Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Retrouvailles improbables - PV Chad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gabriel N. Sharp
Poufsouffle

avatar

Poufsouffle




MessageSujet: Retrouvailles improbables - PV Chad   Mer 14 Sep - 23:09


Chad & Gabriel


Les journées se ressemblaient. Ma vie était devenue une routine tantôt rassurante, tantôt ennuyante. J’aimais malgré tout cette nouvelle vie. Bien plus paisible que ce que j’avais connu avant mais était-ce vraiment la façon dont j’allais vivre jusqu’à la fin de ma vie ? Je me voyais mal vieillir dans cette cabane autrefois habitée par le fameux Hagrid. D’un autre côté, je me voyais mal vieillir tout court. J’avais quand même 27 ans et à cet âge-là on peut imaginer mieux que de revenir dans son ancienne école pour être garde-chasse. A cet âge-là, on s’imagine déjà casé, un avenir à peu près cohérent et presque stable si on a de la chance. Je n’avais ni l’un ni l’autre. D’ailleurs je ne pensais pas non plus avoir la maturité censée venir avec l’âge. J’étais à peine responsable de moi-même, alors de quelqu’un d’autre ? Impossible. Ça n’avait rien en commun avec le fait d’être égoïste, je me considérais d’ailleurs assez généreux bien que je n’ai pas franchement d’occasion de le montrer. L’idée même d’aborder quelqu’un pouvait me paralyser pendant quelques temps alors offrir quoi que ce soit, je vous laisse imaginer.
D’ailleurs, en parlant de paralysé, j’ai repensé à la rentrée.
Je m’étais tenu à la table avec les autres membres du personnel de Poudlard et j’avais vaguement écouté la directrice faire le discours.
Mon cœur a fait un triple salto arrière quand elle a prononcé mon nom. Et pas de bonheur.

Enfin. La journée commençait bien, le temps était encore acceptable, plus frais, plus doux, plus agréable aussi. J’avais passé ma matinée à arpenté le parc de Poudlard pour effectuer mon job, notant ici et là ce qui avait besoin d’être relevé, essayant de contenir le peu d’élèves qui faisaient n’importe quoi, et pour mon plus grand malheur, Marcel m’accompagnant partout, je m’étais attiré l’attention de quelques personnes. J’essayais de sourire un minimum, de paraître avenant autant que je le pouvais mais au fond je n’attendais qu’une chose à chaque fois que quelqu’un s’avançait vers moi : qu’il parte. La présence des autres me dérangeait profondément, m’angoissais aussi un peu, beaucoup. Je ne savais pas quoi dire alors je ne disais rien ou n’importe quoi, ce qui n’était pas mieux. Je détestais sentir ce regard peu approbateur sur moi, c’était terrifiant de se sentir jugé. Peut-être que j’étais un peu parano aussi, mais après tout, j’étais sûr d’être proche de la vérité.

L’après-midi s'annonçait calme, je profitais d’une pause pour m’installer devant ma villa qui rendait tant de personnes jalouses. Guitare sèche à la main, mon chien allongés à mes pieds, j’ai commencé à jouer un air qui me passait par la tête. Je savais que je devais me limiter pour ne pas y passer toute la journée étant donné que j’avais d’autres choses à faire, mais pourtant je me suis jeté dans la musique sans retenu. J’ai chanté aussi, un peu, sans aucune honte. Plus que d’une casée, d’un avenir parfaitement tracé et serein, c’était de ça dont j’avais besoin. Et je n’avais pas encore retrouvé de personnes prêtes à m’accompagner. Même celles qui le faisaient autrefois ne l’avaient pas vécu comme je le vivais. C’était un rêve d’en faire mon métier, un rêve pour lequel je pouvais absolument tout sacrifier, bien que je n’aie pas grand-chose.
Et puis, alors que je finissais ma chanson, mon regard a été attiré par quelque chose, ou plutôt quelqu’un.
Pendant quelques secondes, j’ai cherché à retrouver son prénom. Il m’a fallu un moment après tout, je ne l’avais pas vu depuis des années mais j’avais gardé un bon souvenir de Chad. Nous n’étions pas franchement proche, en même temps je n’étais pas proche de grand monde. Pourtant, ça m’a fait plaisir de l’apercevoir et je me suis alors entendu bégayer avant même de penser à parler.

« Eh  mach… ! Enfin… Chad ! »

Je n’avais aucune garantie qu’il me reconnaisse ou qu’il veuille me voir, surtout après une telle entrée en la matière. Je dois avouer que j’ai senti une boule se former dans mon ventre.
Pourvu qu’il ne m’ignore pas.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retrouvailles improbables - PV Chad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Parc.-
Sauter vers: