Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Romane B. Sanchez
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]   Dim 21 Aoû - 14:38

Je me réveillais dans le dortoir des Serpentard comme chaque matin depuis 5 longues années. Heureusement, vous allez me dire, que les lits sont confortables. Pendant les vacances, peu de personnes étaient présentes, tous repartis passer leurs vacances chez leurs parents. Cette année, j'avais préféré rester. Du coup, les dortoirs, les couloirs, les salles ainsi  que les recoins du château était vides. J'occupais mes longues journées à écouter les conversations de mes camarades essayant de voir si je trouvais des choses intéressantes. J'étais de nature, une fille très curieuse qui écoutait aux portes, essayer de lire sur les lèvres pour comprendre le sens de la phrase. Enfin bref, un tas de petits trucs comme cela. Je recueillais des informations sur les gens pour après m'en servir pour les faire parler ou pour abuser de mes charmes sur eux. C'était quelque chose que j'adorais particulièrement faire. Manipuler pour obtenir ce que je voulais. C'était dans ma nature et on ne peut aller contre sa nature n’est-ce pas ? Alors comme chaque matin, je me vêtis de ma robe de sorcier avec le magnifique écusson dont j’étais très fière. Je représentais parfaitement la maison où j’avais été envoyé et pour moi, c’était comme ma seconde famille. Bon bien évidemment, pas dans tous les sens du terme.

Je marchais à pas de loup dans le couloir menant jusqu’au dortoir des Serdaigle. Souvent, je faisais des conneries avec Sephora, qui était vraiment mon pote. Pour une fois que j’avais une amie qui me comprenait et qui pensait réellement comme moi. J’essayais d’écouter ce que l'on pouvait bien ce dire dans ce dortoir, mais rien de bien intéressant n'avait lieu. Je décidais de rentrer au dortoir, vide. Je me sentais atrocement seule sans Sephora et en plus de cela, je m’ennuyais à mourir. Alors, je mis à divaguer dans mes souvenirs. Les meilleurs que j’avais étaient ceux qui sont avec ma grand-mère. Elle était tellement rayonnante et à la fois si sombre de l’intérieur. Elle peut être tellement vorace qu'en repensant à la façon dont elle parlait de mon grand frère parti chez les Gryffondor, j’en avais des frissons. J’avais beau avoir hérité de son comportement, je n’étais pas comme elle. Je l’admirais de toujours avoir été forte dans n’importe quelle situation. Elle n’avait jamais ressenti l’amour avant mon grand-père. Un homme aussi sombre d’esprit qu’elle. Ils vivent une histoire bien étrange à mon goût. Loin de la belle et romantique histoire d’amour de mes parents. Ils ne se parlent jamais et malgré les commentaires de ma grand-mère me racontantleur rencontre, je n’avais jamais vu un brin de sentiment dans ses yeux. Comme  si elle était livide et ne pouvait rien ressentir. Moi, je ressentais beaucoup de sentiment comme la colère, la jalousie... mais je ne voulais pas tomber amoureuse. Je trouvais cela tellement inutile. C’était comme mettre sa vie entre les mains de ce dernier. Or, plus tu transmets tes sentiments et plus tu te perds toi-même. Souvent, je pensais à ma vie future. Moi, seule, sans enfant, sans mari. Sans personne.

L’heure du repas sonnait. Certainement un des moments que je préférais, car j’adorais plus que tout au monde manger. À Poudlard, j’avais pu découvrir des saveurs dont je n’avais pas connues auparavant. Et je peux vous dire, que c’était franchement fantastique. Une fois arrivée dans la grande salle, je me dirigeais vers la table destinais au Serpentard où il y avait très peu de personnes. Je m’assis alors dans un coin ou j’allais pouvoir être tranquille. J’aimais la solitude. Et particulièrement quand je mangeais. Une fois que j’eus fini de manger, je pris un de mes fameux bonbons à la menthe et je me dirigeai vers la salle d’étude. Je passais mes après-midi là-haut. En entrant, un jeune homme blond était présent. Cette salle pourtant souvent déserte. Il ne me semblait pas le connaître, mais je souris grandement à l’idée de pouvoir ennuyer un Gryffon. J’allais donc m’asseoir à quelques rangs de lui et je cherchais une façon de le déranger. Après de longues minutes à l’étudier discrètement, je trouvais. EUREKA ! J’étais très observatrice et je trouvais touts les points faibles, tous les petits tics que pouvait avoir les humains. J’allais alors ensuite m’asseoir à ses côtés et je me penchais vers lui, piquant par la même occasion sa plume qui était sur la table d’une discrétion assuré.

-Salut toi.

Je lui fis mon plus beau sourire, comme je faisais souvent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyan Fell
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]   Mer 24 Aoû - 12:33


I can't explain.

Il est treize heures et trente-quatre minutes, et je suis entrain de planifier un meurtre de professeur. Voilà, le ton est lancé. Si l'on ne compte pas le fait que le mot vacances ne rime pas du tout avec "devoirs" (par contre, ça rime bien avec transe, décadence, diffuseur d'ambiance), rien que la simple bonne volonté d'un vieux à se dire "tiens, mais vu que ces cinq-là sur toute ma classe restent au château, je vais leur donner du taf en plus ! ahahah j'adore mes élèves." me donne des envies vaguement meurtrières.
Sérieusement, quoi ! D'habitude, les punitions, c'est pour ceux qui vont en vacances pour ne rien faire. Chez eux. Pas pour ceux qui restent ici pour des raisons personnelles, ou parce que leurs parents sont simplement des attardés qui ne savent pas que les sorciers ont des vacances scolaires - c'est arrivé à un pote, et il est en ce moment entrain de plancher sur le même sujet que moi trois salles plus loin -.
Enfin bref.

Il est treize heures trente-sept, ça fait trois heures et douze minutes que je planche sur ce sujet et à part le parchemin recto-verso que j'ai fait sur les quatre requis, je n'ai strictement rien foutu.
J'entends des bruits de pas dans le couloir. La porte qui s'ouvre. Franchement, j'en ai pas grand-chose à faire : calme, cool, zen, on se concentre et tout ira bien, pas vrai ? Un rapide coup d'oeil par dessus mon épaule, me permet d'identifier la nuisance sonore. Intéressant. Jeune blonde, Serpentard. Je n'ai pas de souvenirs de l'avoir croisée en allant, plus d'une fois, voir Caem dans sa ch--salle commune, mais il faut dire que, dans ces moments-là, la plèbe autour était le dernier de mes soucis.
Tant qu'elle ne m'approche pas, tout devrait bien se passer.

Et évidemment, deux phrases plus loin dans l'évolution lente du sujet assommant que je tente tant bien que mal de résoudre, la voilà qui s'approche. Je ne renie pas la compagnie des dames, en général. Mais, comme pour tout, il existe le cas général et le cas particulier. Et ici, à cet instant, il s'agit d'un cas particulier.
Je relève les yeux de ma copie, sans pour autant paraître totalement agacé. Une petite pause me fera du bien. Elle risque de nuire à ma concentration future, possiblement, mais bon.

Hmhm ? Oui, bonjour. Tu es perdue ?

Théoriquement, elle pouvait l'être. Perdue, je veux dire. Elle n'a pas l'air d'avoir un simple livre ou autre chose. Alors, à moins qu'elle n'attende quelqu'un pour se le faire sur la table...
Ca doit être ça.
Je replie mes affaires tranquillement. Travailler dans le bruit de la copulation, et je m'y connais, ce n'est pas le pied.

Moi c'est... Cyan.

Et moi c'est Cyan qui a perdu sa foutue plume. Mais je l'avais y a trente-cinq secondes, et je m'en suis même servi pour penser au meurtre de l'autre, là. Rah.
Sous la table ? Non, je me penche, mais il n'y a rien.

T'aurais pas vu une plume ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romane B. Sanchez
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]   Lun 29 Aoû - 14:51

Avant de venir m’asseoir à ses côtés, j'avais bien vu qu'il ne m'avait pas regardé. Même pas un regard, à moins qu'il soit très discret. Et je détestais ne pas être regardée. D'autant plus que ce garçon était ravisant. Alors j'avais tendance à rager dans ce genre de situation. Il fallait absolument que tous les regards soit rivés sur moi. Donc, je devais trouver une façon d'attirer son attention. Peut-être n'avait-il même pas entendu que j'entrais dans cette salle. Il avait l'air tellement plongé dans son travail. Enfin passons, je devais trouver une façon de me venger. Me venger de quoi ? Du fait qu'il ne m'avait pas regardé ? En effet, pour si peu. Mais pour moi, c'était déjà beaucoup. Alors je m'étais approché...

En m'asseyant près de lui, je m'arrêtais sur ce qu'il faisait. Cela ressemblait fortement à des devoirs. En vacances d'été ? Moi qui ne faisais pas mes devoirs en temps normal alors si c'était pour les faire pendant les vacances, plutôt crever. Des vacances qui nous étaient réservées pour nous reposer, enfin normalement. Car ce jeune homme n'avait pas l'air de se reposer. D'autant plus, qu'au lieu de profiter de ses derniers jours de vacances, il était cloîtré dans cette salle vide à se torturer l'esprit. Étant gentille, j'allais l’empêcher de continuer ce calvaire en piquant sa jolie plume. D'ailleurs en parlant de plume, il n'avait même pas remarqué que je lui avais pris. Alors déjà qu'il ne se rendait pas compte de la beauté que j'étais, et en plus que je lui avais pris sa plume, il devait avoir beaucoup de merde dans ses jolis yeux bleus.

Cyan, il se présente, c'est déjà pas mal. Mais je voyais bien que je n'étais pas la bienvenue à sa table. Peut-être qu'il avait des préjugés sur moi ? En même temps, tout le monde juge alors qu'ils ne connaissent pas les gens. Même moi, j'avais tendance à le faire, mais je trouvais ça ringard. Encore des choses ignobles de la vie humaine.

-Et moi, c'est Romane, enchantée.

Je lui fis mon plus beau sourire tandis qu'il me demandait si j'étais perdue. Moi, perdue ? Bien sûr que non, j'étais juste une fille qui s’ennuyait et qui était peut-être en manque d'affection aussi. Mon frère n'était pas resté à Poudlard pendant les vacances et j'aurai aimé. C'était le seul avec qui j'étais réellement bien. Mais il était reparti voir mes grands-parents. Ma grand-mère était souffrante. Et je n'étais pas repartie car j'avais peur. Oui, j'assume d'avoir peur de perdre mes proches. C'était quelques choses de plutôt sérieux, et même les sorciers n'étaient pas immortels. Je ne voulais pas la perdre et cela me faisait du mal. Si je la perdais, je perdrais une partie de moi-même. Mais bon, ce n'était pas vraiment le moment de penser à cela. Jamais je ne montrerai mes faiblesses à qui que soit, à part à moi-même.

-Je ne suis pas perdue, cela fait 6 ans que je suis là alors bon. Par contre, je m'ennuie vraiment beaucoup...

Je posais ma tête sur ma paume et le regardai avec un petit sourire en coin. Je ne voulais pas de lui, pas d'un Gryffondor. Je voulais juste lui laisser penser que si. Qu'il me plaisait. Mais en réalité, je faisais juste cela pour le blesser. Cyan avait peut-être quelques choses de plus que les autres gars que j'avais dragués par le passé. Il était vraiment très beau. Tout à fait, le style d'homme que j'aimais. Mais ce n'était pas pour autant que j'allais lui accorder des traitements de faveur. Quand il me demanda si j'avais aperçu sa plume, je restais d'un calme naturel alors qu'à l'intérieur de moi-même tous mes organes riaient ensembles. C'était la fête la dedans.

-Non, je ne l'ai pas vue. Mais tu ne voudrais pas rester un peu avec moi ?

Il avait commencé à ranger ses affaires et ça n’allait pas du tout. Il n'allait tout de même pas me laisser m'ennuyer toute seule ? J'avais besoin de compagnie. Et il était la proie parfaite. Je posais alors ma main sur son bras et plongeais mon regard dans le siens pour le quémander de rester avec moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyan Fell
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]   Sam 10 Sep - 15:12


I can't explain.


Bon, l'autre blondasse là, elle allait pas m'aider à trouver ma plume visiblement. J'aime critiquer les blonds tout en arborant des cheveux magnifiques de mon côté. C'est la logique des choses. Bien qu'elle me semble bien jeune, je ne peux décemment pas la détester. De suite, du moins. Elle ne m'a rien fait, aucune raison de la refuser à mes côtés. Je continue cependant de pousser du pied le vide du sol, des fois que ma plume, prise d'une soudaine envie de réapparaitre, refasse surface.
Autant espérer qu'un gâteau me tombe dessus, à ce stade-là.
Ou NOUS tombe dessus. Elle serait peut-être mignonne avec du chocolat plein ses cheveux blonds. Je dis ça, je dis rien. L'heure n'est pas au dialogue avec les intestins, mais bel et bien à la recherche de la plume tout en entretenant un certain sens de la discussion.
Faire la causette, quoi.

'Enchanté, Romane. Je réponds calmement alors que mes mains grattent le bureau quand je me redresse. Où est cette foutue plume ?

Elle me sourit, et son sourire brille. C'est poétique, dans un sens. Aveuglant, dans l'autre, mais toutes les métaphores ne sont-elles pas là pour aveugler le lecteur et l'empêcher de voir la réalité derrière les mots ? Je devrais noter ça quelque part. Enfin bref. Je lui souris un peu en retour, la pointe de ma chaussure grattant le sol négligemment. Sans être trop négligé, des fois que je la retrouve, cette plume.
Le mot plume revient tellement souvent, en ce moment, que si on rajoute toutes ses apparitions on va sûrement obtenir un poulet. Ou un oreiller.
Elle me dit être là depuis six ans. C'est étrange, je n'ai pas de souvenirs de l'avoir croisée. Pourtant, avec mes allers-retours entre toutes les salles communes - et leurs dortoirs, pour certaines (Caem, je pense à ta chambre) -, j'aurais bien du ou pu, au moins une fois, croiser cette joyeuse et brillante petite tête blonde.

Six ans ? Et je t'ai même jamais croisé ? Ca tient du miracle... Ou de l'évitement pur et dur.

Je soupire un rire et secoue la tête. Elle s'ennuie. Elle veut faire un Cluedo ? J'aime bien le Cluedo. Surtout version sorcier. Ca tue un vrai gars dans le château... Tout du moins, c'est un de mes amis qui bosse dessus. Mais pas mort mort, hein. Mort plus ou moins. Sonné-mort.

Ouais, ouais, je peux rester, je réponds alors en la laissant tripatouiller mon bras. C'est bizarre, quand même. Juste, je range ça. Devoirs de vacances.

Et ma pluuuume.  Ma pauvre pluuuume. C'est triste, tout ça.  

Qu'est ce que tu viens faire ici pendant la période de vacances, par ailleurs ? Tu serais pas mieux au lac ? J'ai entendu dire qu'une ta--jeune singulière allait lancer un truc de bateaux.
Oui, bon. Ash est une singulière tarée, d'accord. Ca, plus d'une personne s'en est rendu compte. Et j'ai pas très bien digéré la fois où elle m'a accusé de perpétrer la misogynie du patriarcat sorcier en étant un jeune adolescent blond.
Mais peut-être que Romane, très chère Romane assez intrigante, n'aimait pas le bateau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Game of seduction, love at first sight? Such is the question [Cyan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Game of Seduction (Hermès et Proserpine)
» Who said love at first sight was true love ? //Ft. Guerre//
» Vegas - Love Game [Terminé] [Hot]
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Salles de Classe. :: Salles de classe vides et salles de travail-
Sauter vers: