Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elisa Jones
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]   Ven 1 Juil - 21:40

Potion Time
Even though it may seem silly or wrong, you must try
Elisa n’avait pas beaucoup dormi cette nuit-là. Comme la majorité du personnel du château, elle avait dû participer aux rondes de nuit afin d’attraper les éventuels maraudeurs. Il était rare que ces heures supplémentaires nocturnes soient couplées à des heures de cours de bon matin. Mais par un concours de circonstances malheureuses, c’était arrivé à l’enseignante aujourd’hui. Elle aurait pu avoir une nuit complète, si elle n’avait pas eu affaire à Peeves, rencontre qui s’était terminée à grands cris et qui avait sûrement coûté la vie à sa cape préférée. Ce qui l’avait passablement énervée et empêché de trouver le sommeil. Quitte à dormir peu ou pas du tout, son choix avait donc été vite fait... L’enseignante avait l’habitude des nuits courtes. Elle avait pu se promener dans le parc, les couloirs déserts, sentir l’air frais sur son visage. Puis finalement, après un petit déjeuner copieux dans la grande salle, l’heure d’aller faire cours était venue.
Cloc, cloc, cloc. Tandis qu’elle se dirigeait vers sa salle de classe, le bruit de ses talons paraissait presque faire désordre. Il n’y avait pas foule dans les cachots ce matin, et les élèves qu’elle avait croisés étaient encore relativement endormis et calme. Même les Serpentards et les Griffondor, ce qui lui parut suspect... Oh, cela ne durerait pas, elle le savait : il était difficile de garder le calme permanent pendant un cours, et surtout celui de potions, où les maladresses de certains élèves, les chaudrons renversés, les robes tâchées et autres brûlures plus ou moins graves avaient vite fait d’effacer la présence du professeur (à moins que celui-ci soit aussi détesté que Rogue).
Comme à son habitude, Elisa était arrivée avant les premiers élèves. Elle ouvrit donc son sac, sorti son livre de potions qu’elle commença à lire en attendant que les jeunes sorciers se présentent. Plongé derrière son ouvrage, elle fit mine de ne pas remarquer de tohu-bohu grandissant dans sa salle, au fur et à mesure que les élèves débarquaient. Une fois qu’ils eurent sortis leurs affaires, et que l’arrivée des derniers retardataires avait enfin permis d’instaurer le silence, elle le referma et jeta un coup d’œil circulaire dans la salle. Depuis combien de temps n’avait-elle pas maltraité ses élèves, déjà ? Cela lui donna envie de s’amuser un peu. Elisa se leva et prit la parole :

- Bonjour à tous ! Dit-elle en leur adressant un sourire cordial. J’ai le plaisir de remarquer que vous avez presque tous prit votre matériel aujourd’hui : c’est une attitude qui mérite d’être récompensée dignement. Alors s’il vous plaît, rangez-moi donc ces pierres, ces livres et ces insectes répugnants… Ce cours sera une mise en situation.
Il y eu un moment de flottement, et quelques regards interrogateurs. Leur confusion l’amusait au plus haut point.

- Allez, allez, on n’a pas toute la journée ! Rangez donc tout ce bouiboui avant que je commence à enlever des points.
Les plus téméraires commencèrent à ranger leurs affaires, et les autres suivirent. Une fois les tables libérées de tout ce qui les encombrait, elle poursuit ses explications :
- Bien. L’exercice d’aujourd’hui sera simple à comprendre ; je ne peux en garantir de même dans sa réalisation. Ce qui fait un bon maître de potions, c’est sa capacité à faire avec ce qu’il a sous la main et ses connaissances pratiques. Alors, puisque je vous avais demandé de réviser vos cours pour cette séance, je vous invite à réaliser une des potions que vous avez mémorisé, avec uniquement ce qui se trouve dans cette salle ou dans le château. Je ne regarderai pas trop la provenance de vos ingrédients pourvu que vous réussissiez. Pour chaque potion réussie, j’ajouterai des points à votre maison ; alors faites-moi rêver ! Des questions ?
En attendant que les premières mains se lèvent, Elisa se rassit et regarda sa montre. «Dépêchez-vous, il ne vous reste plus que 75 minutes ! ».
© Starseed

_________________


just let the dragon sleep.
we have faith but our truths are not the same. don't let the magic leave us.


Dernière édition par Elisa Jones le Sam 27 Aoû - 23:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charlie A. Carter
Serpentard

avatar

Serpentard




MessageSujet: Re: Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]   Jeu 14 Juil - 19:29

Allez savoir pourquoi mais je sentais que j’aurai mieux fait de rester coucher ce jour-là. Et pourtant, je me suis réveillée tôt, avant les autres, ce qui ne m’a pas empêchée d’être en retard à mon premier cours de la journée mais ça, c’est autre chose. J’avais égaré la veille au soir mon livre de potions, mais ça, ça n’était pas la première fois. A vrai dire, j’avais toujours eu du mal à me concentrer sur mes devoirs, sans doute à cause de mon côté hyperactif : je m’ennuyais rapidement, peut-être un peu trop d’ailleurs, et m’appliquer sur mon travail personnel relevait de l’impossible. J’abandonnais alors aussitôt mes affaires pour partir faire un tour et oublier complètement ce que l’on m’avait demandé de faire. C’est donc ainsi que j’oubliais consciencieusement d’achever mon apprentissage du cours de potion. J’aimais bien cette matière, alors j’essayais de m’appliquer mais mon manque d’organisation était un réel handicap. Enfin bref, je me suis donc réveillée plus tôt, et j’en ai profité pour me promener un peu dans le château, admirant le jour qui commençait à peine. J’étais, à cet instante, débordante d’une énergie difficile à canaliser, et j’en oubliais à peu près tout, les cours auxquels je devais me rendre ne faisant pas exception. Là, vous commencez à comprendre pourquoi je suis arrivée en retard. Mais, si je devais expliquer mon envie de sortir du lit aussitôt, je dirais que je n’étais pas totalement maitresse de moi-même. J’étais poussée, voire même conduite, par une sorte de moteur qui m’emmenait plutôt loin de là où je devais me trouver. Je me sentais à cran, agitée, comme très souvent d’ailleurs, et l’idée d’affronter la journée chargée qui m’attendait ne m’aidait pas à m’apaiser.
Mais une fois dans le parc, j’ai laissé l’odeur de l’herbe coupée m’envahir, le chant des oiseaux me bercer, la douce brise m’envelopper. Bref, tous mes sens étaient en alerte et je laissais toutes ces sensations m’assaillir. Je me suis rendue compte qu’il était presque l’heure et que j’étais loin du château après quelques longs instants de répits. Me rendant compte non seulement que j’allais être en retard mais qu’en plus je n’avais rien avec moi, j’ai accéléré jusqu’à courir. A bout de souffle, j’arrivais devant la salle de Potions avec quelques minutes (rien de bien méchant pour une fois) de retard. Après un bref bonjour je m’installais n’importe où, ignorant la personne à mes côtés.

J’ai poussé un long soupir quand l’enseignante a annoncé, avec un plaisir évident, la mise en situation. « C’est ça enlève donc des points. » J’ai laissé mes pensées se matérialiser, comme toujours, interrompant plus ou moins Jones. Ce n’était pas volontaire et plutôt complètement incontrôlable. Très agaçant aussi, je le conçois. Au moins, je n’ai pas eu à ranger mes affaires vu que je n’en n’avais pas. J’ai assez mal réagi à l’annonce de cet imprévu : comme toujours, j’étais très sensible aux changements. J’ai sans doute lâché plusieurs putain sans trop m’en rendre compte. « Oui bien évidemment c’est d’une simplicité enfantine. » Soupirais-je avec amertume. J’ai fouillé dans ma mémoire en espérant retrouver le peu de choses que j’avais apprise et l’image de l’élixir d’euphorie s’imposa dans mon esprit. On le voyait bien en sixième année, tout allait bien jusque-là. Je suis donc allée chercher mes ingrédients et j’ai commencé ma potion en me donnant un air concentré alors que bien entendu, il n’en n’était rien. Je me déconcentrais régulièrement, donnant l’impression de faire beaucoup alors que j’avançais lentement. Lentement, mais sûrement, puisque j’ajoutais alors le jus de figue qui donna à ma potion la belle couleur turquoise voulue, allez, on continue. Mais j’avais du mal à m’y mettre, tant les différentes odeurs perturbaient mon esprit sensible. J’en étais frustrée, réellement, et j’en perdais ma patience. Alors que je mélangeais dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, je ne pouvais m’empêcher de remuer en même temps, manquant plusieurs fois de faire tomber mes fèves, je finis par me piquer avec les épines de porc-épic. « Aie, bordel de merde ! » J’ai peut-être parlé un peu fort mais j’ai fait comme si de rien était, ignorant les regards interrogateurs, j’ai continué ma potion tout en m’agitant, encore.
Un cours normal de potion quoi.

_________________
His long sleeves cover the scars of his addiction, but his words convey thoughts of someone who is intelligent and sensitive, perhaps too sensitive for his own good.
©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alec O. Fawkes
Gryffondor

avatar

Gryffondor




MessageSujet: Re: Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]   Sam 16 Juil - 15:10


Cours de potion.

Les potions, c'est pas forcément ta passion numéro 1 dans la vie. Pas que tu sois réellement nul, t'es juste un peu tête en l'air. En même temps quand on s'appelle Alec Fawkes et qu'on a un don de voyance, faut pas s'attendre à une attention constante de ta part. Encore moins quand un certain Arthur Brent est installé à la table juste à côté et que son cul est à moins de 3 mètres de ton champ de vision.  
Il a beau ne pas vouloir de toi, en ce qui te concerne, tu peux pas t'empêcher de vraiment vouloir de lui. Comme quoi la vie est vraiment mal faite, en plus d'être trop injuste.
Et pour en rajouter une belle couche dans ta misère, la prof se tape un bon délire et vous abandonne dans votre galère sans pitié : Pas de livre, pas de matériel, pas d'ingrédients -  Ou comment dire " Vous vous démerdez." Seulement voilà, comment t'es supposé t'en sortir alors que tu connais aucune recette par cœur ? Peut-être que t'aurais dû réviser un peu plus assidûment mais hier t'étais occupé. (Note : T'es souvent très occupé.)
Soupirant un coup, l’œil vide et ton esprit dans un désespoir profond, t'essaies de te souvenir de la moindre chose qui pourrait t'être utile à cet instant précis mais hélas, rien ne vient. (Ou plutôt, tout se mélange.) Au final, tu finis par aller prendre le plus de choses possibles dans le placard et par les étaler sur la table en désordre, tout espoir de réussite abandonné lâchement.

« Pour la science. » Et sur ces belles paroles, tu décides de tout ajouter ou presque dans le chaudron, de manière plus ou moins aléatoire. Parce que t'es fou, et aussi totalement désespéré.
Mais d'un autre côté tu dois admettre que jouer les savants fous est plutôt amusant et même si ta potion passe par toutes les couleurs possibles et inimaginables, en plus de faire d'étranges bruits digne d'une mutation génétique - Tu kiffes assez. Seulement voilà, quand un blob jaunâtre saute hors du chaudron pour brûler le dos de ta main, tu rigoles tout de suite moins. « Putain ma science m'attaque ! » Tu te recules par précaution et bute dans Arthur, les yeux rivés sur ta création du mal et la main en feu.
Bien fait pour la prof, elle avait qu'à pas vous faire ce coup de pute. T'as besoin de ton manuel toi.
   


code modifié - originel de ©pathos.


_________________

dear mummy, dear daddy, ⊹ What the hell gives you the right to look at me as if to say "Hell, what went wrong?" (by anaëlle)
♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]   Ven 22 Juil - 22:19

Pierre était heureux, on pouvait le deviner à ce large sourire qui s'était dessiné sur son visage. Il venait d'entendre une nouvelle passionnante, bien bien que ce qu'il faisait jusqu'à lors. Il referma doucement le livre gentiment posé sur ses genoux qu'il feuilletait d'un œil attentif depuis quelques temps déjà. C'était un livre très inspirant, l'« Opuscule de la potion » d'Arsenius Beaulitron, mais il trouverait bien un autre moment pour le bouquiner. Car ce jour-là, il avait carte blanche, et dieu sait combien de potion il avait encore à tester.

Manifestement, Pierre ne faisait pas partie de ces élèves rechignant à suivre les cours de potion. Non, il était même tout le contraire, il adorait ses cours, il aurait pu passer des heures dans ces cachots à fouiner et étudier. Ce n'était d'ailleurs pas étonnant qu'il est jailli hors de son lit ce matin là, d’excellente humeur, ni même qu'il soit arrivé le premier dans la salle, juste après la professeure, et qu'il se soit dès lors plonger dans une lecture folichonne en attendant patiemment. Cette matière faisait partie de celle qui stimulait le plus l'inventivité du jeune garçon.  

Alors oui, Pierre était heureux. Et ce n'était pas les consignes donnés qui allait lui déplaire, au contraire, il était comme un fou. Il allait pouvoir faire ce qu'il voulait. Non pas comme cet idiot qui mélangeait tout et n'importe quoi en espérant ne pas mourir sous un amas de blob enflammé -bien qu'il reconnaissait son audace-, et non pas comme ces autres élèves concentrés à reproduire des potions lu dans les livres de leurs années respectives.  

Non, Pierre, lui, bien qu'étant relativement doué dans n'importe quel concoction de potion, c'était spécialisé dans celles plus... explosives. En fait, ce n'était pas tant de potions qu'il réalisait, que des carburants pour ses machines. C'est que, pour un né moldu, la matière qui se rapproche le plus du cours de potion, c'est la physique-chimie, et il avait tendance à prendre ce cours de manière très moldu. Il aimait particulièrement reprendre des produits chimiques et les incorporer aux éléments magiques, pour analyser chacun des effets.

Le problème cette fois-ci, c'est qu'il ne pouvait utiliser que ce qui était présent dans le château de base, et en matière de produit chimique moldu... c'était la misère. Mais qu'à cela ne tienne, il pouvait tout aussi bien arriver à faire quelque chose qui y ressemblerait. Il prit différent ingrédients choisis minutieusement, et certains un peu au hasard – qu'il supposait pouvoir fonctionner ensemble, et les mélangea. Il finit en rajoutant un peu de Veracrasse, pour lier la potion, et rajouta le dernier ingrédient : une graine de feu. Tout alors se passait bien, il n'y avait eu lieu aucun explosion. Pierre était relativement fier de lui.

Sauf que voilà, rien ne pouvait se passer comme prévu, et il n'aperçut pas à temps ce blob jaunâtre s'approcher du chaudron. En fait, Pierre eu juste le temps de s'esclaffer « NAAAOOOOON ! » avant que le truc brûlant saute dans le chaudron, et provoque une putain d'explosion qui envoya le garçon voler cinq mètre plus loin, contre le mur.

Voilà pourquoi il ne faut pas laisser la science à des abrutis.

_________________
 
« Cette nuit, en regardant le ciel, je suis arrivé à la conclusion
qu'il y a beaucoup plus d'étoiles qu'on en a besoin.
»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisa Jones
Serdaigle

avatar

Serdaigle




MessageSujet: Re: Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]   Sam 27 Aoû - 23:19

Potion Time
Even though it may seem silly or wrong, you must try
Elisa feint de ne pas entendre les remarques de Charlie : tout de même, le cours n’avait même pas encore réellement commencé, elle n’allait pas ôter des points dès maintenant ! Son petit doigt lui disait qu’elle aurait de toute façon l’occasion de le faire bien assez tôt : en cours de potions, on pouvait toujours enlever des points. Il y avait de quoi vraiment satisfaire n’importe quel professeur sadique en manque d’autorité. Mais il y avait aussi souvent l’occasion d’en ajouter, à condition de bien savoir regarder.

Pour l’instant, les choses se déroulaient plutôt bien. Trop bien même, vu l’intitulé du cours. Le calme était sans doute de courte durée : avec de tels élèves, il fallait être prêt à tout ! Et ce n’était pas forcément une mauvaise chose. Soucieuse de voir comment les choses se déroulaient, elle entama tout de même une ronde entre les rangs. Négligeant la table d’Alec, dont la potion n’avait pas l’air trop mauvaise mine et qui avait l’air de savoir quoi faire, elle rectifia plusieurs élèves avant de regarder ce que faisait Charlie. Celle-là avait souvent du mal à se concentrer. C’était dommage, car elle faisait parfois du bon travail. Aujourd’hui par exemple, Elisa fut agréablement surprise par la jolie couleur de la potion qu’elle était en train de réaliser. « Très bon choix, tu m’as l’air de bien te débrouiller pour l’instant » lui glissa-t-elle avant de reprendre sa ronde et de lancer, plus fort « 5 points pour Serpentard ». Il fallait aussi qu’elle aille voir ce que faisait Pierre : il avait l’air de mélanger les ingrédients au petit bonheur la chance, affichant un air trop rayonnant pour ne pas être suspect. La professeure croisa les doigts pour qu’il ne provoque aucun incident avant qu’elle n’ait le temps d’aller voir ce qu’il tramait.

Alors qu’elle tentait de corriger un Poufsouffle catastrophé – le contenu de son chaudron, qui aurait normalement dû tourner au marron-bleu, abhorrait une couleur rose pétard des plus inquiétantes – la mixture concoctée par Alec décida de prendre vie. Remarquant qu’une agitation commençait à naître dans son dos, elle se retourna et n’eût le temps que d’observer la scène, muette de stupéfaction. Le blob s’était avancé vers la concoction de Pierre… Qui n’attendait visiblement que sa pour reprendre sa liberté en une explosion retentissante, qui souffla le pauvre garçon sur quelques mètres. Olala, si il survivait jusque-là, il allait transformer ses futurs cours en véritables concerts de Rammstein en continuant sur cette lignée !

- Poussez-vous ! Ordonna-t-elle sèchement aux quelques élèves hagards, qui commençaient à se lever pour voir combien de morceaux il restait de leur camarade. Il avait l’air sonné, mais Dieu merci, il était encore entier.

Après s’être assuré qu’il n’y avait pas de blessés, elle se releva, soulagée. Il allait falloir qu’elle s’occupe de son autre problème : le blob. Où était-il passé ? Il aurait été trop beau que le feu d’artifice auquel ils venaient d’assister ait réussi à se débarrasser d’une telle engeance… L’expérience lui avait appris que les créatures créées par ses élèves étaient parfois aussi coriaces que le seigneur des ténèbres. Elle le vit, rampant sous une des étagères du fond de la classe.

- Boudoudiou ! Ragea-t-elle, s’avançant vers la bestiole et l’extirpant de sa cachette.

Heureusement, éloignée de tout objet douteux, elle n’avait pas l’air de présenter un quelconque danger. Tenant la chose jaunâtre grâce à un sortilège lancé avec sa baguette, elle retraversa la salle et la fourra sous le nez d’Alec.

- ALEC ! Vous savez ce que c’est, cela ? Non ? Moi, non plus, mais ça fera 25 points en moins pour Gryffondor. Combien. De. Fois. Vous. Ai. Je. Répété. De. Ne. Pas. Mélanger. N’importe. Quoi. Dans. Vos. CHAUDRONS ? Non mais regardez-moi ce bazar, nom d’un crabe de feu ! J’enlève aussi 20 points à Serdaigle !

Le silence était retombé. Elisa scrutait la salle à la recherche d’éventuel téméraires qui auraient eu l’audace de rigoler, bien décidé à leur enlever des points aussi.

- Je pourrais vous coller des heures de retenue pour nettoyer tout ça. Ou je pourrais le faire maintenant – elle remis les tables en place d’un simple geste. Tout cela dépendra de si vous arrivez à m’impressionner avant la fin du cours avec autre chose qu’un tas de gelée… Ou quelque chose qui a le pouvoir de propulsion d’un carburant de fusée ! ajouta-t-elle en se tournant vers Pierre. À moins que tu aies besoin que je t’amène à l’infirmerie ?

Oups, elle avait oublié de lui proposer cela avant… Il faut dire qu’elle était vraiment sortie de ses gonds. Heureusement qu'aucun n'autre membre du corps enseignant ne s'était trouvé là, car elle passait vraiment pour une prof indigne. Il faut dire que là tout de suite, elle n'était pas vraiment aidée.

- Ceux qui se sont brûlés cognés… ou qui ont été en contact avec l’expérimentation d’Alec ou la formidable explosion de son camarade, vous êtes libre de venir récupérer à mon bureau de l’essence de dictame… Si c’est vraiment trop vilain, nous irons voir madame Pomfresh ensemble.

Décidant qu’ils avaient suffisamment perdu de temps, elle rangea le blob dans une boite en grommelant de manière indistincte. Elle espérait qu’un des élèves n’avait entendu les mots « coût du matériel » madame Pomfresh » ou encore « pourcentage de pertes autorisées » car ça ne faisait pas très sérieux. Mais dans tous les cas, elle était bien décidée à garder le blob quelques temps sous la main en guise d’exemple, car ça, c’était encore moins sérieux, en espérant qu’il ne se refasse pas la malle pendant le cours… Ou encore pire : pendant un autre cours. Elle aurait l’air bien fine, tiens.
© Starseed

_________________


just let the dragon sleep.
we have faith but our truths are not the same. don't let the magic leave us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Potion Time ! [Ouvert à tous les inscrits !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Salles de Classe. :: Potions-
Sauter vers: