Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Les arts ménagers en pratique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lukas Hawkfell
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Les arts ménagers en pratique [Libre]   Dim 31 Juil - 14:25

[Ce rp est libre pour une ou deux personnes, s’il vous intéresse, envoyez-moi un mp et je vous le réserverais ]

« Bon, alors… »

Ah, la magie, ce je-ne-sais-quoi qui laissait la plupart des gens rêveurs. Dans sa famille, on enviait Lukas pour avoir ce don, pour le non-initié, tout paraissait tellement simple. Un coup de baguette magique et hop ! Le rangement, le ménage, la cuisine, tout se faisait tout seul. Il avait eu beau tenter d’expliquer les heures entraînements et tous les efforts de concentration que les sortilèges représentaient, on ne l’écoutait que d’une oreille. Pire, sa mère lui reprochait de se chercher des excuses pour ne pas ranger sa chambre.

C’était là son principal problème, Lukas avait maintenant dix-sept ans, il pouvait utiliser la magie en dehors de l’école. Et pendant les vacances, il avait bien vu qu’on lui donnait beaucoup plus de tâches ingrates à faire, quand on ne lui demandait pas de résoudre magiquement un problème. Malheureusement, les enchantements, ce n’était pas son fort, la théorie ça allait encore, mais il avait toujours l’impression qu’il allait déclencher un ouragan dès qu’il devait agiter sa baguette. Lukas aurait pu simplement l’avouer à tous le monde, mais il n’arrivait pas à s’y résoudre.

Pour ne pas être trop décevant à la prochaine réunion familiale, Lukas avait emprunté à la bibliothèque un exemplaire d’Enchantement ménager pour sorcières pressées. Il s’aperçut néanmoins assez vite que son vrai problème n’était pas de lancer un sortilège complètement nouveau, mais plutôt d’en contrôler les effets.

La salle de classe vide qu’il avait investi depuis une bonne heure était maintenant en grand désordre. Les tables et les chaises semblaient avoir étaient repoussées violemment sur le côté gauche de la salle, plusieurs encriers avaient explosés par terre et la cheminée avait crachée une longue traînée de suie sur le sol. On aurait pu croire que Peeves avait piqué une grosse colère si Lukas n’était pas lui-même couvert de suie, la chemise de travers et la cravate en perdition. Essoufflé, il se donna une minute de répit, il était sûr d’avoir fait des progrès.

« Ok… Récurvite ! Récurvite ! Locomotor ! Reparo ! »

Oui, il y avait du mieux, la salle de classe reprenait peu à peu son aspect normal à mesure que les sortilèges pleuvaient. Avec optimisme, Lukas se dit qu’elle serait bientôt plus nette que quand il y était entré, ce qui était l’objectif premier.

« Locomota… atcha ! »

Alors qu’il voulait remettre une chaise à sa place, un peu de suie lui chatouilla désagréablement les narines. Il eut à peine le temps d’éternuer que la chaise fonçait sur lui et lui cogner le tibia en lui arrachant un couinement de douleur, elle revint à l’attaque plusieurs fois puis fila vers la porte.

« N… non ! Reviens ! Stop ! Heu… »

Et voilà pourquoi il était si lamentable aux examens, dans la panique, il mélangeait toutes les formules et resta planté là, incapable d’agir. Avec un retard phénoménal, il courut dans le couloir et attrapa la chaise vagabonde par le dossier. Elle se vengea en lui donnant de grands coups dans les genoux, sous le regard atterré de quelques élèves.

« Immobilus ! Immobilus ! Arg ! Finite incantatAÏE ! »

Finalement, elle lui échappa en manquant de renverser un autre élève. À bout de souffle, il s’arrêta à son niveau en guettant la chaise folle qui pourchassait maintenant un première année.

« Désolé, pardon… Ça va ? Attends, il faut que je… »

… trouve une solution, voulait-il dire. Mais il se contenta de prendre une grande inspiration et montra d’un geste vague la chaise qui, en manque de proie, semblait vouloir revenir vers eux.

Oui, il y avait du mieux, la salle de classe reprenait peu à peu son aspect normal à mesure que les sortilèges pleuvaient. Avec optimisme, Lukas se dit qu’elle serait bientôt plus nette que quand il y était entré, ce qui était l’objectif premier.

« Locomota… atcha ! »

Alors qu’il voulait remettre une chaise à sa place, un peu de suie lui chatouilla désagréablement les narines. Il eut à peine le temps d’éternuer que la chaise fonçait sur lui et lui cogner le tibia en lui arrachant un couinement de douleur, elle revint à l’attaque plusieurs fois puis fila vers la porte.

« N… non ! Reviens ! Stop ! Heu… »

Et voilà pourquoi il était si lamentable aux examens, dans la panique, il mélangeait toutes les formules et resta planté là, incapable d’agir. Avec un retard phénoménal, il courut dans le couloir et attrapa la chaise vagabonde par le dossier. Elle se vengea en lui donnant de grands coups dans les genoux, sous le regard atterré de quelques élèves.

« Immobilus ! Immobilus ! Arg ! Finite incantatAÏE ! »

Finalement, elle lui échappa en manquant de renverser un autre élève. À bout de souffle, il s’arrêta à son niveau en guettant la chaise folle qui pourchassait maintenant un première année.

« Désolé, pardon… Ça va ? Attends, il faut que je… »

… trouve une solution, voulait-il dire. Mais il se contenta de prendre une grande inspiration et montra d’un geste vague la chaise qui, en manque de proie, semblait vouloir revenir vers eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les arts ménagers en pratique [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainement des arts martios ( tjrs libre )
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Salles de Classe. :: Salles de classe vides et salles de travail-
Sauter vers: