Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 You're gonna be my bubblegum bitch [PV JANA ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité






MessageSujet: You're gonna be my bubblegum bitch [PV JANA ♥]   Jeu 31 Mar - 21:43


You're gonna be my bubblegum bitch too


Il était quinze heures dans les couloirs du château quand Cindy se baladait, son petit sac à main pendant à son coude et sa bande de copines sagement derrière. Elle les choisissait toujours un peu moins belles qu'elle, juste pour paraître plus brillante au milieu. Une moue d'ennui s'affichait sur ses traits délicats tandis qu'elle mettait un pied devant l'autre, prenant garde à être en rythme avec les autres, et aussi à avoir un pas aussi régulier que le son d'un métronome. Une de leurs professeures était indisposée, malade, elle était à l'infirmerie et avait dispensé ses heures de cours de la journée. Aussi, la bande de Cindy errait dans les couloirs, cherchant à trouver quelque chose pour s'occuper avant d'assister à leur prochain cours. Rien ne se présentait. Pas même un première année perdu. Rien. Personne. Même les personnages des tableaux dormaient paisiblement. La jeune femme n'avait jamais vu l'école aussi calme. Quand soudain, au détour d'un couloir, une fille sorti de nulle part comme un boulet de canon. Elle filait comme l'éclair, comme en retard. Sa queue de cheval brune gigotait dans tous les sens mais malgré la distance, Cindy pouvait reconnaître qu'elle avait de beaux cheveux, et malgré sa course effrénée, elle restait élancée et distinguée. Elle laissa échapper un sourire carnassier.
- No... You're not gonna...
- Shut up Chritie.

Et la jeune fille dans sa course laissa tomber sa baguette. Cindy saisi cette occasion et se mit à courir sur ses hautes chaussures. Elle avait peu l'habitude de courir dans les couloirs, quoi qu'il arrive elle prenait toujours une marge de temps pour errer avec classe et dédain un peu partout, sans avoir l'air d'une folle échevelée et en retard.

- Hey ! Hey girl ! Wait a minute ! Your wand ! Girl, your fucking wand omg wait !

Cindy ramassa la baguette et couru encore rejoindre la brune en l'appelant encore quand elle fini par s'arrêter et se etourner avec l'air un peu perdue. Elle était belle, son maquillage était presque parfait si on y regardait de loin. Cindy laissa tomber ses yeux sur l'écusson de la jeune fille et malgré la vue du jaune et du noir, elle continua à sourire. Arrivée devant la Poufsouffle, Cindy agita la baguette.

- This fell when you were running like hell. Elle rit un instant. La Poufsouffle lui jeta un regard introgateur.
- Take it ? What are you waiting for ? This is yours right ?
- Well, yes.
- Then take it ?

La poufsouffle prit la baguette et fronça les sourcils devant la mine aimable mais essoufflée de la Serpentard. Cindy rit, lui dit qu'elle avait été définitivement dure à rattraper, surtout avec ses chaussures ! La brune laissa enfin échapper un sourire et remercia la préfète. Quelques secondes après, elle était repartie dans sa course et on entendait que ses pas raisonner dans les arcades.


// JASON  9:50 P.M //
HEY CINDY PARTY AT 3 TON8

Elle travaillait sur sa dernière leçon de métamorphose dans la salle commune, quand elle reçu le sms de Jason. Avec un sourire elle fermait ses livres et en quelques mouvement récupérait ses affaires. Rapidement elle était dans son lit, un réveil sonnant avant 3h du matin. Au milieu de la nuit, elle entendit son réveil sonner et agile comme un chat elle sauta dessus pour l'éteindre. Avec l'aide de sa baguette, elle parvint à remettre ses cheveux en place et à ajuster son maquillage pour la soirée. Elle enfila une robe noire et n'y plaça évidemment pas son insigne de préfète. Aussi fière était elle de son rang de pouvoir, elle n'allait tout de même pas commettre des méfaits avec. Peu avant 3h, elle était dans la salle commune. Tout était silencieux et sombre, elle se demandait un instant s'ils étaient tous partis sans elle... Impossible.
Elle s'avança entre les fauteuils émeraude, guettant le moindre mouvement, quand soudain elle senti une main se déposer sur son fessier. Elle manqua de lancer un sort vers qui s'était glissé derrière elle mais elle aperçu le visage rieur de Jason. Il riait alors qu'elle avait enfoncé sa baguette sous son menton.

- You twat I could have hurt you !
- Yeah I know but you're so hot when you're scared..
- Shut up. Where is everyone ?


Et tout le monde sorti de l'ombre, de derrière les rideaux. Tous avait des sourires rieurs qui annonçait une bonne soirée.

- Next time this happens I swear to god I'll fight and tell the headmaster.
- Yah ? And how will you justifie the fact that you were in the common room ?
- I'll say i've heard noises.
- Nobody will believe that shit.
- Oh ? Is that what you think ?


Et ils partirent discrètement parmi les couloirs choisis, en silence.

La soirée discrète était insonorisée. On y avait caché tout le monde derrière un cercle d'arbres et de sortilèges malins. Tout était ajusté au millimètre. On pouvait apercevoir le lac noir, juste à côté. Cindy en était à quelques verres et avait déjà dansé avec beaucoup trop de garçons pour se dire qu'elle était totalement sobre. Elle souriait nonchalamment et se déplaçait vers un coin plus calme. En tournant la tête, elle aperçu la poufsouffle furie qu'elle avait croisé précédemment. Son sourire se fut carnassier tandis que la brune ne la voyait pas, puis doucement, tout doucement, elle se déplaça vers la jeune fille.

- You again ?
- Oh hi. I'm Jana. Thanks for earlier by the way.
- Oh you're welcome Honey. I'm Cindy Messtar.
- Yeah i know.
- You do ?
- Yeah.
- Anyway, girl you got such great hair !
- Thanks.


Un moment de silence se fut, Cindy restait là, à sourire et observer très discrètement Jana entre deux battements de cils. Elle était vraiment jolie cette fille.

- You seems nicer than what the rumors says.
- Oh you know, rumors aren't all true. It's a lot of bullshit.
- Yeah but still, it comes from something.
- I never said I wasn't a bitch. But it doesn't mean I am always mean.
- Well... You seems less unbearable than what everyone says.
- Unbearable ? Is that what they say ?


Cindy se senti presque touchée par ces mots, mais elle en rajoutait beaucoup pour la comédie. Ses lèvres se pinçaient, elle paraissait triste, moins impressionnante, presque faible.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






MessageSujet: Re: You're gonna be my bubblegum bitch [PV JANA ♥]   Mer 6 Avr - 22:52

À ce moment précis je pensais au lapin blanc dans Alice au pays des merveilles. Il était bien habillé et pimpant mais terriblement en retard, et si je m’étais dépêchée et n’étais pas restée scotchée à mon portable pour regarder des fils d’actualités ou si je n’avais pas tenu à ce point à me maquiller avant d’aller en cours je n’aurais pas eu à courir comme une furie dans les couloirs. Non, j’aurai pu simplement partir en avance comme j’en avais l’habitude, pour ne pas stresser inutilement. Désormais je priais pour qu’il me reste encore un peu de temps avant d’être définitivement trop en retard pour assister à mon cours de Botanique qui se trouvait à l’autre bout du château. Je n’avais même pas prit le temps de fermer correctement mon sac, mes cheveux s’étaient emmêlés et me lacets trainaient quelques centimètres après mes talons. Je trébuchais plusieurs fois et manquais à mainte reprises de me ramasser par terre. Mon cœur battait la chamade et mes poumons criaient à l’aide. Et comme si tout n’était déjà pas catastrophique, j’apercevais Cindy du coin de l’œil, la serpentard et l’élève la plus populaire de Poudlard. Il y avait dans chacun de ses mouvements une certaine grâce et nonchalance que tout le monde lui enviait, elle paraissait au dessus de tout le monde et jamais personne n’avait osé lui adresser la parole en premier. Car comme pour toutes les filles dans son genre, elle avait sa petite réputation de peste et de fille qui obtient toujours tout ce qu’elle veut, j’avais déjà entendu quelqu’un la qualifier de « fifille à son papa » et de « pourri gâté ». Et malgré ça, malgré toutes les injures tout le monde voulait être elle. Moi y compris.

Pourtant je ne m’arrêtais pas tout de suite lorsque je l’avais vu me courir après. J’avais continué ma course sur quelques mètres et voyant qu’elle ne me lâchait pas je m’arrêtais et me retournais pour lui faire face. J’aurais voulu à ce moment là être forte et pouvoir la toiser de haut en bas, le menton levé mais à l’inverse en me retournant je baisais la tête. Soumise et flippée de ce qu’elle pouvait me vouloir. Cindy qui vous courrait après ça ne présageait rien de bon. Je la regardais un peu perdu en me demandant comment j’allais me sortir de là et en pensant au temps qui filait et à mon immense retard. Puis je vis ma baguette dans ses mains qu'elle leva vers moi. Un instant je pris peur et fermais les yeux de toutes mes forces quand elle me dit que je l’avais fait tomber. Je regardais alternativement ma baguette et le visage aimable de la serpentard. Je n’en revenais pas. C’était bien elle ? Elle paraissait si différente. Je tendais la main afin de récupérer ma baguette prudemment. Puis la préfète me fit une réflexion à laquelle je répondis par un sourire, agréablement surprise de voir que quelqu’un de cette importance pouvait être sympa avec moi. Je lui disais merci une dernière fois avant de repartir en courant à mon cours de botanique.

// JASON  9:50 P.M //
HEY CINDY PARTY AT 3 TON8



Il était 21 heures passées et j’étais encore devant cette punition que ma professeure m’avait demandé de terminer avant le lendemain. Tout ça pour mon retard en cours de botanique le matin même. J’étais saoulée, gonflée tout ce que vous voulez, et un petit quart de Poufsouffles étaient partis à une soirée improvisée. De quoi m’énerver encore plus. Je regardais l’horloge accrochait en hauteur dans la salle commune et repensais à la dernière soirée à laquelle j’avais participé et elle datait d’il y a beaucoup trop longtemps pour penser à louper celle de ce soir. Je tenais à y aller depuis que j’avais su qu’elle aurait lieu mais cette punition me pourrissait la soirée. 4 pages de questions sur les tentaculas vénéneuses … je trouverais bien une excuse valable pour la rendre un jour en retard, encore. Finalement, je m’habillais d’une robe simple bleu foncée et recoiffais ma grosse frange avant de partir à la va vite en direction de la soirée.

Quand j’arrivais, la soirée était déjà bien entamée et j’apercevais deux de mes amis poufsouffles sur la piste de danse et beaucoup trop d’élève déjà bourrée couchaient dans les coins de la salles. J’espérais, en venant, reconnaitre quelqu’un avec qui passer la soirée mais en fin de compte je me retrouvais seule à aller chercher un verre histoire de faire passer la soirée un peu plus vite. Et c’est tout en sirotant mon verre d’alcool que j’examinais les autres élèves, remarquant que je n’en connaissais même pas la moitié puisque je ne sortais quasiment jamais en soirée. Bien sur j’aurai pu les rencontrer autrement mais il était tout de même plus simple de se faire des connaissances dans ce cadre précis et pour ma part la boisson me rendait beaucoup plus bavarde et donc plus apte aux rencontres. Ainsi je n’avais pas un très grand réseau d’ami.e.s « fêtard » mais ça ne m’empêchait pas, loin de là, de m’amuser de temps en temps sans eux.

Je m’étais redressée, motivée à aller danser, toujours mon verre à la main mais sans que je m’y attende Cindy m’avait rejoins un grand sourire aux lèvres. Je ne savais franchement pas quoi penser de la serpentard. Certes comme la plupart des élèves ici présent j’avais une forte envie de lui ressembler voir carrément d’être elle, ce qui pouvait sembler un peu excessif mais elle avait ce quelque chose qui la rendait parfaite aux yeux des inconnues. Et j’étais comme qui dirait, agréablement surprise car même si tout le monde voulait être elle c’était son comportement -d’après les rumeurs- qui pouvaient en rebuter certains. Mais aujourd’hui elle me paraissait être une « aimable » et « gentille » personne. On avait même commencé à discuter et j’étais surprise de voir que je m’amusais autant avec elle mais je restais toute fois sceptique et je lui balançais finalement qu’elle semblait moins insupportable que ce que disaient les rumeurs. Une fois dit, je me suis rendu compte qu’un peu plus de tact aurait peut être été nécessaire mais la boisson commençait à me monter à la tête et ma réflexion était beaucoup plus faible qu’à mon arrivée. Cindy suite à ma révélation changea du tout au tout, elle paraissait vexée tandis que moi je culpabilisais. Je n'avais en aucun cas souhaité ça et j'avais désormais l'impression d'avoir gâché sa soirée. D’un coups je repris mes esprits et reposais mon verre sur une table plaçait à côté de nous. Je me mordais la langue et repris :

Mais comme tu l’as dit ce ne sont que des rumeurs. La plupart ne sont pas fondées et sont répétées par des inconnues qui jugent sans connaitre. N’y fais pas attention.»

J’essayais de lui sourire pour lui remonter le moral. En réalité je commençais à avoir de plus en plus de respect pour Cindy. Malgré ses airs de dure à cuire, elle était bel et bien comme tout le monde et n’était pas infaillible. Elle pouvait même être attachante et le fait que je lui ai fait de la peine me mettait mal à l’aise au point que je voulais à tout prix me faire pardonner. Pas un moyen ou un autre.

- « Si tu as besoin de quelque chose n'hésite surtout pas. »
Revenir en haut Aller en bas
 
You're gonna be my bubblegum bitch [PV JANA ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» You're Gonna Pay [- Cameron -]
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Parc. :: Le Lac-
Sauter vers: