Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 And suddenly I'm helpless [Lewis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Lewis O. MacNèill
Directeur de Gryffondor

avatar

Directeur de Gryffondor




MessageSujet: Re: And suddenly I'm helpless [Lewis]   Sam 24 Sep - 0:17






And suddenly I'm helpless

Feat la jolie professeur d'astronomie.

C'était un renouveau qui commençait, ce soir-là. Une histoire d'amour qui se continuait alors que les protagonistes avaient cru qu'elle s'était finie douze ans auparavant. Mais avant qu'ils repartent définitivement de zéro, quelques ombres du passé devaient disparaître. Lewis et Rose s'étaient donc assis tout les deux sur un banc. Le jeune homme arborait son air sérieux, et une ride soucieuse commençait à se creuser sur son front. Evidemment, elle ne serait pas permanente avant plusieurs années, quand il aurait à se faire du souci certes pour Rose, mais également pour leurs enfants. Mais passons, spoilers sweetie.

Ils parlèrent du mariage de Rose, sujet assez désagréable pour Lewis. Il fut heureux de savoir que ce mariage avait fini sur un divorce, et que Rose était désormais libre. Le Gryffondor se rappelait comme si c'était hier du jour où il avait reçu le fair-part qui avait définitivement brisé son coeur. Elle lui appris que son mari se nommait Alexander, un nom stupide selon Lewis. Un Alexander c'était forcément quelqu'un d'imbu de lui-même, possédant le quotient intellectuel d'une huître et un monosourcil, non ? Et en plus, elle ne l'aimait pas ! Parfait. Enfin, non, ç'avait être dur pour elle... Mais ce n'était pas plus mal pour Lewis. Mais depuis qu'elle s'était tue, Rose avait l'air perplexe et suspicieuse, comme si elle était en train de comprendre quelque chose d'important. Il lui retira tendrement une mèche de cheveux rebelle qui était tombée sur son visage, ne voulant que rien ni personne ne l'empêche de la contempler, de constater à quel point elle était ravissante.

-Qu'est-ce qui ne va pas, Rosie ?

Elle se retourna vers lui, l'air bouleversé. L'instinct protecteur de Lewis prit le dessus, et il la serra dans ses bras. Rose méritait désormais d'être heureuse, et il sera là pour l'aider à l'être. C'était juste un moment un peu pénible à passer. La question qu'elle lui posa alors le déconcerta.

-Bien sûr que je t'ai écris, pendant environ trois mois, mais comme tu ne m'a jamais répondu j'en ai conclu que tu ne voulais plus me voir. Pourquoi ?


Les connexions commencèrent alors à se faire dans son esprit. D'abord le fair-part, puis l'expression de totale surprise qu'elle arbora quand il confirma lui avoir écrit...

-Attends...

Ses parents. Il était sûr que c'était eux qui avaient tout manigancés. A cette pensée, il sentit un sentiment de révolte s'emparer de lui, mais préféra ne rien ajouter tant qu'il n'en serait pas certain.

Codé par Benoît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose F. Gordon
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: And suddenly I'm helpless [Lewis]   Ven 4 Nov - 22:06

And suddenly I'm helpless

Rose & Lewis

Rosie... Cela faisait longtemps. La jeune femme ne put s'empêcher de sourire en entendant ce vieux surnom plein de tendresse. C'était presque comme s'il se déclarait à elle à nouveau en l'appelant ainsi. Et son coeur n'y résistait pas, c'était certain. Ni à ça, ni à son étreinte, si chaude, si rassurante qu'elle aurait voulu y rester des heures. Rose reconnaissait son odeur encore une fois. Elle qui pensait ne plus jamais pouvoir la sentir, et qui tressaillait dès qu'elle en sentait une similaire. Mais jamais celle-là.

« Bien sûr que je t'ai écris, pendant environ trois mois, mais comme tu ne m'a jamais répondu j'en ai conclu que tu ne voulais plus me voir. Pourquoi ? »

Rose se serra un peu plus contre lui. Fermant ses yeux aussi fort qu'elle le pouvait, elle avait seulement envie de s'évanouir dans une autre vie avec lui. Elle savait que les mauvais jours étaient derrière elle, cependant recoller les morceaux lui faisait un mal de chien. Personne ne pouvait penser que cela serait aussi douloureux. Et pourtant il fallait bien passer par là. La réponse de Lewis fut un nouveau poignard au coeur, mais il n'en avait encore moins l'intention cette fois. Combien de fois son organe vital pouvait être brisé, elle ne le savait pas, mais cela semblait être infini.
Serrant les dents aussi fort qu'elle le pouvait, Rose essayait de contenir toutes les émotions qui étaient en train de traverser son corps. Tristesse, colère, injustice... Comment, aussi loin qu'ils étaient, ses ignobles géniteurs pouvaient continuer de la torturer? Non, plus jamais. Plus jamais. Rose leva la tête pour regarder Lewis dans les yeux. Une flamme furieuse brillait dans les siens, déterminée à ne pas s'écrouler, ayant déjà montré trop de faiblesse pour ce soir.

« Pourquoi ça me surprend encore? Je suis vraiment stupide de leur avoir fait confiance, même maintenant. Lewis, aucune de ces lettres n'est venue jusqu'à moi! Inutile de se demander qui a fait ce coup là. »

Elle comprenait tout... Pourquoi il avait été aussi dur avec elle lorsqu'ils s'étaient revus ce soir... Pourquoi il était parti, pourquoi il était aussi blessé... Et Rose se rendait compte de sa propre réaction complètement à côté de la plaque. Prenant le visage de Lewis entre ses mains, la jeune femme se rapprocha jusqu'à ce que leurs nez se touchent, savourant ce contact qui avait été si rare. Ses yeux bleus, même avec aussi peu de lumière, elle pouvait les voir comme l'océan de liberté qui l'appelait au large. Plongeant dans cette rêverie, elle espérait vraiment, plus que jamais, qu'il lui pardonne par ce regard. Elle le savait, désormais, elle n'en avait plus peur... si elle venait à le perdre encore une fois, elle serait détruite. Peut-être même n'aurait-elle plus la force de travailler à Poudlard, ni de rentrer chez elle. Elle aurait préféré se laisser mourir sous ce banc plutôt que de goûter à une vie sans que Lewis en fasse partie. Et vu ce qu'elle avait encore à lui dire, son anxiété était réelle, et son coeur battait à un rythme qui n'était plus si agréable.

DEV NERD GIRL


_________________
Rose F. Gordon
I've got no strings to hold me down, to make me fret, or make me frown. I had strings, but now I'm free. There are no strings on me. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lewis O. MacNèill
Directeur de Gryffondor

avatar

Directeur de Gryffondor




MessageSujet: Re: And suddenly I'm helpless [Lewis]   Sam 5 Nov - 15:11






And suddenly I'm helpless

Feat la jolie professeur d'astronomie.

Rosie. Il était bon de la sentir à nouveau contre lui, mais tout n'était pas encore parfait entre eux. Avant ça, ils devaient effacer des fantômes du passé, et s'expliquer certaines choses. Lewis avait cru pendant des années que Rose avait délibérément ignoré les lettres qu'il lui avait envoyées les mois suivant leur rupture, quand il voulait comprendre pourquoi elle était partie sans un mot. Mais devant la surprise de Rose, il comprit. La famille de la jeune femme avait toujours eu du mal avec le fait que leur fille soit une sorcière, eux qui avait déjà tout prévu pour son avenir dès sa naissance. Alors forcément quand ils avaient eu l'occasion de la "récupérer" ils avaient tout fait pour refaire d'elle une sage moldue. En interceptant les lettres de Lewis, par exemple. Et ça, ça rendait le professeur fou de rage. Il serra les poings, se retenant de maudire les parents de Rose. Ca ne devait pas être facile pour Rose non plus, se disait-il. Il aurait voulu se lever, se révolter et changé le passé mais il n'y pouvait rien et de plus, Rose venait de prendre son visage entre ses mains et il n'aurait quitté le contact de ses mains fraîches pour rien au monde. Elle semblait perdue, outrée, mais aussi heureuse d'être là. Et cette pensée réchauffa le coeur de Lewis. Il posa sa main sur celle de la jeune femme, d'un geste se voulant rassurant.

-Cela n'importe plus, désormais. Ce qui compte c'est que tu sois là, que nous soyons là maintenant.

Il commençait à faire de plus en plus froid, et avec le vent et l'air humide Lewis était convaincu qu'ils n'en échapperaient pas sans un bon rhume, mais il s'en fichait. Les lèvres de Rose l'intéressait beaucoup plus, et il l'embrassa une deuxième fois, comme s'il voulait lui faire oublier sa famille et leurs années de séparation.

Codé par Benoît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: And suddenly I'm helpless [Lewis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
And suddenly I'm helpless [Lewis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» Lisa Lewis (fiche refusée)
» Ana Lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Château. :: La Grande Salle-
Sauter vers: