arielle


Elle n'avait pas l'air blessée, ni de m'en vouloir. Rassurée, je pris la main qu'elle me tendait et la serrai avec le peu de force qu'il me restait. Elle s'était nommée Arielle, et il me sembla connaître ce nom. J'avais dû l'entendre, une ou deux fois, par-ci par-là, sans y faire attention. C'est que je ne me préoccupais pas toujours de ce qui m'entourait, provoquant ainsi des petits incidents comme celui qui venait tout juste de se produire. Je pris un instant pour la détailler du regard, m'arrêtant sur son visage pour essayer de réanimer un ou deux vieux souvenirs, mais ils ne vinrent pas. Alors, je décidai que je ne la connaissais pas. En même temps, si je la connaissais elle me connaissait aussi et alors elle ne se serait pas présentée. Question de logique.
Je sentis mes sourcils se froncer quand elle me demanda comment j'allais. On me demandait ça, à moi ? Alors que je venais de lui rentrer dedans. En général, on me hurlait dessus, ou on me disait que ce n'était rien et repartait sans plus un mot. Je souris, parce que c'était gentil de me demander ça. Etrange, mais gentil. Je cherchai une explication juste à l'incident avant de répondre. Il fallait que ça sonne logique, alors qu'il n'y avait pas vraiment de logique. C'était juste stupide.

- Je m'appelle Lorias, enchantée. Je vais bien, merci.

Je me redressai, jetant un regard derrière moi. Plus de feu. L'eau avait tout éteint.
- J'avais mis le feu accidentellement, bafouillai-je, embarrassée. Mais ça va, il est éteint.
Evidemment qu'il était éteint, maintenant que je l'avais pulvérisée avec un jet d'eau, le même qui m'avait projetée contre cette fille. Je me serais mordue les doigts si elle n'était pas encore là. La vue de l'écusson Poufsouffle m'extorqua une remarque :
- J'ai l'impression de t'avoir déjà vue. On s'est déjà rencontrées ?
J'en doutai un peu quand même, parce qu'encore une fois, elle m'aurait sûrement reconnue si elle me connaissait. Et peut-être que je l'aurais reconnue aussi, avec la mémoire de son prénom, mais je n'en étais pas certaine. J'avais le doute, je détestais ça, mais j'y étais malheureusement habituée.
- Je sais plus trop, ajoutai-je avec la sensation de m'enfoncer, je crois juste avoir déjà vu ton visage. On peut pas vraiment le confondre.
J'espérais encore une fois qu'elle n'allait pas se vexer, mes paroles étaient sorties trop vite, mais loin de moi était l'intention de l'offenser.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Double courant - Arielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Double courant - Arielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Arielle Queen, des années plus tard...
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Parc.-
Sauter vers: