Forum RPG Harry Potter se déroulant en 2016.
 

Partagez | 
 

 Do I know you ? - Charlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Do I know you ? - Charlyn   Dim 22 Jan - 23:10



Do I know you ?
~ Peter ~


feat Charlyn


Fatigué, Liam s'était installé sur un banc de pierre près de la fenêtre et s'était vite endormi. Son frère en avait profité pour prendre le contrôle. Il fut déçu de constater l'absence de Gina – sa guitare favorite – bien que celle-ci était toujours absente à son réveil. Les Autres n'allaient pas la porter pour lui tous les jours ! Il décida donc d'aller la chercher et monta jusqu'au dortoir de la grande tour de Serdaigle. A son grand désarroi, il y avait du boucan dans le dortoir. Il décida donc de prendre sa guitare et de se trouver un couloir calme. Il passa la bandoulière par-dessus sa tête et s'assura qu'elle était bien placée sur son épaule gauche avant de descendre. Il marcha ici et là, ne pouvant s'empêcher de jouer des airs. Il avait besoin de sa guitare, c'était une addiction. Sans elle, sans sa musique, il devenait rapidement anxieux.

Il y avait deux choses que Peter aimait particulièrement : la guitare et les filles. Il n'était pas un garçon très original, il ne laissait rien paraître d'étonnant, mais il restait sympathique. Il n'avait jamais fait de mal à personne. Il n'y avait que lui, sa musique et son sourire. Il s'arrêta au troisième étage. Le coin était tranquille, il pouvait jouer ce qu'il voulait. Pas un bruit à l'horizon. Il fallait dire que ce couloir était souvent emprunté par les Serpentard qui redescendaient ou remontaient des cachots vers les étages bien supérieurs, alors les élèves des autres maisons n'avaient pas forcément envie de les emprunter. Ils ne voulaient pas éviter tous les Serpentard, seulement quelques uns en particulier. Les « pas gentils » comme ils disaient. Mais il en fallait bien plus à Peter pour être effrayé. Et puis, quand il jouait de la guitare, l'apocalypse ne suffirait pas à le faire arrêter.

Il joua toutes sortes d'airs. Des connus, des moins connus, des airs personnels. Son ouïe était préoccupée par la musique, mais sa vue aperçut une silhouette pénétrer dans le couloir. La première chose qu'il vit fut la chevelure étincelante de l'élève. Une Gryffondor. Sa peau était pâle. Elle contrastait joliment avec ses cheveux. Peter ne pouvait voir les yeux de la jeune fille d'ici mais ce qu'il voyait déjà lui plaisait. Il sourit et se leva, ses doigts faisant automatiquement jouer un nouvel air à la guitare. Il rejoignit l'élève et marcha à ses côtés, faisant attention à garder une distance respectueuse. Il se mit alors à chantonner.
« I know you've suffered,
 But I don't want you to hide.
 It's cold and loveless,
 I won't let you be denied.
 Soothing,
 I'll make you feel pure.
 Trust me,
 You can be sure.
 I want to reconcile the violence in your heart,
 I want to recognize your beauty is not just a mask, 
 I want to exorcise the demons from your past, 
 I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
 »
Il jouait, ses lèvres étirées en un grand sourire. C'était peut-être idiot comme approche, mais cela fonctionnait la plupart du temps. Quand il s'était réveillé dans le corps de Lorias, il pensait ne jamais plus pouvoir séduire aucune fille. Une fille ne séduit pas une fille, non ? Pourtant, il avait reçu des avances d'une jeune femme étrange lors d'une fête près de Londres et s'était dit que tout n'était pas perdu. En même temps, Lorias n'était pas mal du tout, il en était bien conscient. Il s'était dit que, s'il avait été dans son propre corps et qu'il avait croisé Lorias au détour d'une rue, il aurait probablement été l'aborder. Mais pour l'instant, quelqu'un d'autre avait attiré son regard. C'était le moment décisif où la fille réagissait soit de manière enchantée, soit outrée.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Do I know you ? - Charlyn   Dim 2 Avr - 0:19

Si quelques heures auparavant, Charlyn avait arpenté le Château le vague à l’âme, elle marchait à présent d’un pas guilleret, un demi-sourire aux lèvres. Il serait totalement stupide d’imaginer qu’une récente rencontre ait pu affecter de manière si positive son moral… Non, bien sûr, un certain Serpentard n’y était pour rien, encore moins s’il était prénommé Allen. Allons donc, quelle pensée saugrenue ! Et pourtant. Si Charlyn n’avait pas encore eut le temps de prendre véritablement du recul vis-à-vis de cette rencontre, le tourbillon d’émotions qui l’avait assaillie se calmait peu à peu, laissant place à un doux sentiment de bien-être. Elle n’osait pas encore s’attarder là-dessus, après tout, elle venait juste de quitter le Serpentard. Elle voulait encore profiter de cette bulle de bien être avant qu’elle ne se dissipe, avant que son cerveau ne se mette à cogiter sur tout cela, et qu’elle soit rattrapée par ce qui avait probablement permis cette rencontre. Et il y avait tant à penser, entre Jon, Charlie, Lorias… et Allen. Ses lèvres s’étirèrent largement, simplement à la pensée de son prénom. Elle n’aurait pas imaginé qu’une seule personne puisse avoir un tel impact. Qu’avait-il donc fait si ce n’était partagé sa peine ? Et lui offrir sa confiance. Il l’avait touchée au-delà de ce que les mots et la pensée pouvait exprimer, sans même crier gare. Alors qu’elle entamait sa montée vers le troisième étage, Charlyn se surprit à lancer un grand sourire à l’un des portraits, dont le passe-temps consistait apparemment à insulter quiconque passait devant lui. Son sourire ne fit qu’empirer l’humeur du tableau, qui lui offrit alors un torrent d’insultes. Charlyn éclata alors de rire, s’éloignant du portrait sans même considérer l’idée de lui répondre. On accrochait décidément n’importe quel portrait dans cette école. Ils l’avaient toujours fascinées, cependant. Elle n’avait jamais trop compris ce qu’ils étaient exactement, mais le simple mot « magie » suffisait amplement pour expliquer quoi que ce soit dans les alentours. C’était un peu l’explication « faute de mieux », mais n’était-ce pas la seule valable dans le fond ?

Son état d’esprit léger l’amenait à observer avec intérêt les détails qui s’offraient à ses yeux, de la texture des pierres et leurs irrégularités aux différentes décorations qui ornaient le château, mais également les jeux de lumière et d’ombre. Si elle avait été dans son état d’esprit ordinaire, elle se serait flagellée intérieurement de ne pas avoir avec elle son précieux appareil photo, mais elle se contentait de le regretter simplement. Peut être allait-elle finir la journée comme cela ? De plus, la photographie lui permettait d’extérioriser et de se recentrer. Ce n’était pas une mauvaise idée après tout. Elle venait tout juste de décider de remonter à la salle commune spécifiquement pour récupérer l’objet tant adoré lorsque quelque chose vint distraire son esprit. Quelques notes de musique d’abord, et puis une voix qui chantait. Étonnamment proche. En la voyant, Charlyn se stoppa un instant. A côté d’elle, à quelques pas, Lorias tenait une guitare et jouait un morceau. Lui jouait un morceau ? Son expression fut d’abord un peu confuse. Qu’était-il en train de se passer au juste ? Et qui était réellement la personne qui se tenait devant elle ? Etait-ce réellement Lorias ? Elle n’en savait pas tellement à son sujet, mais elle semblait différente. Encore. Sauf qu’à présent, elle savait pourquoi. Mais était-elle en train de trop réfléchir ? Quelques secondes s’écoulèrent ainsi, Charlyn l’air un peu perdue, ses yeux fouillant le visage de la Serdaigle. Et puis, finalement, un sourire s’installa sur ses lèvres. Elle ne savait dire si c’était l’expression de Lorias, son sourire, sa voix lorsqu’elle chantait mais elle avait envie de sourire aussi. Quoi que lui réserve cette rencontre, elle avait souhaité revoir Lorias. Qu’il s’agisse d’elle ou d’un autre, elle en était ravie. Un peu bêtement. Secouant légèrement la tête d’un air amusé, elle se remit à marcher, plus lentement, comme pour signifier à sa compagne qu’elle acceptait sa présence. . Elle prêta alors attention aux paroles, et ses yeux se perdirent à nouveau. Ses pensées filèrent des paroles à Allen. Cette chanson n’aurait pu tomber mieux. Etait-ce stupide de penser de cette façon ?

« Drôle de façon de dire bonjour », commenta-t-elle avec un nouveau sourire lorsque la chanson prit fin, s’arrêtant de marcher à nouveau. Son corps fit face à celui de la Serdaigle, ses bras se croisant sous sa poitrine, ses yeux pétillants légèrement. Une petite voix dans sa tête lui rappelait sa conversation avec Allen, l’incitait à se méfier davantage. Pourtant, s’il y avait indéniablement quelque chose d’angoissant dans cette rencontre au vu de tout ce qu’elle savait à présent, elle ne parvenait pas à s’attarder dessus. Elle ressentait plutôt de la curiosité, mais pas la curiosité malsaine qu’il est facile d’imaginer. Une curiosité empreinte de fascination, cette envie de découvrir l’inconnu. Ou de redécouvrir ce qui est plus familier, pour peu que Lorias puisse lui être familière d’une quelconque façon. Peut être que, dans le fond, la Gryffondor était de trop bonne humeur pour rationaliser la chose. Mais il était sûre qu’elle n’aurait pas réagit de manière aussi aimable s’il ne s’était pas agit de Lorias, ou si elle n’avait pas vu Allen avant.

_________________

Life is one big party when you're still young

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Do I know you ? - Charlyn   Mar 4 Avr - 0:38



Do I know you ?
~ Peter ~


feat Charlyn


Il n'y avait pas que cette façon de dire bonjour qui était drôle, il y avait toute la situation. Peter était un drôle de jeune homme, et cette phrase aurait de quoi faire rire la demoiselle si elle apprenait qu'il ne s'agissait pas d'une jeune femme, mais bien d'un jeune homme qui l'avait abordée. Cela la ferait rire, ou ça l'effraierait. Au choix. Peter ne s'était jamais risqué à avouer le secret, déjà car il n'en avait pas le droit, mais aussi car il préférait laisser ce genre de tâche aux autres, et plus particulièrement à Delphine. Celle-ci était étudiante en médecine. Elle était réfléchie et trouvait toujours un moyen de les sortir des pires situations. C'était par l'expérience qu'ils lui avaient donné le badge officieux de leader. Un problème ? Allez voir Delphine. C'était peut-être une solution un peu trop facile au fond, mais cela leur allait. Et puis, Peter savait qu'il ne ferait qu'empirer une situation dramatique s'il essayait de les en dépêtrer lui-même. Autant ne pas faire de carnage.
Non, lui, son truc, c'était le social. Il aimait interagir avec les gens, surtout avec les jolies filles. Chose qu'il ne pouvait malheureusement pas partager avec son frère jumeau, qui n'était pas tourné du même côté que lui. Il avait essayé de se trouver un autre acolyte pour ses méfaits, mais Theo était toujours sur la réserve et Adrian, à treize ans, n'était intéressé que par les jeux vidéos et ses interactions sociales se terminaient souvent mal. Et les autres garçons, mieux valait ne pas en parler...

Son sourire s'élargit à la vision de celui de sa nouvelle interlocutrice. Elle était de bonne humeur, c'était encore mieux, car lui aussi ! Il la trouvait déjà jolie avant, mais les gens étaient d'autant plus beaux lorsqu'ils souriaient, et les lèvres étirées de la jeune Gryffondor sublimaient les traits de son visage.
- Bonjour, dit-il bêtement. A quoi bon chercher une réplique compliquée alors qu'on pouvait rester simple et naturel ? Peter n'avait jamais eu besoin de chercher loin pour séduire qui que ce soit. En fait, il semblait que Lorias avait son petit effet sur les gens. Du moins, quand le corps de la jeune femme était habité par la bonne personne. Peter était certainement l'une de ces bonnes personnes dont il est question ! Rien de tel qu'un sourire radieux pour sublimer un si joli visage...
- Lorias, se présenta-t-il, tendant une main à sa nouvelle camarade. Le visage de cette dernière ne lui disait rien. Il ne lui semblait pas l'avoir déjà croisée, mais il allait sans dire qu'il était ravi de l'avoir rencontrée et qu'il se hâtait de faire sa connaissance. Il était rare de croiser une personne seule aussi joyeuse, encore moins dans ce coin du château. Ce n'était pas le couloir le plus emprunté, et ce pour de bonnes raisons. Ce n'est pas très prudent pour une Gryffondor de traverser ces couloirs seule. On dit que vous êtes braves, mais vous paraissez parfois assez téméraires. Un simple sujet de conversation. Il voulait simplement lui parler, partager des trucs. Apprendre à connaître quelqu'un, c'était la base de tout. Ouais, de tout. N'attendez pas de Peter qu'il se mettre à philosopher. Sa morale et ses pensées résidaient dans sa musique. Autrement, il était loin de l'élève modèle prêt à donner des cours de soutien.
- M'enfin, tu n'es plus seule. Moi non plus, d'ailleurs. Un sourire béat, un clin d'oeil complice, car il était content de se trouver là, à parler à quelqu'un. Surtout à cette jolie demoiselle, bien loin d'être en détresse, mais qu'il aurait bien voulu sauver.



_________________
 


WE ARE I, ALL IN ONE.


Lorias, Pénélope, Nick, Drew, Talia, Delphine, Theo, Peter, Liam, Malicia, Adrian, Kelsey, Aléane, Lily, David.


Meet Me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Do I know you ? - Charlyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do I know you ? - Charlyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement ::  :: ❝ Le Château. :: Les Couloirs :: 3ème Étage-
Sauter vers: