Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Rencontre avec le tortionnaire - PV Caem + Jon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Rencontre avec le tortionnaire - PV Caem + Jon   Mar 23 Aoû - 23:26


‘’I've got a soul
That can not sleep
At night when something
Just ain't right‘’

Caem&Charlie(&Jonathan)


La fin de l’année approchait enfin, et dangereusement en plus. A vrai dire, j’appréhendais le retour chez moi. J’étais déchirée entre l’envie de revoir mon père, de retrouver ma maison, et celle de fuir le plus loin possible de cette réalité à laquelle j’échappais grâce à Poudlard. Ceci dit, l’école des sorciers avait aussi tendance à m’étouffer. Depuis quelques jours, j’entendais une rumeur désagréable se répandre à une vitesse impressionnante. Bien sûr, ladite rumeur me concernait. Ils m’épateraient toujours, ces parasites toujours capables d’inventer n’importe quoi à propos de n’importe qui. Ceux-là même qui m’apprenait des choses que j’ignorais sur moi-même. On m’avait prêté un nombre d’actions incroyables et surtout irréalisables en presque six années à Poudlard. C’était à se demander si finalement je n’avais pas tué quelqu’un puis dansé sur sa tombe en hurlant des incantations. Je voulais bien admettre que j’avais des moments de colère ou d’hyperactivité intense, mais de là à imaginer une seule seconde que je puisse faire réellement du mal à quelqu’un. Je ne m’en pensais pas capable. Mais bon, comment savoir de quoi j’étais capable, là était la vraie question.

Enfin bref, cette fois, les parasites avaient décidés que l’inscription sur mon bras était due à un Serpentard du nom de Caem, sang-pur bien entendu, et à qui je n’avais jamais parlé. J’avais déjà entendu parler de lui, sa réputation le précédait (comme quoi), en même temps, étant de la famille d’un mangemort sinistrement connu, ça n’avait rien d’étonnant. Je ne le jugeais pas. Peut-être bien que j’étais naïve, ou peut-être simplement que les rumeurs sur n’importe qui commençaient vraiment à me taper sur le système. J’en faisais régulièrement les frais et je commençais à être fatigués de tous ceux qui n’avaient rien de mieux à faire qu’inventer une vie aux autres pour combler le vide intersidéral que représentait la leur. Toujours était-il que j’étais partie à sa recherche, bien décidée à m’excuser pour ce désagrément, et aussi pour lui montrer que tous les élèves de Poudlard n’étaient pas des enflures. Je savais parfaitement qui m’avait agressée, je rasais même les murs en sa présence (qui me donnait la nausée d’ailleurs). J’évitais avec tout autant d’application Allen, qui pourtant m’avait sauvé. C’était d’ailleurs plus compliqué, étant donné qu’il était non seulement de ma maison, mais également de mon année. J’avais réalisé des prouesses en réussissant à ne pas trop le croiser : ça n’était pas franchement rationnel après tout sans lui, je ne m’en serais sans doute pas sortie. En repensant à ce court épisode, j’ai senti un long frisson descendre le long de ma colonne vertébrale. J’étais encore paniquée à l’idée d’être coincée à nouveau. Je me fichais bien du nombre de personnes qui vivaient dans la tête de Lorias, je continuais à penser que quelqu’un d’aussi dangereux n’était pas censé hanter les couloirs de Poudlard.
À quand la prochaine victime ?

Chassant cette pensée, je continuais mes recherches tout en maudissant la superficie du château qui faisait pourtant habituellement mon bonheur. Me souvenant brusquement que le fameux Caem faisait partie de mon équipe de Quidditch, je décidais de faire un crochet par les terrains, mais je n’ai pas eu à aller jusque-là. Avant d’y arriver, je l’ai reconnu de loin, j’ai accéléré pour arriver à sa hauteur et je l’ai attrapé par le bras. Sans aucune violence mais bon, il avait de quoi être surpris. « Caem ! Je te cherche depuis au moins… Longtemps, on s’en fiche. » Je me suis rendue compte que je ne savais pas tellement quoi dire. Salut, je suis celle que t’es censée avoir agresser, alors comment tu le vis ? J’ai haussé les épaules, pourquoi pas après tout. « On se connait pas trop, je m’appelle Charlie. Et en fait depuis quelques jours y’a un bruit qui cours, comme quoi tu m’aurais agressé blabla. » Pour illustrer mes propos, je lui ai montré cette inscription que j’évitais habituellement de montrer, voire même de regarder. Mais cette fois, j’ai pris mon courage à deux mains et pendant quelques secondes, il a pu regarder le magnifique Mudblood encré dans ma peau pour un moment. C’est précisément à cet instant que j’ai songé à le recouvrir avec un tatouage quelconque. Je devais mettre cette idée de côté pour l’instant, ça n’était pas le plus important. « Enfin bref, je tenais à m’excuser. Parce que je sais très bien que ce n’est pas toi et que tu trinques pour quelqu’un d’autre. » Je lui ai adressé un sourire désolé. Ça n’allait pas changer grand-chose à sa condition, mais c’était tout ce que je pouvais faire pour lui.

_________________
Where do bad folks go when they die ?
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre avec le tortionnaire - PV Caem + Jon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Parc.-
Sauter vers: